Communiqués de presse : faut-il privilégier la qualité ou la quantité ?

    

Parce qu’elles ont un budget communication limité, les entreprises ont souvent tendance à faire une erreur stratégique quand il s’agit de relations presse :

  • soit elles consacrent beaucoup de temps à rédiger un (voire deux) communiqué de presse de qualité, qui aura donc une durée de vie très limitée ;
  • soit elles envoient de multiples communiqués de presse, souvent très courts et sans lien direct avec l’actualité.

Dans les deux cas, les résultats risquent d’être dérisoires. Pour une raison simple : pour obtenir des retombées médiatiques, il est indispensable de privilégier la qualité ET la quantité ! Ces deux paramètres sont d’égale importance.

Or, pour réussir cette combinaison gagnante, vous devez adapter votre plan de communication.

La répétition : une des règles d’or de la communication

Tous les professionnels de la communication le savent : pour qu’une information soit retenue, il est impératif de la répéter souvent. C’est pour cela que les campagnes publicitaires sont diffusées sur de nombreux supports et sur une période relativement longue.

En matière de relations presse, l’idée générale est la même…mais avec de grosses nuances.

Tout d’abord, il ne faut pas marteler le même message. Bien au contraire : il faut communiquer fréquemment, mais en changeant à chaque fois l’angle et même l’objet du communiqué. En effet, les journalistes peuvent être sensibles à certains sujets et être indifférents à d’autres. Alors ne prenez pas le risque de lasser les journalistes en leur envoyant toujours la même chose !

La répétition auprès de votre cible viendra de la fréquence de vos retombées dans la presse, qui va automatiquement augmenter la notoriété et la visibilité de votre marque/entreprise.

Ensuite, il ne faut pas communiquer pour communiquer. Le choix de l’angle est fondamental : il doit faire écho à l’actualité du moment, à des faits précis ou à une date-clé pour éveiller l’intérêt des journalistes. Si votre sujet n’est pas mis en perspective, il ira directement à la corbeille.

Nous vous recommandons de communiquer tous les 1 à 2 mois. C’est la meilleure fréquence pour avoir de bonnes retombées grâce à un contenu toujours qualitatif.

C’est pour cela que les relations presse doivent absolument être intégrées à votre plan de communication !

Vos relations presse doivent en effet satisfaire 3 critères :

  • la quantité,
  • la qualité,
  • …et le respect des délais de bouclage auxquels sont soumis les journalistes. En effet, il faut généralement prendre contact avec eux 2 à 3 mois avant l’événement ciblé (salons professionnels, journées internationales, temps forts comme la St Valentin ou la Rentrée…).

Une traduction opérationnelle de votre plan de communication

L’idéal est de créer un plan de communication pour l’année, qui se traduise de façon opérationnelle, mois après mois.

Cela vous permettra d’anticiper toutes les dates clés à venir.

Votre objectif va être ensuite de déterminer les ressources à allouer (budget, temps, collaborateurs, matériel, “cadeaux” pour les journalistes…) et les échéances à respecter pour lancer votre campagne, étape par étape :

  • le choix du sujet ;
  • la détermination de l’angle du communiqué en fonction de l’actualité ;
  • la sélection des médias à cibler (en incluant les supports numériques) ;
  • la préparation des documents/visuels/informations nécessaires à la rédaction ;
  • la rédaction du communiqué à proprement parler ;
  • sa mise en page pour le rendre attractif ;
  • la création d’un tableau pour effectuer un suivi ;
  • l’envoi du communiqué ;
  • les relances des journalistes ;
  • les premières prises de contacts ;
  • le suivi des retours médiatiques (via un tableau récapitulatif par exemple) ;
  • la présence pour les interviews et les reportages ;
  • un topo avec ce qui a marché et ce qui n’a pas fonctionné, pour ne pas répéter les mêmes erreurs l’année suivante.

Pour optimiser les coûts, plutôt que de tout gérer en interne, il est souvent pertinent de faire appel à une agence de relations presse. Le retour sur investissement est bien meilleur car l’agence va se charger de tout, de A à Z. Elle dispose en outre d’une expertise spécifique et d’un important réseau nominatif de journalistes, blogueurs et influenceurs.

Les délais de préparation des campagnes sont également très courts (7 jours). Cela permet d’avoir une plus grande souplesse : vous pourrez envoyer un communiqué de grande qualité dans les délais même en cas de pic d’activité ou d’imprévu (collaborateur en arrêt maladie, etc.).

De plus, les tarifs sont d’ailleurs adaptés à toutes les entreprises, même les plus petites. Grâce à la mensualisation des offres, vous pouvez lancer votre campagne de presse pour moins de 120 € Ht/mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>