Econsi formations : Le 1er Centre de formations, de consultations, prévention, d’ateliers, & de stages pour patients douloureux, et formations sur les maladies rares pour professionnels de la santé & thérapeutes

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Les personnes touchées par des des douleurs chroniques sont confrontées à de nombreuses difficultés : elles manquent d’information, souffrent de la non-reconnaissance de leur pathologie et douleurs, de l’absence d’écoute des professionnels, et doivent affronter le regard des autres et leur sentiment de culpabilité.

Ces patients aux prises avec de terribles douleurs se sentent bien souvent incompris, et se retrouvent dans une véritable détresse. Corine Cliquet s’est donnée pour mission de les accompagner et de leur fournir des outils pour lutter contre la douleur en lançant Econsi Formations, un site spécialiste de la douleur et du SDRC.

La douleur en France, un enjeu de santé publique

En France, les maladies chroniques sont un problème majeur de santé publique : elles touchent près d’une personne sur cinq, et sont l’une des causes principales de décès et de handicap. Quatorze millions de patients souffrent aujourd’hui de douleurs chroniques, qui altèrent leur qualité de vie.

La douleur chronique ne fait pas uniquement souffrir les individus. Elle a aussi un coût important pour la société, en termes de consultations et d’hospitalisations, d’arrêts de travail, et de pertes d’emplois.

La majorité des patients estiment que leur douleur n’est pas suffisamment contrôlée. Ce constat est d’autant plus vrai pour ceux qui sont atteints d’une maladie orpheline comme le SDRC 1 et le SDRC 2, deux pathologies peu connues et mal prises en charge en France.

À cause du nombre insuffisant de centres antidouleurs en France et des longs délais de prise en charge, de nombreux patients se retrouvent en rupture complète avec le monde médical. Ils vont jusqu’à refuser d’être soignés par des professionnels de la santé. Parfois, ils sont même qualifiés de « fabulateurs » et d’« acteurs » : pour Corine Cliquet, il s’agit d’une véritable discrimination, qu’elle entend combattre avec son programme de formations, de consultations, prévention, d’ateliers, et de stages pour patients douloureux, et formations sur les maladies rares pour professionnels de la santé et thérapeutes, en ligne, en bureau, ou via Skype ou des classes virtuelles

Une nouvelle approche de la douleur

Infirmière de formation et elle-même touchée par le SDRC 2, Corine Cliquet a décidé d’agir.

Je me suis rendue compte, suite à mes expériences personnelles et aux retours des patients, que ces derniers ne sont pas soulagés avec une seule médecine, et qu’ils ne sont ni écoutés ni entendus. 

Elle souhaite donc leur apprendre à soulager la douleur autrement, en mixant la médecine « traditionnelle » avec la médecine « complémentaire », dite « douce ».

Elle a donc créé le 1er centre où des formations, des consultations, des ateliers, des stages sont mis en place pour les patients douloureux, ainsi que des formations sur les maladies rares pour professionnels de la santé et thérapeutes. Cela peut se faire en ligne, au bureau, via Skype ou grâce à des classes virtuelles.

Le patient deviendra acteur de sa pathologie et de ses douleurs 

explique-t-elle.

Rendre les patients acteurs de leur guérison

L’approche de Corine Cliquet est novatrice. Selon elle, le patient doit prendre conscience qu’aller vers la rémission et la guérison lui appartient, et qu’il ne peut y arriver que s’il travaille de son côté.

« L’HAS (la Haute Autorité de Santé) ainsi que la demande de certains patients veulent que nous (les patients) devenions acteur de notre pathologie, de nos douleurs, que nous soyons actifs dans nos soins. Ainsi nous avons des droits et des devoirs : “assiduité dans le
traitement, respect des indications médicales, réactivité en cas d’apparition de symptômes, honnêteté, transparence avec son médecin, acceptation de l’échange (parler de ses craintes, de son ressenti.)”

Mais comment faire?

Si on ne donne pas les bons outils, des explications aux patients comment vont-ils être acteurs de leur pathologie, s’ils n’ont aucune connaissance ? Comment les professionnels de la santé prendront mieux en charge les douleurs causées
par les maladies rares, si eux n’ont plus, n’ont pas les connaissances requises ?

Notre but :

Econsi formations offre la possibilité aux patients douloureux de se faire entendre, de mieux s’expliquer , d’être cru et cela par le biais des consultations, formations, programmes, ateliers, bientôt le Pilates.

Avoir les bons outils en main, pour enfin « être l’égal » d’un professionnel de la santé, thérapeutes, comprendre ce que ces derniers vous expliquent. D’avoir différents outils qui vont permettre aux patients de mieux gérer leurs douleurs, de les appréhender et de les voir différemment.

Que vous habitiez en Drôme ou pas, tout est possible grâce à la nouvelle technologie : nous pouvons nous voir en bureau, mais aussi via Skype, via les classes virtuelles.

Je ne porterai aucun jugement puisque mon but est de travailler avec les patients et de tenir compte de leur avis. Et surtout, de les croire au niveau de leurs douleurs et de les comprendre, étant moi-même une douloureuse chronique.

À propos de Corine Cliquet

20171104060046-p2-document-izenInfirmière avec plus de 20 ans de carrière, Corine Cliquet connait bien la douleur. Suite à une luxation méniscale du genou et à une entorse de la cheville avec rupture ligamentaire, elle a été touchée deux fois par le SDRC 2. En 2012, elle fonde la fédération d’associations Thera Wanka, qui vise à mieux faire connaitre cette pathologie mal connue.

Pour mieux lutter contre le SDRC, Corine se forme : elle décroche en 2015 un diplôme universitaire d’éducation thérapeutique du patient, et est reconnue patiente experte du SDRC. Elle apprend par ailleurs la méthode EFT, qui permet une libération émotionnelle, et la programmation neurolinguistique. Elle devient coach en relation d’aide pour patients SDRC et douloureux chroniques, et formatrice en SDRC et en éducation thérapeutique du patient.

Le combat de Corine continue aussi sur le web : elle crée en 2017 le premier annuaire qui réunit les organismes de la douleur et des maladies rares, ainsi que Progressons-avec-nos-douleurs.com, un site d’information sur le SDRC et sur la douleur. Dans l’avenir, elle aimerait élargir ses formations à d’autres pathologies et passer du statut d’autoentrepreneur à celui d’entreprise, ce qui lui permettrait de proposer plus de choix aux patients et aux aidants avec la collaboration d’autres professionnels.

 

Pour en savoir plus

Site internet https://econsi-formations.com/

Contact : Corine Cliquet

Emailcontact@econsi-formations.com

Téléphone : 06 79 41 00 19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>