Bien vivre et vieillir sans médicament, le défi d’un Français en colère contre l’industrie pharmaceutique

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

À 74 ans, Gilbert Cezerac est un senior en bonne santé, débordant de vitalité ! Pourtant, cinq ans plus tôt, souffrant d’arthrose sévère, d’insomnies, et d’un état de fatigue générale, il se sentait « cassé ». Le diagnostic d’une hernie discale laissait également présager une intervention chirurgicale… Mais Gibert Cezerac déteste l’idée de vieillir malade.

Maître de conférence en Sciences humaines et Cybernétique, il fait la connaissance du professeur David Schmidt, chercheur à San Diego aux USA. Après plusieurs années de recherche, ce dernier a réussi, avec son équipe, à prouver les bienfaits de la photothérapie et à concentrer cette technologie dans des patchs dermiques.

Après avoir éprouvé les impacts positifs de ces patchs innovants sur sa santé, Gilbert Cezerac est aujourd’hui un senior en pleine forme et très actif ! Déterminé à lutter contre la surconsommation des médicaments, il devient le témoin inconditionnel des produits LifeWave.

LWlogo

A 74 ans, Gilbert Cezerac témoigne sur les patchs photothérapeutiques LifeWave en France

Trop de médicaments !

Même si notre pays n’est plus le plus gros consommateur d’Europe de médicaments, grâce à un taux d’évolution de consommation parmi les plus faibles depuis une quinzaine d’années, les Français consomment toujours beaucoup de pilules et gélules en tous genres.

L’Agence nationale de Sécurité du Médicament évalue en effet à 500 millions d’euros le coût de la surconsommation d’antibiotiques. Par ailleurs, dans son numéro de novembre 2017, le magazine 60 millions de consommateurs dresse une liste noire de produits pharmaceutiques parmi ceux les plus vendus sans ordonnance. Sur 62 médicaments passés au crible, un tiers est considéré ayant une efficacité faible ou non prouvée, et 28 autres sont tout simplement à proscrire…

Enfin, parmi la population, les seniors présentent des chiffres inquiétants. En octobre dernier, l’association 60 Millions de consommateurs révélait les résultats de l’étude menée par OpenHealth Company : les plus de 65 ans consomment en moyenne de 7 à 14 médicaments quotidiennement…

20171109095328-p2-document-veuiFace à ce constat, et ayant lui-même souffert de diverses maladies et douleurs, Gilbert Cezerac ne peut retenir sa colère :

Nous sommes à l’époque de l’industrie de la maladie dirigée par le lobby de la chimie pharmaceutique. En 2016, le chiffre d’affaires de l’industrie pharmaceutique a encore progressé de 2,1 % ! Bien sûr, la médecine a fait des progrès considérables et nous ne pouvons que nous en réjouir. Pourtant, la médecine traditionnelle admet toujours, sans grande difficulté, l’idée selon laquelle nous avons certes le droit et le pouvoir de vivre plus longtemps… mais malades !

Après avoir découvert et testé les traitements dermiques développés par le professeur et chercheur américain David Schmidt, Gilbert Cezerac est convaincu qu’il est possible de bien vivre et bien vieillir sans médicaments chimiques. A 74 ans, il devient représentant France pour la société LifeWave, distributrice de patchs photothérapeutiques.

 

Vous avez dit « Photothérapie » ?

La lumière pour guérir les maux. Est-ce possible ?
L’idée d’utiliser la lumière pour guérir le corps date de plusieurs siècles, et est présente dans plusieurs courants de médecines douces.

img-corpshots-davidA partir de 2002, l’équipe de chercheurs du professeur David Schmidt, installée à San Diego aux USA, mène d’importantes études sur la photothérapie, qui aboutissent à d’importantes avancées technologiques.

Après 10 années de recherche, le professeur David Schmidt et son équipe réunissent en effet à concentrer dans de simples patchs à coller sur la peau, le principe de la photothérapie.

Comment ça marche ?

Les patchs réunissent les substances organiques qui, lorsqu’elles sont activées par la chaleur du corps, renvoient des longueurs d’onde lumineuses très spécifiques. Ces dernières stimulent les nerfs et les points d’acupuncture à la surface de la peau, pour améliorer la santé de façon spectaculaire.

Gilbert Cezerac souligne,

Que ce soit pour des douleurs corporelles – arthrose, mal de dos, migraine chronique, fatigue générale – ou encore pour le rétablissement du métabolisme, ces patchs soulagent de façon durable et parfois même en quelques minutes !

Associés à une bonne hygiène de vie, ces patchs, simplement appliqués sur la peau à des endroits définis et clairement mentionnés, révolutionnent le traitement de la douleur mais permettent également de lutter contre le vieillissement, la prise de poids, et diverses pathologies.

De nombreux compétiteurs font aujourd’hui usage de cette technologie pour rester au top de leurs performances. Courtney Kupets, championne de l’équipe nationale de NCAA en 2006 et médaillée de bronze aux JO de 2004, témoigne :

Avant les Jeux olympiques, j’ai déchiré mon tendon d’Achille et je n’ai pas eu beaucoup de temps pour récupérer. Les patchs Energy Enhancer m’ont aidée à me dépasser durant mes entraînements. LifeWave a été pour moi une véritable bénédiction ! Je les utilise encore aujourd’hui pour aider mon corps à donner le meilleur de lui-même.

Capture d’écran 2017-11-15 à 18.26.28

A noter 

La technologie brevetée de la photothérapie utilisée par les patchs LifeWave est le résultat de pas moins de 70 études en laboratoire et a reçu en 2013 l’agrément de la FDA (Food & Drug Administration).

Gilbert Cezerac conclut,

Plébiscités aux États-Unis et dans de nombreux autres pays, les patchs photothérapeutiques LifeWave ont changé ma vie. Ils doivent être plus largement connus, surtout dans notre pays, très en retard dans ce genre de technologie. Les Français doivent savoir qu’il est aujourd’hui possible, contrairement aux idées reçues, de vivre plus longtemps et en meilleure santé sans absorption de produits chimiques ou transdermiques !

 

Pour en savoir plus

Site web : https://sante-nouvellestrategies.com

Contact presse

Gilbert Cezerac

Mail : socotex@moov.mg
Tél. 261320509843

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>