Lancement de BHANGARA, la marque de mode écoresponsable en chanvre de l’Himalaya

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC    

Depuis la deuxième moitié du XXe siècle, la plupart de nos vêtements, plus particulièrement nos sacs et accessoires, sont fabriqués à la chaîne utilisant de plus en plus de fibres synthétiques. Certes, très résistantes, elles sont élaborées presque exclusivement à partir d’hydrocarbures, dont la production est très polluante. Puis, lors de leur utilisation, les lavages des vêtements synthétiques libèrent des micro plastiques qui se retrouvent dans les océans à hauteur de plusieurs tonnes par an. En outre, l’industrie de l’habillement a été des premières à faire appel à la délocalisation, ce qui complique la vigilance des conditions de travail.

C’est dans l’optique de bouleverser la fabrication actuelle du textile que la marque de sacs en chanvre BHANGARA a été créée. Elle s’engage ainsi dans une démarche de responsabilité sociétale en se concentrant sur trois aspects : l’humain, l’écologie et la solidarité.

20200305094612-p1-document-ahbn

Pour BHANGARA, une fabrication responsable ne va pas à l’encontre du design et de l’élégance

Avec sa collection de sacs et accessoires en chanvre 100 % naturel, BHANGARA se donne comme mission de rapprocher le commerce équitable et les consommateurs, en leur offrant une collection au style éclectique et intemporel. Confectionnés en chanvre issu d’une culture naturellement biologique au Népal, les produits de la marque sont biodégradables et respectueux de l’environnement.

20200305094612-p7-document-jgjt

Qui se cache derrière BHANGARA ?

Laura FERNANDEZ, une Espagnole d’origine et Française d’adoption

Laura grandit à la campagne et son intérêt pour la nature et la botanique se concrétise grâce à ses études de Master 2 en Biologie Végétale. Soucieuse de l’environnement et de nature nomade, elle exerce d’abord aux Pays-Bas et aux Etats-Unis avant de rentrer en France et de devenir chercheuse à l’Institut National de Recherche Agronomique.
Malgré son épanouissement, elle ressent le besoin de se consacrer à un projet entrepreneurial personnel et quitte son poste. Elle découvre alors les atouts du chanvre lors d’un voyage.

Le Népal, le pays où tout commence

C’est au Népal qu’elle tombe sous le charme de la qualité esthétique des étoffes colorées et lumineuses en chanvre népalais, historiquement la principale source de fibre textile du pays. Filé, tissé et teint par des communautés rurales, le savoir-faire ancestral autour du chanvre l’impressionne.

L’idée d’encourager la filière textile népalaise

Or, les locaux ne s’habillent plus en chanvre et sa transformation et utilisation, centrées sur les souvenirs touristiques, sont en déclin. Ici naît l’idée d’encourager cette filière textile et de donner une visibilité hors des frontières de ce patrimoine artisanal.

En 2018, Laura crée la marque BHANGARA (= tissu en chanvre en népalais) et lance les premiers accessoires faits-main en chanvre 100 % naturel, qu’elle commence à commercialiser dans les marchés à ciel ouvert.

20200305094612-p5-document-xtie

Une production responsable qui concentre sa mission sur trois axes

BHANGARA fabrique toujours ses vêtements dans le respect de ses valeurs qui sont :

1. L’humain : la marque s’appuie sur une organisation communautaire de commerce équitable qui accompagne des femmes en situation de précarité sociale afin de les aider à devenir financièrement autonomes. Un deuxième atelier emploie des hommes âgés entre 40 et 60 ans avec beaucoup d’expérience dans le secteur.
2. L’écologie : le chanvre cultivé au Népal ne nécessite pas d’arrosage. Aucun pesticide ou herbicide n’est utilisé lors de sa culture. En outre, les accessoires qui en résultent sont très durables et totalement biodégradables en fin de cycle.
3. La solidarité : l’enseigne aide les enfants orphelins du Népal particulièrement vulnérables en reversant 5% de ses profits à SOS Village d’Enfants.

