Sorties DVD : Mazeto Square réédite 3 documentaires musicaux de la cinéaste Christine Baudillon sur 3 artistes de l’improvisation libre

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Il y a enfin une bonne nouvelle pour tous les amoureux de la musique qui ont été privés de festivals et de concerts cette année en raison de la pandémie de covid-19 : la réédition, par Mazeto Square, de 3 documentaires musicaux en DVD de la cinéaste Christine Baudillon sur de talentueux artistes de l’improvisation libre.

Christine Baudillon est une réalisatrice passionnée, qui a su à chaque fois créer une relation de confiance avec les musiciens qu’elle a filmés.

Elle livre ici 3 documentaires exceptionnels sur des artistes à l’univers singulier : Raymond Boni (Les Mains Bleues), Daunik Lazro (Horizon Vertical) et Siegfried Kessler (A love secret).

Sortie prévue le 5 octobre 2020.

20200818153046-p1-document-vpea

Christine Baudillon, une cinéaste qui s’aventure dans l’univers de l’improvisation libre

Christine Baudillon filme comme personne les musiciens. Elle réalise notamment le portrait du pianiste Siegfried Kessler suivi de ceux sur la contrebassiste Joëlle Léandre, du saxophoniste Daunik Lazro et dernier en date, Raymond Boni, guitariste et harmoniciste.

Puis elle entreprend le tournage de Animal pensivité, un essai cinématographique.

En 2018, elle accompagne le film posthume de François Lagarde, Le Rouge et le Gris, Ernst Jünger dans la Grande Guerre dont elle est la monteuse et œuvre pour que le film Alexandre Kojève, en connaissance de cause, autre réalisation de François Lagarde, puisse voir le jour.

Pour Mazeto Square, la réédition de ces 3 DVD de documentaires musicaux s’est imposée comme une évidence.

La production d’œuvres consacrées au jazz (et qui plus est free jazz) est toujours un pari délicat car elle requiert une haute exigence artistique, avec des moyens de plus en plus limités. Le travail tout en subtilité de Christine ne pouvait donc que nous enthousiasmer.

Raymond Boni : Les Mains Bleues

Raymond Boni est un musicien majeur de l’improvisation libre. Guitariste et harmoniciste, il est celui qui, dès 1969, bien avant L’oiseau, l’arbre, le béton – sur le label Futura – se jetait à corps perdu dans des brisures de lignes, accelerandos fulgurants, folles échappées et bifurcations soudaines, tel le vol émouvant d’une chauve-souris à la tombée du jour. Raymond Boni c’est tout cela et c’est aussi l’évocation du cante jondo, cri solaire et imploration gitane andalouse mêlés au bruissement d’un vent chaud dans les arbres.

3770005705251

L’œil de Christine Baudillon a le don de nous rapprocher des musiciens qu’elle aime et que nous aimons aussi. Gros plan sur l’œil du guitariste – la vista de l’improvisateur –, puis destination cuisine où il s’empare d’une guitare classique.

C’est là que commence ce portrait fait de quotidien, c’est-à-dire de musique, de souvenirs personnels et de rencontres : Christine Wodrascka, Violeta Ferrer, Bastien Boni, Jean-Marc Foussat, Laurent Charles, Lucien Bertolina, ou encore Daunik Lazro, Joe McPhee et Claude Tchamitchian (Next to You). Chaque spectateur aura ses préférences côté musique, mais tous devraient succomber à la « parole Boni », donnée en intérieur, en pleine nature ou chez son luthier…

L’approche naturaliste de Christine Baudillon respecte le temps qu’il fait et le temps qu’il faut pour faire sonner le matériau, pour construire un langage sous l’influence de Django et le transformer au gré du vent, loin des chapelles et des cabotinages (lorsqu’il se moque des musiciens qui disent prendre des risques lorsqu’ils jouent, Boni dévoile toute la sagesse qui l’inspire). Un grand bol d’air, pour les cinq sens…

Prix : 20 €

Boni_jaquette_DVD_7_B

Daunik Lazro : Horizon Vertical

Daunik Lazro est un artisan majeur de la musique improvisée européenne. Autodidacte de l’improvisation libre, c’est un homme engagé dans une musique qu’il veut incandescente et absolument défaite de toutes conventions. Musicien de haute voltige, Lazro empoigne son saxophone baryton comme on se saisit d’un corps. Sa matière sonore est un brusque et vif ébranlement suivi l’instant d’après d’un presque silence.

