Entreprendre et innover en période de crise : challenge impossible ou voie à suivre ? L’analyse de Michel Vernet, le fondateur de T’ENREV

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

La pandémie de Covid-19 a déclenché une crise économique de grande ampleur qui met en difficulté de nombreuses entreprises françaises.

Cette situation aboutit à une certaine frilosité quand il s’agit de lancer un business ou de proposer de nouveaux produits ou services. Les dépenses liées à l’innovation et au R&D ont été gelées : elles devraient chuter de 12% dans les prochaines années (source).

Ainsi, les entrepreneurs hésitent à aller de l’avant, adoptent une posture attentiste, voire stoppent et abandonnent tous projets.  De plus, face à la pénurie de matières et de pièces de base, les fournisseurs industriels travaillent au ralenti et sont aussi dans l’incertitude, avec bien souvent des personnels en chômage partiel. Les coûts et délais sont par conséquent multipliés par deux …

Cette période compliquée semble donc inciter à la prudence. Mais en pratique, une entreprise qui se contente d’attendre la fin de l’épisode Covid, sans savoir quand elle surviendra, risque fort de disparaître. En effet, dans un marché ultra-concurrencé, les prix ne sont plus un levier pertinent pour se démarquer.

La question ne devrait donc pas être “Faut-il innover en ce moment ?” mais plutôt “Mon innovation répond-elle à un réel besoin de mon coeur de cible ?”.

Pour Michel Vernet, le fondateur de T’ENREV, c’est une évidence : il y a urgence à oser à nouveau prendre des risques et à sortir des sentiers battus.

Il souligne :

Il n’y a pas de bon ou de mauvais moment pour innover, puisque l’innovation doit être inscrite dans l’ADN de toutes les entreprises. Elle est incontournable. Sans elle, il n’y aura pas de compétitivité des entreprises françaises et encore moins de relance économique.

Cet entrepreneur passionné n’hésite pas à donner l’exemple en osant lancer un produit dans un domaine en difficulté : le sport.

20210426151758-p1-document-iktp

Un pari un peu fou : innover dans le domaine du sport

A priori, la situation du sport français n’encourage pas les investissements : les clubs sportifs sont fermés, la quasi-totalité des compétitions annulées ou reportées, les possibilités de pratiquer réduites au strict minimum en raison des confinements successifs et du couvre-feu…

Mais raisonner ainsi revient à passer à côté de l’essentiel : il y a toujours des besoins à satisfaire et l’amour du sport est toujours là. Même en l’absence de compétition, les sportifs amateurs ou confirmés s’entraînent, cherchent à se perfectionner.

Y compris dans le triathlon. Alors que la plupart des piscines et espaces d’entraînement en salle sont fermés aux triathlètes, que les regroupements à vélo sont réglementés, les sportifs cumulent les soucis et les empêchements.

Mais ils ont aussi beaucoup plus de temps, notamment pour travailler leur position aérodynamique sur leur vélo de contre-la-montre.

Michel Vernet précise :

J’ai conscience qu’innover en ce moment est risqué. Mais j’ai raisonné en chef d’entreprise : il y a une idée qui répond à une demande… or j’ai à la fois la capacité et l’expérience pour la développer et de lui faire prendre corps.  Je n’ai donc pas hésité à lancer mon nouveau produit : Vizzzz, un miroir de position aérodynamique pour vélo.

vizzzz.inst2

Vizzzz, le premier miroir de position aérodynamique pour vélo

Essentiellement adapté à la pratique du triathlon, ce miroir de position permet de rouler tête baissée sans voir la route directement, donc de relâcher les muscles du cou, de rouler plus confortablement, même pour les cyclistes amateurs qui ne sont pas des compétiteurs.

Pour les triathlètes compétiteurs, le Vizzzz permet de travailler une position très aérodynamique sur le vélo, et ainsi de gagner de précieux watts sur les efforts longue distance. Le cycliste a le regard sur sa roue avant, il ne voit pas la route directement avec ses yeux mais à travers un miroir qui réfléchit la route devant lui. Ce système s’utilise sur route droite et large.

Michel explique :

J’ai eu l’idée de cette invention suite à  mes participations aux championnats du monde de triathlon en 2018 en Afrique du Sud et en France à Nice en 2019.  J’ai constaté que pour s’améliorer, travailler sa position aérodynamique est fondamental.

prisme2

Quand les contraintes sanitaires seront plus souples, le miroir de position pourra être utilisé par des clubs entiers (cyclisme, triathlon) pour travailler la position en contre la montre.

En attendant, ce produit novateur commence déjà à se faire connaître grâce au bouche-à-oreille enthousiaste des premiers clients.

