Sortie livre : L’Art Branché de Marie-Lydie Joffre

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Le Jardin des Plantes de Montpellier est le plus ancien jardin botanique de France. C’est aussi le terrain de prédilection de l’artiste Marie-Lydie Joffre : elle lui a consacré le livre L’Art Branché, qui sort le 26 mai 2018 aux éditions Chèvre-feuille étoilée.

Un beau livre dédié à un fascinant monde végétal

Fondé en 1593, le Jardin des Plantes de Montpellier est un jardin botanique universitaire qui fait partie intégrante du patrimoine de la Faculté de médecine de Montpellier et de l’université de Montpellier.

C’est dans ce lieu d’exception que l’artiste Marie-Lydie Joffre, autorisée à entrer au Jardin le matin, lorsqu’il est fermé au public, a « croqué » ses arbres sur le motif. Le résultat, c’est L’Art Branché, un ouvrage qui offre un bel aperçu de son cheminement, depuis les arbres monumentaux dessinés au graphite, les lignes noir-profond des encres tracées au calame taillé dans le bambou, l’apesanteur de lavis pigmentés.

20180504172848-p2-document-vgod

Quand le mot rencontre l’image

Dans L’Art Branché, Marie-Lydie Joffre partage son regard d’artiste avec des poètes inspirés par ses arbres, par ordre d’entrée en scène : Carole Menahem-Lilin, Andrée Lafon, Claire Gérard, Huguette Bertrand, Pierre Lazerges, Christine Jouhaud-Mille, et Annie Devergnas

L’Art Branché a été préfacé par Philippe Saurel, Président de Montpellier Méditerranée Métropole et Maire de la Ville de Montpellier, et par le Professeur Thierry Lavabre-Bertrand, Directeur du Jardin des Plantes de Montpellier.

« (…] repoussant les limites assignées
l’arbre palpite comme femme
qui saigne et enfante

Annie Duvergnas

sdfq

À propos de Marie-Lydie Joffre

Marie-Lydie Joffre est née en 1944 à Millau, dans l’Aveyron. Elle est attirée depuis son plus jeune âge par l’art, et commence à pratiquer la peinture à l’huile, puis, à l’adolescence, le pastel ainsi que le dessin à l’encre de Chine. Cependant, elle ne souhaite pas suivre une formation artistique de crainte d’influencer sa sensibilité intuitive. Elle se tournera vers des études en littérature moderne et enseignera l’anglais dans le secondaire pendant dix ans.

Sa passion pour l’expression picturale grandissant, Marie-Lydie abandonnera sa carrière dans l’enseignement en 1980, afin de se consacrer à son art. Depuis, son travail a été présenté lors de plus de 80 expositions dont 63 expositions personnelles, notamment au Musée des Oudayas à Rabat, à l’Alliance Française de San Francisco, ou encore lors de son exposition itinérante « Regard sur 89 ».

Marie-Lydie dessine sur le papier et la pierre. Après plusieurs années en Afrique du Nord, elle réside actuellement à Montpellier.

Le Jardin des Plantes de Montpellier : Etape d’un parcours artistique d’une grande richesse

Marie-Lydie Joffre a commencé sa carrière artistique par le pastel. À mi-chemin entre dessin et peinture, cette technique qui correspond à sa sensibilité l’a très tôt fascinée. Sa première période créative, baptisée « Visages », donne ainsi à voir d’étranges galeries de portraits féminins dépouillés parfois jusqu’à l’extrême : un véritable « regard intérieur », qui met l’artiste face à face avec elle-même.

Avec « Papillons », légèreté et couleurs intenses apparaissent dans les pastels de Marie-Lydie. Puis, l’artiste ressent la nécessité d’explorer de nouveaux domaines ; elle le fait avec « Regard sur 89 », une recherche bibliographique et iconographique autour des acteurs de la Révolution Française. Ce travail de quatre années sera valorisé par deux séries de portraits qui seront exposés dans un grand nombre de villes. 

Après le tumulte de la Révolution française, Marie-Lydie retourne à des sujets plus paisibles avec « La Mère et l’enfant » et « Ecce Homo », périodes durant lesquelles elle continue à explorer le nu au pastel, puis à l’encre de Chine. Elle apprivoise ensuite un nouveau support : la pierre, qui donne naissance à sa collection de « PastelLithes ». Avec L’Art Branché, elle passe du minéral au végétal, et livre son interprétation d’un lieu emblématique de Montpellier. Pourquoi « l’Art Branché » ? On pourrait, en effet, interpréter ces guillemets à différents niveaux de lecture. Au premier degré, on pense aux branches de l’arbre, au deuxième on peut s’interroger sur la notion d’art contemporain, enfin, on aimerait se brancher sur la poésie de l’ivresse des cimes… !

Cet ouvrage d’art, de 152 pages, illustré de 135 dessins sera dévoilé à la Comédie du Livre de Montpellier du 25 au 27 mai 2018.

20180504172848-p1-document-zhiq

Chèvre-feuille étoilée : une maison d’édition de femmes

Les éditions Chèvre-feuille étoilée ont été fondées en janvier 2000, et poursuivent leur chemin grâce aux liens de cœur que Behja Traversac, Edith Hadri, Maïssa Bey et Marie-Noël Arras, quatre femmes des deux rives, entretiennent avec la littérature, l’Algérie et la Méditerranée.

Maison d’édition de femmes, Chèvre-feuille étoilée publie des romans, essais et beaux livres signés par des femmes. Elle édite également la revue Étoiles d’encre dont le dernier numéro, « Au cœur de l’errance », a été réalisé au profit de SOS Méditerranée.

En mai 2018, les éditions Chèvre-feuille étoilée publient deux ouvrages : L’Art Branché de Marie-Lydie Joffre, et Les Fivettes, un roman de l’Italienne Elonora Mazzoni.

Pour en savoir plus

Site web : www.chevre-feuille.fr

Facebook : https://www.facebook.com/Editions-Chevre-feuille-étoilée-117756818246147/

Contact presse

Marie-Lydie Joffre

Site web : https://www.marielydiejoffre.com/

Tél : 04 67 58 64 29

E-mail : marielydie@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>