Marché de l’art et de l’ameublement : le commerce en ligne sauve les meubles et se développe dans le monde entier via GrandVintage

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

En 2020, en raison de la pandémie de Covid-19, les ventes d’art et d’ameublement se sont effondrées dans les magasins. En France, le marché a reculé de près de 5% l’année dernière (source) et 2021 s’annonce difficile, notamment en raison du confinement de certaines régions et du manque de digitalisation des enseignes.

Cette tendance est identique dans d’autres pays européens, comme l’Italie. L’annulation du Salon du Meuble de Milan a notamment porté un coup dur à l’ensemble de la filière (source), des grandes enseignes jusqu’aux petits créateurs.

A une exception près. Le secteur du vintage italien cartonne en ligne grâce à un acteur qui s’impose comme une référence incontournable dans ce domaine : GrandVintage.com.

Cette marketplace surfe sur le phénomène RSE et l’appétence pour les objets de seconde main : selon une étude récente, près de 8 Français sur 10 achètent des meubles d’occasion (en moyenne de 2 à 6 par an).

Olivier Cater, fondateur, souligne :

En un an, malgré le contexte de crise actuel, la demande pour le vintage italien (meubles, art, luminaires, objets de décoration…) a doublé sur notre site !

 

20210317164431-p1-document-dvjj

GrandVintage : la première marketplace mobilier & déco à proposer des centaines de pièces uniques 100% italiennes

D’ici 2023, le marché de l’occasion devrait générer un chiffre d’affaires mondial de 50 milliards d’euros (source).

Si le prix reste un argument déterminant, notamment dans un contexte économique difficile, il s’agit aussi de la volonté d’acheter en accord avec ses valeurs. Ainsi, 1 Français sur 2 affirme acheter en seconde main dans une logique anti-gaspillage afin de préserver l’environnement.

Olivier Cater explique :

Il s’agit d’une véritable révolution et non d’un effet de mode : sensibilisés à l’urgence climatique, de plus en plus de citoyens veulent agir à leur échelle pour changer la donne.

20210317164431-p5-document-pjoo

Une renommée internationale acquise en quelques mois à peine

Leader sur le marché italien, GrandVintage est devenu très rapidement incontournable à l’international grâce à la qualité de sa sélection.

Chaque pièce est choisie avec le plus grand soin, afin de garantir aux acquéreurs qu’il s’agit d’une pièce unique et authentique. Toutes les copies et les meubles/objets produits de façon industrielle en Chine ou en Suède sont systématiquement refusés.

Il y a aussi, chez GrandVintage, la volonté de faire découvrir de belles pépites, dénichées par des passionnés. Chaque dimanche, Olivier va ainsi à la rencontre des antiquaires et des revendeurs de meubles anciens directement dans leurs boutiques, ainsi que dans les salons et les foires.

Il confirme :

J’aurai rencontré plus de 1000 commerçants et à chaque fois, c’est un vrai plaisir. Tout d’abord parce que je suis un véritable passionné de vintage ! GrandVintage donne du sens aux achats des internautes, en proposant des pièces de seconde main de qualité et accessibles.

20210317164431-p6-document-fqba

Un business model qui casse les codes : la vente sans compensation fixe

Habituellement, les marketplaces exigent que les vendeurs paient des frais dès la mise en ligne de leurs articles.

Ce fonctionnement pose certains problèmes éthiques :

  • il peut dissuader les “petits” commerçants de mettre leurs objets déco, meubles et luminaires sur Internet ;
  • il n’est pas équitable puisque les marketplaces ne sont pas incités à agir pour se faire connaître, générer du trafic et des ventes (elles gagnent de l’argent même s’il n’y a pas de vente) ;
  • les consommateurs sont aussi lésés puisque ce business model est contraire à leurs valeurs : en achetant dans une logique “anti-gaspillage”, ils veulent aussi soutenir une démarche équitable pour tous, y compris pour les vendeurs.

GrandVintage a donc imaginé un modèle totalement avant-gardiste : la vente en ligne sans compensation fixe.

Olivier précise :

GrandVintage prend uniquement une commission de 20% tout compris sur les ventes, ce qui permet aux articles de se vendre très rapidement. Ce cercle vertueux a attiré plus de 300 vendeurs en quelques mois, qui ont déjà mis en ligne plus de 6,3 millions d’euros de stocks virtuels.

Aujourd’hui, plusieurs centaines d’articles ont été vendus depuis le début de l’initiative. C’est donc autant de « secondes vies » données à ces objets, qui répondent en prime aux véritables attentes “responsables” des consommateurs.

20210317164431-p4-document-klfe

Un style vintage exclusif et un large choix d’objets & de meubles

Grand Vintage propose plusieurs milliers d’articles pour décorer, meubler et éclairer la maison ou le jardin. Il y a même des catégories dédiées aux œuvres d’art ou aux articles destinés aux enfants.

Les amateurs de déco et de design peuvent ainsi se faire plaisir à tous les prix, en chinant en fonction de leurs goûts, de leurs besoins et de leurs envies du moment. De la table basse aux sculptures en passant par les vases et les canapés, tout le monde peut trouver “LA” pièce qui va sublimer son “home sweet home”.

Le (grand) petit plus GrandVintage : de belles nouveautés à saisir sont ajoutées en permanence. Pour être informé chaque semaine des derniers arrivages vintage, il est possible de s’abonner à une newsletter. Idéal pour ne pas passer à côté d’un objet rare !

A propos de la Dream Team

20210317164431-p2-document-zvcr

Olivier Cater, fondateur de GrandVintage.com, et son associé minoritaire Serge Besanger, sont tous deux des entrepreneurs très engagés dans une dynamique RSE.

Olivier est le fondateur de Toppartners.it, chef de file italien des plateformes de demandes de devis et du pay-per-lead.

Serge a été dirigeant et administrateur chez Leroy-Somer. Il est par ailleurs membre de conseils d’administration de grandes entreprises, où il occupe généralement les fonctions de président des comités stratégie et RSE. Il est l’initiateur du réseau Résilience, le tout premier réseau issu de la société civile en France à fabriquer, dès les débuts de la pandémie, des équipements médicaux distribués à titre gracieux aux hôpitaux, SAMU sociaux, etc.

Tous deux se sont rencontrés en Italie, où ils ont eu l’idée de créer une plate-forme de marché révolutionnaire, fonctionnant sans compensation fixe, à une époque – l’irruption du Covid, début 2020 – où la pandémie grippait le fonctionnement du marché de l’art et de l’ameublement.

Grâce à GrandVintage.com, vendeurs et opérateurs ont pu compenser l’annulation en chaîne de leurs commandes en basculant leurs activités sur l’e-marketplace de GrandVintage.com. Le seul commerce de l’art en ligne a doublé en un an, pour atteindre un niveau record de 12,4 milliards de dollars, soit plus du quart du marché global !

Aujourd’hui, GrandVintage.com ambitionne de devenir la e-marketplace leader en Europe dans les catégories meubles, art, luminaires, objets de décoration.

Olivier précise :

Nous réalisons en ce moment une levée de fonds d’1 million d’euros pour renforcer notre présence en Allemagne et sur les marchés du Nord de l’Europe. Elle nous permettra aussi de développer la première application en réalité virtuelle de ce secteur en Europe.

Pour en savoir plus

20210317164431-p3-document-fdhj

Site web : https://www.GrandVintage.com

Facebook : https://www.facebook.com/grandvintage.it/

Instagram : https://www.instagram.com/grand.vintage/?hl=en

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/13992558/admin/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>