Voici un aperçu de leurs témoignages :

  • “Vraiment une super bonne idée qui va me permettre de progresser j’en suis sûr. Je vais en parler autour de moi.”
  • “Pas évident de s’y faire, il faut vraiment un apprentissage, mais on sent qu’on progresse avec la vitesse qui augmente en position aéro”
  • “Super bien. Il faut s’adapter mais j’adore cette idée de progresser dans ma position.”
  • “Très bonne idée, pas évident de maîtriser la chose, mais avec de la patience, on arrive à de bons résultats assez rapidement. Je persévère.”

A noter : ce produit implique un apprentissage strict et ne doit pas être utilisé à la légère dans la circulation. Privilégier au départ des routes sans véhicules pour se familiariser avec cet appareil qui déroute le cerveau lors des premiers essais. Il faut une accoutumance de plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

viz

Développer une approche “customer centric”

Pour transformer la prise de risque en pari réussi, il est fondamental de créer des produits ou services riches de sens. Les clients ne veulent plus de fonctionnalités inutiles ou d’outils trop complexes à utiliser.

Plus que jamais, une innovation n’a de sens que si elle leur apporte une réelle plus-value… de leur point de vue à eux.

Michel Vernet précise :

Toutes les innovations que je lance ont d’abord été créées pour répondre à un besoin personnel. Tester les produit, les utiliser au quotidien permet de les perfectionner et d’éliminer ceux qui ne sont pas réellement pertinents. C’est en étant mon premier client que je parviens à imager des solutions fédératrices et rapidement adoptées par mes clients.

Quelques exemples d’autres innovations cultes “Made by T’Enrev”

La perche de nage

nage

Ce système de nage en petite piscine se constitue d’une perche télescopique, d’une ceinture et de flotteurs.

C’est une sorte de piscine trainer (home trainer de la piscine, ou pool trainer en anglais) qui a reçu une médaille au concours Lépine en 2008 , le prix spécial du ministre de l’outre mer.

Il s’agit là du tout premier produit grand public de nage sur place, disponible sur le marché depuis l’été 2006.

Plusieurs modèles sont disponibles : https://www.tenrev.com/nage-statique

L’aspirateur de vase de piscine

aspirateur5_1_2

Cet aspirateur de vase de piscine aspire par siphon les fines poussières (celles qui ne peuvent pas être filtrées) sans gaspiller trop d’eau.

Cela évite en effet d’utiliser la pompe de la piscine pour les aspirer à l’égoût, et donc de jeter des centaines de litres pour évacuer toute la vase ou la boue. Ce dispositif est donc complémentaire au robot ou à l’aspirateur qui se branchent à la pompe.

A découvrir ici : https://www.tenrev.com/tenrev-aspirateur

Tuteurs pliables en couleur pour les tomates

tuteurs-tomates_1

Ce piquet est avant tout destiné à tuteurer des tomates, mais il peut servir à d’autres fruits. Il est pliable et multicolore, avec des crans d’arrêt. Il mesure 150 cm et s’enfonce très facilement en terre donc il dépassera largement le sol.

Ce tuteur de tomate a été présenté dans l’émission “Silence, ça pousse !” sur France 5.

Pour en savoir plus : https://www.tenrev.com/tuteurs-tomates

Sangle de yoga

sangle-position-etirement10_1

Cette sangle de yoga Kizuko permet de pratiquer cet art et de tenir une position d’étirement sur un meuble.

C’est la seule sangle en France qui mesure 4 mètres. Très épaisse (environ 3mm pour 4cm de large), elle est semi-élastique par sa matière caoutchouteuse et non tissée.

Elle résiste ainsi à une énorme traction sans casser et elle s’enroule autour de meubles pour maintenir le corps et donc les muscles dans une position statique de longue durée.

A commander ici : https://www.tenrev.com/sangle-yoga

A propos de Michel Vernet, le fondateur

20210426151758-p2-document-niqg

Michel Vernet est inventeur et entrepreneur.

Ce “Géo Trouvetout” des temps modernes invente en permanence des produits pour améliorer son quotidien. Il a fondé T’Enrev pour produire et commercialiser ceux qui lui semblent vraiment utiles.

Il a notamment créé :

  • la perche de nage sur place en 2006, un système de natation breveté qui a obtenu une médaille au concours Lépine de 2008 ;
  • l’aspirateur siphon pour nettoyer les piscines sans gaspiller d’eau ;
  • les tuteurs de tomates pliables en couleur pour éviter la propagation des maladies dans le potager ;
  • la sangle d’étirements ;
  • le violon végétal …

Passionné de nature et de sport (il a participé à l’émission The Island sur M6), il puise l’inspiration pour toutes ses inventions dans ces deux domaines.

Pour en savoir plus

Vizzzz, le miroir de position aéro à vélo : https://www.tenrev.com/miroir-position-aero

Site web : https://www.tenrev.com

Facebook : https://www.facebook.com/tenrev-175834095798916

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>