Selon une étude nationale de Stat-rencontres.fr, le deuxième confinement a eu un impact fort sur les sites de rencontres

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Quelques semaines après le début du second confinement, annoncé le 28 octobre 2020 par Emmanuel Macron, Stat-rencontres.fr publie une nouvelle étude sur l’impact de la situation sanitaire sur les habitudes des célibataires français.

Les résultats sont plus encourageants que ceux de la première étude du comparateur des sites de rencontres en France : ils révèlent une fréquentation record pendant l’été, une baisse de 40 % depuis le début du confinement, et une baisse importante chez les seniors.

 20201116092904-p1-document-xprm

Une étude précieuse sur les habitudes des célibataires confinés

L’étude de Stat-rencontres.fr se penche sur la situation inédite vécue par les Français et les conséquences du confinement sur les rencontres en ligne. Ses résultats sont extrêmement pertinents, car il y a en France environ 10 millions de personnes qui vivent seules, et qui sont majoritairement célibataires.

Et aujourd’hui, de nombreux célibataires cherchent l’amour en ligne : plus d’un Français célibataire sur 4 est inscrit sur un site ou une application de rencontres, selon la Société Française de la Statistique. On estime ainsi qu’un quart des couples français se sont rencontrés, en 2019, via un site de rencontres.

Pour réaliser son étude, Stat-rencontres.fr s’est appuyé sur des données recueillies sur 118 sites de rencontres en France. Pierre Tabuteau, le créateur du site, propose une infographie qui résume de manière simple les principaux résultats.

20201116092904-p3-document-mabj

Une baisse de fréquentation de 40 % depuis le 28 octobre 2020

Stat-rencontres a mesuré la fréquentation des sites de rencontres avant et après le confinement. Il a noté, depuis le 28 octobre, une chute moyenne de 40 % de l’audience des sites de rencontre. C’est une baisse importante, mais moins forte que celle entrainée par l’annonce du premier confinement, qui a atteint les 60 % par rapport à la période pré-Covid.

Si l’impact du second confinement est moins important que celui du premier, c’est peut-être parce qu’il est moins restrictif, et parfois moins respecté par les Français. Il est possible qu’une partie des célibataires se disent que la vie, professionnelle comme personnelle, doit continuer.

 20201116092904-p4-document-oovv

Un été propice aux rencontres

L’été 2020, qui a précédé le deuxième confinement, a été particulièrement porteur, avec une croissance de 20 % de la fréquentation des sites de rencontres par rapport à l’année 2019.

Cette fréquentation record peut être vue comme un effet de rebond logique, après près de deux mois de confinement.

Les résultats, par catégories de sites de rencontres

  • Les sites de rencontres généralistes et libertins sont ceux qui souffrent le moins de l’impact du second confinement, avec des baisses respectives de 20 % et 15 % (contre 45 % et 20 % pendant le premier confinement).
  • Toutes les catégories d’âge n’ont pas réagi de la même façon au second confinement. On enregistre une baisse de 50 % de la fréquentation des sites de rencontres dédiés aux plus de 60 ans, comme DisonsDemain et NosBellesAnnées. Considérés comme une population à risque, les seniors semblent avoir décidé de mettre leur quête amoureuse entre parenthèses pendant le confinement.
  • Les applications de rencontres géolocalisées (Tinder, Happn, Once), quant à elles, ont une fréquentation 35 % inférieure à celles qu’elles enregistraient avant le 16 mars 2020.
  • Sans surprise, les sites dédiés à l’organisation de sorties entre célibataires, comme OnVaSortir.fr ou SortirBouger.com, sont ceux qui pâtissent le plus de la situation sanitaire, avec une baisse de la fréquentation de 65 % (contre 70 % en mars 2020).

Stat-rencontres.fr : l’objectivité avant tout

En combinant une trentaine de statistiques sur les 118 sites de rencontres de France, Stat-rencontres.fr est une source d’informations incontournable pour toutes celles et ceux qui souhaitent vérifier la fiabilité d’un site de rencontres. Il permet, entre autres, de connaitre le nombre d’hommes et de femmes présents sur un site, le nombre de profils visités, ou encore son audience totale.

Le site se porte bien, avec une moyenne de 35 000 utilisateurs par mois. Les retours sont très positifs, comme en témoignent les commentaires laissés par les utilisateurs sur les pages dédiées aux divers sites de rencontres.

«  Je cherche à être le plus objectif sur les informations communiquées, et j’essaie de couvrir l’intégralité des sites de rencontres de France », explique Pierre Tabuteau. « D’ailleurs,  je donne parfois des chiffres qui ne font pas plaisir à certains propriétaires de sites de rencontres, et ils me contactent pour essayer de les faire modifier, ce que je refuse systématiquement », précise-t-il.

20201116092904-p2-document-yddl

À propos de Pierre Tabuteau, fondateur de Stat-rencontres.fr

Originaire de Bordeaux, Pierre Tabuteau a 33 ans et habite dans les Yvelines. Diplômé de Kedge Business School et salarié d’une entreprise dans le e-commerce, il a appris le développement informatique en autodidacte. Il est passionné par de nombreux sujets, dont l’économie, la sociologie, et l’entrepreneuriat. Il y a un an, il s’est marié avec sa femme, qu’il a rencontrée sur un site de rencontres.

Il a développé stat-rencontres.fr pendant son temps libre, alors qu’il était encore célibataire. « J’ai parfois eu une mauvaise expérience sur les sites de rencontres, notamment à cause du décalage entre la promesse affichée et ce qu’ils offrent réellement aux hommes à la recherche de l’âme sœur et qui sont dans une démarche sincère et sérieuse », raconte-t-il.

Pierre s’est également rendu compte qu’il était compliqué, et voire même impossible, de savoir si les sites de rencontres étaient de simples coquilles vides ou des services vraiment intéressants adaptés à sa recherche, avec des membres près de chez lui.

« De plus, les hommes ont l’impression d’être en surpopulation par rapport aux femmes, et il n’est pas toujours évident de pouvoir engager une discussion ! », poursuit-il.  C’est donc pour démêler le vrai du faux et pour proposer des informations fiables aux internautes en quête de l’âme sœur qu’il a décidé de créer Stat-rencontres, le site qui permet de faire un choix éclairé.

Bientôt du nouveau pour stat-rencontres.fr !

Pierre Tabuteau travaille sur deux projets qui verront le jour dans les mois à venir. Tout d’abord, il est en train de développer une version internationale de Stat-rencontres.fr, qui sera dans un premier temps lancée dans les pays limitrophes de la France.

Il planche également sur la partie « mobile », afin de compléter les informations proposées par Stat-rencontres.fr. «  J’ai beaucoup travaillé sur la partie « site de rencontres », que je couvre à travers 30 statistiques, mais il me manque encore quelques informations à ajouter sur l’offre mobile, et notamment sur le nombre d’applications installées », explique-t-il.

Pour en savoir plus

Site web : https://stat-rencontres.fr

L’étude : https://stat-rencontres.fr/etude-confinement-celibataires/

Facebook : https://www.facebook.com/statrencontres/

LinkedInhttps://www.linkedin.com/in/pierretabuteau/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>