20200305094612-p3-document-czvq

BHANGARA veut fabriquer avec “intention”

Pour BHANGARA, la production n’a de sens que si elle profite aux acteurs en amont. L’enseigne prouve qu’il est possible de proposer et de consommer de la mode adaptée à tous les styles avec un impact positif pour la planète et ses habitants.

Alors qu’elle aurait pu faire appel à des ateliers textiles conventionnels où le coût de production est si dérisoire qu’il était impossible d’ignorer de telles conditions de travail, elle a choisi, au contraire, de mettre l’accent sur le développement réel des travailleurs et de leur communauté au travers d’ateliers à taille humaine.

Cette atmosphère où la qualité prime sur la rapidité se ressent sur le résultat : les articles assemblés par ces artisans possèdent un tissage soigné et une excellente finition de couture ce qui fait de chaque pièce des œuvres totalement uniques.

Petit plus : les étiquettes sont réalisées et sérigraphiées à la main en papier de lokta, le papier traditionnel tibétain et népalais.

20200305094612-p4-document-mtit

Une gamme élargie éco-responsable alternative aux fibres synthétiques pétrosourcées

Des sacs à dos

Peu importe l’occasion, les sacs à dos BHANGARA se prêtent à un port urbain comme à une sortie en nature. Vrai coup de cœur, ils allient à la perfection goût et praticité tout en ayant une fabrication respectueuse de l’homme et de l’environnement à base de chanvre 100 % naturel cultivé dans l’Himalaya.

Le sac à dos BARA constitue un bon exemple. À l’allure minimaliste, sa texture authentique donnera la touche finale à un look affirmé.

Des porte-monnaies et pochettes

Le chanvre s’accommode également aux articles de petite maroquinerie, offrant une vraie alternative résistante et végane au cuir et similicuir. BHANGARA met en lumière les motifs traditionnels en zigzag sur ses pochettes, permettant à chacun de rajouter une pièce unique dans son quotidien. En témoigne le porte-monnaie ROLPA. Coloré et pétillant, c’est un vrai échantillon d’artisanat népalais à glisser dans son sac !

Des housses d’ordinateur

L’astucieux design des housses d’ordinateur SIRAHA, mérite une mention spéciale. Fini les documents froissés par accident lorsque l’on range son ordinateur portable. Invisibles de l’extérieur, deux compartiments distincts réservent une place au laptop d’un côté et aux dossiers de l’autre. Son design, qui combine deux motifs différents, s’adapte tant aux hommes qu’aux femmes.

Des sacs à main et des sacs bandoulière

Du petit sac à main féminin au sac spacieux unisexe, chaque modèle de la collection est intégralement fait à la main. De style intemporel, ce sont des candidats parfaits d’une garde-robe capsule. Tout comme le sac à bandoulière KALIKOT. Mignon et poids plume, ses couleurs neutres sont faciles à assortir avec les différentes tenues du quotidien.

Quelles sont les ambitions de BHANGARA ?

L’enseigne entend approfondir les recherches en vue d’une empreinte écologique minimale de l’ensemble de la fabrication et de sa distribution. Elle souhaite également établir un réseau de magasins distributeurs en France et en Europe et développer la notoriété de la marque à l’international.

20200305094612-p6-document-mkep-e1584341473649-682x1024

À propos de BHANGARA

BHANGARA propose des accessoires responsables s’inspirant des tissus en chanvre 100 % naturel du Népal dans le but de faire connaître cet artisanat hors de ses frontières. Construits prêtant un œil attentif aux conditions de travail, leur qualité et originalité sont garanties. Leur collection variée ravira hommes comme femmes qui souhaitent manifester leur style au travers de pièces avec un supplément d’âme.

Pour en savoir plus

Site Internet : https://bhangara-store.com

Facebook : https://www.facebook.com/bhangarabags

Instagram : https://www.instagram.com/bhangara_bags/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/bhangara-france/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>