La plateforme de réservation de balades en ULM RESAFLY remporte le Trophée des étoiles de l’économie en Cœur du VAR

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Depuis sa fondation en 2016, RESAFLY a fait bien du chemin. La plateforme de réservation de vols en ULM a su convaincre les touristes et les amoureux de la Provence, sans faire de concession sur sa démarche écoresponsable.

Avec l’école de vol VAR ULM, également créée par Ted Szymczak, elle s’est ainsi imposée comme un acteur économique incontournable du Cœur du Var, ce qui lui a récemment valu un trophée des Étoiles de l’économie.

 20200129085841-p1-document-maok

RESAFLY, la plateforme qui met en valeur les territoires vus du ciel

RESAFLY est une plateforme de réservation de vols en ULM qui propose des balades aériennes commentées en Cœur du Var, dans le Var et en région Provence-Alpes-Côte-D’azur.

Installée sur la commune de Besse-sur-Issole, en Cœur du Var, elle permet de découvrir la beauté saisissante des paysages varois à plus de 150 mètres du sol. Plus de 60 promenades dans les airs sont proposées, regroupées dans plusieurs thématiques : nature, mer et lac, Provence verte, Cœur du Var, Parc Naturel Régional de Sainte Baume, ou encore baptême de l’air. Les vols classiques durent de 15 à 30 minutes, et les vols Premium de 30 à 90 minutes.

qsdf

Des vols écoresponsables

L’activité de RESAFLY s’inscrit dans une démarche écoresponsable. La société utilise ainsi des ULM pendulaires à motorisation électrique créés par le fabricant français Air Création. Puissants, confortables et sécurisants, ces ULM sont dits « éco-silencieux » : leur moteur électrique entraîne moins de nuisances sonores qu’un moteur à essence, et a un impact carbone plus faible.

L’acquisition de ces nouveaux appareils a été rendue possible par des subventions du programme européen LEADER et du parc naturel régional de la Sainte-Baume. « Le choix du vol responsable entraîne des contraintes, avec un coût d’acquisition élevé et une autonomie limitée », explique Ted Szymczak. « Mais, pour nous, c’est une évidence : nous souhaitons faire tout notre possible pour pérenniser les activités aériennes en France ».

Grâce à ses ULM et à ses paramoteurs électriques EXOMO, RESAFLY permet aux passagers de découvrir la beauté de la Provence tout en respectant la faune, la flore et les habitants.

 Sans titre

L’engagement de RESAFLY : transmettre des valeurs écoresponsables

La démarche qualité de RESAFLY ne s’arrête pas au choix de ses appareils. Elle se manifeste également par la formation de ses pilotes à l’éthique écoresponsable ; sensibilisés à la question environnementale, les pilotes d’ULM transmettent leurs valeurs.

Chaque vol comporte ainsi une partie sur la protection de la biodiversité et des écosystèmes, à travers des sujets comme la gestion de l’eau et des déchets, l’énergie, la qualité de l’air, la faune et la flore.

RESAFLY s’engage également à continuer à créer de l’emploi en faisant appel à des pilotes franchisés RESAFLY, que la société forme aux enjeux écologiques d’aujourd’hui.

Un atout économique pour le Cœur du Var

Les activités de RESAFLY ont récemment été récompensées par le trophée des Étoiles de l’économie : le mardi 28 janvier 2020, lors de la cérémonie des vœux de la communauté de communes Cœur du Var, RESAFLY a en effet reçu un trophée des mains du maire, avec six autres entreprises varoises.

Le dynamisme de l’entreprise et son engagement écoresponsable ont également été distingués par le label « Vignobles et Découvertes » de Dracénie, qui est attribué à des professionnels engagés dans la transmission de la culture vigneronne locale.

stratus

La labellisation STRATUS

Après un audit réalisé dans l’entreprise, RESAFLY et VAR ULM ont reçu le label de qualité STRATUS.

Le projet Interreg Marittimo STRATUS (Stratégie environnementale pour un tourisme durable) est financé par les Fonds Européens de Développement Régional (FEDER). Il est mené conjointement par la France et l’Italie dans l’objectif de valoriser les micro entreprises et PMI du tourisme durable en Provence-Alpes-Côte-D’Azur, en Sardaigne et en Ligurie.

La certification environnementale STRATUS récompense les engagements pris par RESAFLY en faveur d’un tourisme durable. « Nous avons choisi d’intégrer le projet STRATUS pour répondre à ses critères et porter une réflexion éthique sur nos baptêmes de l’air commentés », explique Ted Szymczak. « Cette stratégie environnementale pour un tourisme durable portée entre la France et l’Italie nous permet de contribuer au développement durable des territoires survolés ».

 dfqfqs

À propos de Ted Szymczak, fondateur de RESAFLY

Ancien infirmier militaire, Ted Szymczak a créé l’école de vol VAR ULM et la plateforme RESAFLY en 2016. Amoureux de sa région, ce père de deux enfants a souhaité montrer, en développant une activité aérienne de loisirs et un centre de formation, que le sport, le tourisme et la nature peuvent tout à fait cohabiter.

Il a également choisi d’investir dans l’imagerie aérienne en utilisant ses équipements pour réaliser et produire des vidéos en très haute définition gyrostabilisées et des images en photo aérienne. Aujourd’hui, Ted continue à développer VAR ULM et RESAFLY autour de ses trois axes économiques : la formation de pilotes ULM paramoteur et ULM, les balades aériennes commentées par un guide pilote de RESAFLY, et l’imagerie aérienne photo et vidéo.

Dans l’avenir, Ted Szymczak souhaiterait acquérir un ballon FlyDOO, un ballon à air chaud et à motorisation électrique ultraléger conçu par une startup française.

Pour en savoir plus

Site web : https://www.resafly.com/

Facebookhttps://www.facebook.com/resafly.ulm/?

Instagram : https://www.instagram.com/resafly_vol_ulm/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/ted-szymczak-308257115/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>