3770005705268

Les sons qui sortent du baryton de Lazro sont des sons qui écorchent le convenu. Ce sont des sons de batailles, propulsés contre l’arrogance des chefs. Ce sont des sons que beaucoup ne veulent pas entendre et que beaucoup n’entendront jamais. Des sons qui interrogent et bousculent un monde servile. Son souffle est un chant.

Et puis Daunik parle. Il parle de sa rage, de son désespoir, de ses tourments, de la perte, des expériences passées, des influences (Bechet, Dolphy, Ornette, Lyons, Portal). Avec le photographe Horace, il se souvient d’Ayler à Pleyel, des spectateurs qui partaient en masse, de ceux qui hurlaient leur dégoût et des autres qui criaient leur joie.

Ce film est le portrait intimiste d’un musicien hors normes. Souvent, Christine Baudillon filme le saxophoniste, immobile. Minutieusement, elle enregistre le vent dans les branches. Elle superpose les axes. Un filet d’eau coule. Des feuilles mortes jonchent le sol. Le mouvement est lent et Tarkovski n’est pas loin. Et surtout, elle n’impose rien, ne bouscule rien. Cinéaste humble et investie, elle n’interfère pas : elle enregistre et témoigne. Seulement cela. Et ce cela est immense.

Prix : 20 €

Lazro_jaquette_DVD_2C

Siegried Kessler : A Love Secret

Siegfried Kessler, pianiste de jazz sarrois, est un personnage hors norme. Il a vécu plus de vingt ans à La Grande-Motte sur un voilier de course amarré au bout du pont F. « F comme fa dièse », aimait-il préciser. Son bateau, c’était toute sa vie, c’était son amour. Il aurait pu aussi bien dire, comme Novecento le pianiste d’Alessandro Barrico, « la terre, c’est un bateau trop grand pour moi. C’est un trop long voyage… Pardonnez-moi. Mais je ne descendrai pas ».

Mais si Kessler a été un grand marin, il fut aussi tout entier musique. Tout entier jazz. Les touches de son piano vibraient comme un nuage d’argent qui s’ouvre et déverse sa fureur. Kessler prenait la mer autant que possible, c’était un fou du grand large. Mais « on n’est pas fou quand on trouve un système qui vous sauve ».

3770005705275
En 2002, pendant presque une année et munie d’une petite caméra DV, Christine Baudillon avait accompagné Siegfried Kessler. Il en résulte ce portrait filmé « quasi improvisé libre ».

A Love Secret est saisissant à la fois pour la proximité avec Kessler, mais aussi pour le rythme et les images du film parfaitement au diapason du pianiste. Des plans fixes, des longs cadrages, des gros plans figés, des portraits immobiles, des angles uniques… font ressortir le jeu de l’acteur, le bateau qui glisse sur l’eau, la Volkswagen qui tourne en rond, les mouettes qui traversent l’écran, etc. Le parti-pris d’un sujet en mouvement dans un décor fixe, filmé avec une sobriété élégante, permet de se concentrer sur le sujet et de mettre en relief la musique. Baudillon laisse son acteur se mettre en scène et dérouler son solo de bout en bout. Et quel acteur ! Kessler joue son propre rôle avec une présence extraordinaire.

