Esquisse d’Orient : 7ème édition du festival de référence pour la danse orientale

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Du 28 au 30 octobre prochain se tiendra à Fribourg le festival Esquisse d’Orient. La programmation exceptionnelle de cette septième édition confirme le statut international de ce festival incontournable : la plus grande rencontre de musique, de danse et de culture orientales de Suisse.

.

20160913085300-p3-document-ugkn

Un rendez-vous incontournable pour les amoureux de danse orientale

Chaque année, depuis 2010, Fribourg accueille les grands noms de la danse orientale lors du festival Esquisse d’Orient. Celui-ci a été fondé par une des rares danseuses de niveau international de Suisse, Maryam Ribory, et qui dirige une chaîne d’écoles de danse orientale. Tout comme en 2015, le festival se déroulera à l’Aula du Collège Saint-Michel. Les ateliers auront, quant à eux, lieu à l’école de danse Maryam, rue Varis 9, également à Fribourg. Pendant trois jours, stages, gala, compétitions et spectacles se succéderont pour le plus grand plaisir des amateurs de culture orientale. 

Programme du festival

Cette année, la programmation d’Esquisse d’Orient est d’une grande richesse et dévoilera différentes facettes de la danse orientale.  

Vendredi 28 octobre

  • 13h45-16h15 : Yaël Zarca (bras, buste, shimmy technique)
  • 16h30-18h30 : Claudia Santos (fusion, technique du sabre)
  • 21h : défilé et compétition divisée en quatre catégories : oriental professionnel, oriental amateur, fusion, et groupe.

Samedi 29 octobre

  • 9h-11h30 : Alaa Abo Lelah (baladi, chorégraphie)
  • 11h45-14h15 : Marie Shokkos (Iraki, chorégraphie)
  • 14h30-17h00 : Aziza Abdul Ridha (tabla solo, chorégraphie)
  • 17h15-19h15 : Dr. Mo Geddawi (technique orientale)
  • 20h30 : Gala

Dimanche 30 octobre

  • 9h-11h30 : Marie Shokkos (Veil Poi, technique)
  • 11h45-14h15 : Dr. Mo Geddawi (chorégraphie classique)
  • 14h30-17h : Yaël Zarca (baladi, chorégraphie)
  • 17h15-19h45 : Alaa Abo Lelah (shaabi, chorégraphie)

Focus sur le gala

 

20160913085300-p5-document-diju

.

Le gala du samedi 29 au soir sera le point culminant du festival. Une quarantaine de danseurs se produiront sur scène, accompagnés par le musicien syrien Zaher Assaf. Originaire de Damas, ce violoniste, chanteur et compositeur de renom a étudié la musique classique et orientale, et a fait partie de l’orchestre philharmonique syrien. Il s’est installé en Europe en 1994 et vit en Suisse depuis cinq ans. Sur scène, on pourra également voir la danseuse française Elina qui s’est produite dans de nombreux festivals en Europe, Yaël Zarca, une danseuse au style très personnel qui allie tradition et modernité ; le danseur et chorégraphe égyptien Alaa Abo Lelah ; ainsi qu’Ibrahim Hassan, que l’on surnomme « l’homme toupie » et un numéro de derviches tourneurs, des soufis célèbres pour leurs danses sacrées.

Mo Geddawi, le parrain de l’événement

moDr. Mo Geddawi, le co-fondateur de la « Reda Dance Troupe », soutient le festival depuis ses débuts , il est à nouveau le parrain de cette septième édition. Danseur et chorégraphe, Mo Geddawi a commencé par étudier la danse classique, dès l’âge de dix ans, avant de s’intéresser à la danse orientale, qu’il a apprise au Caire et à Beyrouth. Il s’est produit à plusieurs reprises pour la télévision égyptienne et est apparu pendant quatre années dans le spectacle de télévision libanais Beirut by night.

Il a également enseigné la danse égyptienne à l’Université américaine de Beyrouth. Dr. Mo Geddawi a dansé au sein de la compagnie « Casino de Paris » dans la capitale française, et a créé des chorégraphies pour la télévision allemande. C’est d’ailleurs en Allemagne qu’il a fondé, en 1986, la « Hathor Dance Troupe ». Son travail de danseur et de chorégraphe a été récompensé par de nombreux prix et distinctions en Egypte et à l’international. En parrainant Esquisse d’Orient, il permet au festival de bénéficier de son expérience et de sa fine connaissance de la danse orientale.

Portrait de Maryam Ribordy, la fondatrice du festival

20160913085300-p2-document-cctpDirectrice de l’école qui porte son nom et fondatrice de l’association Esquisse d’Orient, Maryam Ribordy compte parmi les rares danseuses et chorégraphes professionnelles de niveau international en Suisse. Elle a commencé la danse orientale à Zurich avec Khaled Seif avant de parfaire son art auprès de nombreux danseurs reconnus en Egypte et en Europe. Artiste de renom international, Maryam est connue par la dimension émotionnelle qu’elle donne à ses interprétations dans ses créations chorégraphiques de danse orientale.

Animée par la passion de son art, Maryam a développé son propre style et sa propre pédagogie. Si elle enseigne la danse orientale en Suisse Romande où son nom s’est naturellement imposé depuis plus de 10 ans, son nom dépasse les frontières suisse puisqu’elle est régulièrement invitée à se produire à l’étranger en tant qu’artiste et professeur en Allemagne, en Espagne, en France, Russie ou encore Italie. C’est donc avec élégance, émotion et recherche d’authenticité qu’elle danse et transmet cet art ancestral.

Pour en savoir plus

Sites internet : http://www.esquisse-orient.ch et http://www.maryam.ch

Contact presse

Maryam Ribordy

Mail : danse@maryam.ch

Tél : 0041 79 318 84 57

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>