“La Fiancée de Dagobert”, le nouveau roman de Didier Baux, plonge les lecteurs dans l’univers surprenant des rencontres en ligne

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Je me disais que pour la séduire, je devais la faire rire. Mais à chaque fois qu’elle riait, c’est moi qui tombais amoureux.

Tommaso Maria Ferrari (Cardinal et lecteur de philosophie italien, 1649-1716)

Alors que les inscriptions sur les sites de rencontres battent des records, que ce soit en périodes de fêtes (source), de Saint-Valentin (source) ou de confinement (source) : la séduction en ligne, qu’elle soit à visée éphémère ou durable, est devenue une réalité pour nombre de Français.

Plus de 16 millions de personnes, ce qui représente un quart de la population française, ont déjà franchi le cap de l’inscription sur une appli, et toutes les tranches d’âge sont concernées.

Mais comment est-ce que cela se passe réellement ? Au-delà de la réalité des chiffres, quelles sont les peurs, les doutes et les joies des hommes et des femmes qui tentent cette aventure ? Le virtuel cède-t-il facilement le pas au réel ? A quel moment a-t-on l’assurance que l’autre n’a pas menti sur son profil ou sur ses motivations ?

Avec son roman “La Fiancée de Dagobert”, l’auteur Didier Baux invite les lecteurs et les lectrices à plonger au cœur d’un véritable phénomène de société. Cet expert en communication et relations humaines (il est consultant et conférencier) a d’ailleurs choisi le style épistolaire pour donner plus de sincérité et d’authenticité aux propos de ses personnages..

Dans son univers à la fois malicieux, drôle et romantique, il donne à vivre tout le frisson, l’impatience et l’appréhension de la rencontre lorsqu’elle a pris naissance dans le monde virtuel.

Très joliment écrit, ce roman réserve aussi une belle surprise à la fin…

20201207144837-p4-document-cmhf

Synopsis

Zoé et Florian se rencontrent sur le web.

Leurs échanges épistolaires, convenus au début, prennent rapidement un tour très intime.

Ils se plaisent et ont envie de basculer du virtuel au réel.

Mais se sont-ils révélés vraiment ? Qui sont-ils sous le masque des pseudonymes ?

Et qui se cache derrière la fiancée de Dagobert ?

Extrait

“09h13

Lui : Je reviens un instant sur notre conversation téléphonique d’hier soir. La toute première depuis que nous sommes en contact. J’ai été ravi de notre échange. Je connais désormais votre voix. Tout était doux et simple et ça m’a infiniment plu. Au point que je me suis endormi et réveillé avec vous. On se dit « à ce soir », bien sûr.

22h30

Elle : Je reviens, à mon tour, sur notre échange d’hier. Tout était doux et simple… enfin presque, car je vous ai trouvé hésitant parfois, un peu tendu même. Peut-être, est-ce parce qu’à l’écrit, vous maniez les mots avec une telle aisance… En fait, nous n’avons pas dit grand-chose, hormis, pardonnez-moi, quelques banalités. Mais rassurez-vous, j’ai aussi ma part, j’étais probablement aussi stressée que vous. C’est idiot, car ça fait près d’un mois que nous correspondons et je pensais que notre conversation aurait pris un tour autrement plus naturel. Disons-nous que ce n’est pas si grave et qu’avec un peu de temps, tout devrait aller progressivement mieux.

Lui : Peut-être, est-ce aussi parce que, lorsqu’on vous entend, vous êtes plus déconcertante que vous ne le pensez… Vous êtes déçue ?

22h50

Elle : Notre très proche rencontre, réelle celle-là, devrait arranger ça. Je serai ravie de vous lire demain.”

L’avis des premiers lecteurs

Joël TARIS – Bordeaux : “Ce livre est un petit bijou de finesse d’écriture et de subtilité. A partir d’un thème très actuel (les rencontres sur le web), Didier BAUX nous prend par la main et nous fait découvrir son univers à la fois ludique, coquin et romantique. Le dénouement est vraiment inattendu. Et l’on se prend à tomber amoureux de la fiancée de Dagobert. Une belle réussite !”

Amaury du CREST – Bordeaux : “Ce roman se lit d’une seule traite. Didier BAUX confirme qu’il a une belle plume. Je recommande “La fiancée de Dagobert”.”

Camille VALERDI – Paris : “A peine commencé que nous avons déjà envie de connaître l’avenir de Zoé et Florian. Les rencontres sur internet sont un sujet bien actuel dans notre société. Excellent livre !”

Loïc PEREZ – Toulouse : “Sans que nous nous en rendions compte, l’auteur nous embarque dans cette relation et nous fait vivre le frisson, l’impatience, l’appréhension de la rencontre. Et sans que nous le voyions venir, il nous offre un dénouement totalement inattendu. C’est un livre très bien écrit, qui nous fait passer un bon moment !”

Solange LAROZE – Bordeaux : “Drôle, sympathique, léger et extrêmement bien écrit. Ah, que j’aimerais être la fiancée de Dagobert …”

Dany BEYNEIX – Montpellier : “Ce roman est drôle et intelligent. L’écriture est fluide et particulièrement agréable à lire. Le dénouement, malicieux et inattendu. A savourer sans modération.”

Monique SIWECK – Lille : “Que voilà un très joli moment de découverte où se côtoient humour, subtilité, inventivité et la perception très affûtée de la nature féminine (jubilatoire !) On se laisse vite captiver par les échanges soutenus entre les deux protagonistes, souvent très drôles, parfois tendres, mais aussi… torrides ! Quant au dénouement… chut ! Une véritable réussite.”

A propos de Didier Baux

Depuis près de vingt ans, Didier Baux est Consultant en entreprises et Conférencier dans le domaine de la communication et des relations humaines.

Après “Quatre perles de pluie” publié en 2011, “Le Train Bleu” en 2013 et “Archibald” en 2014, il  signe avec “La fiancée de Dagobert” son quatrième roman.

Le sujet de son roman lui a été inspiré, en partie, par sa propre expérience.

Didier confie :

Il y a quelques années, j’ai rencontré sur Internet celle qui allait devenir ma femme ! A partir de cet événement vécu, mon imagination a fait le reste…

Informations pratiques

“La Fiancée de Dagobert” de Didier Baux

  • 176 pages
  • Prix : 16,90 € broché ou 3,99 € format e-book

Pour en savoir plus

Commander le livre : https://www.librinova.com/librairie/didier-baux/la-fiancee-de-dagobert#

Il est aussi disponible sur le site de la FNAC et d’Amazon. De plus, Hachette distribue le roman à plus de 5000 librairies auprès desquelles on peut le commander.

Facebook Didier Baux : https://www.facebook.com/didier.baux.3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>