La construction du film s’articule autour d’une introduction, de trois parties et d’une conclusion. L’introduction donne le ton : une vue plongeante sur la main de Kessler qui interprète la Chaconne dans sa transcription par Brahms. L’immobilité élégante du piano coupé en diagonale, des éclats noirs et blancs des touches et du reflet des cordes tranchent avec la mobilité précise de la main et de la musique. Ce somptueux morceau traduit à merveille la tension et l’émotion contenues dans le documentaire du début à la fin.

Prix : 20€

SK©CBaudillon_09_2002_1

À propos du label Mazeto Square

Créé en 2009, Mazeto Square est à la fois un label musical et une société de production et d’édition. Tout d’abord orienté vers le cinéma, avec la production de courts métrages expérimentaux, Mazeto Square s’est ouvert à l’édition de livres et à la production phonographique.

En 2012, le label a sorti son premier album, le conte musical Maman Mamelle. Puis, pendant plusieurs années, il a essentiellement publié des contes musicaux pour la jeunesse, avec sa collection « Mauvaises graines ».

Mazeto Square a ensuite élargi son catalogue à d’autres styles, du jazz aux musiques traditionnelles en passant par la chanson française. Le label a notamment sorti les albums d’artistes comme Mezcal Jazz Unit, Gilles Dalbis, Christian Zagaria, et Pierre Diaz.

Aujourd’hui, Mazeto Square continue à mettre en avant des œuvres nécessaires, qu’il s’agisse d’albums pour la jeunesse, de disques d’artistes et de musiciens hors norme et de rééditions d’œuvres anciennes parfois oubliées.

La société de production et d’édition est membre depuis 2018 du réseau 1 % for the Planet ; elle s’engage donc à reverser chaque année 1 % de son chiffre d’affaires à des associations de protection de l’environnement pour limiter l’impact de son activité d’édition.

En 2017, Mazeto Square s’est ouvert au répertoire du jazz (free jazz, world jazz music) en prenant en distribution des artistes évoluant dans cet univers musical. Puis, naturellement, la maison d’édition a décidé d’assurer la production d’albums.

Ainsi en 2018, elle reprend la distribution de l’ensemble des albums de la formation de jazz Mezcal Jazz Unit, et produit deux autres disques : « Anima Animus » du duo Fabien Robbe et Jérôme Gloaguen et « Le Grand voyage de Goélin », conte musical de Patrick Fischmann.

En 2019, Mazeto Square a produit le premier album du François Perrin Utopic Quartet : « Les Routes de l’Intime » (Festival Jazz à Brides, D’Jazz Nevers Festival…), ainsi que « Selenites : One Kenichi Dream », nouvel album studio du guitariste Raymond Boni en duo avec le percussionniste Gilles Dalbis (avec le soutien de la SCPP et du FCM). En parallèle, en octobre, elle a publié le dernier conte musical jeunesse de Patrick Fischmann et Christian Zagaria, illustré par Christelle Le Guen : « Un signe des étoiles » (avec le soutien de la SACEM).

En 2020, Mazeto Square a produit le premier album studio du duo Bastien Boni (contrebasse) et Nicoló Terrasi (guitare) : « Les Partitions invisibles » (avec le soutien de la SCPP et du PIC-Ensemble Télémaque). Dès la fin du printemps, elle a également commercialisé un double album hommage à l’Intercommunal Free Dance Music Orchestra de François Tusques.

La société se lance désormais dans l’édition vidéo en proposant la réédition en DVD de 3 films documentaires musicaux de la réalisatrice Christine Baudillon consacrés à 3 musiciens influents de l’improvisation libre : « Siegfried Kesseler – A Love Secret » ; « Raymond Boni – Les Mains bleues » ; « Daunik Lazro : Horizon Vertical ».

Pour en savoir plus

Site web : https://www.mazeto-square.com/

Facebook : https://www.facebook.com/MazetoSquare/

Instagram : https://www.instagram.com/mazetosquare/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>