Communiquer sur une campagne de crowdfunding : à quel moment lancer sa campagne RP ?

    

En 2018, plus de 402 millions d’euros ont été collectés via les plateformes de crowdfunding selon KPMG. De plus, depuis 10 ans, 600 000 investisseurs particuliers continuent de plébisciter ce mode de financement collectif qui permet d’effectuer des dons, des prêts ou des souscriptions de titres.

Mais récolter des fonds sur Ulule, Kiss Kiss Bank Bank ou Crédit.fr ne s’improvise pas ! Pour aller plus loin que le cercle des proches et de la “love money”, il est indispensable de lancer une campagne de relations presse.

L’objectif est de donner un maximum de visibilité à votre projet, de renforcer sa crédibilité, tout en augmentant la notoriété de votre marque/entreprise. Cela va considérablement booster votre levée de fonds !

Une préparation au top avant de lancer une campagne de presse

Avant d’aborder la question du timing, il faut souligner un point important :  quand vous lancez votre campagne de crowdfunding, assurez-vous d’avoir…quelque chose à communiquer.

Même si tous les détails de votre campagne ne sont pas finalisés, l’idéal est d’avoir déjà :

  • un dossier de presse présentant votre entreprise/votre marque ;
  • un site web fonctionnel et à jour ;
  • une ou plusieurs pages officielles sur les réseaux sociaux ;
  • de jolis visuels.

Il est en effet important de montrer votre professionnalisme aux journalistes afin que votre campagne de presse produise des résultats. N’oubliez pas qu’ils n’aiment pas perdre de temps !

Or, les journalistes chercheront systématiquement à en savoir plus sur vous avant de vous contacter ou d’envisager la publication d’un article. Ils ont besoin de valider la fiabilité de l’information mais aussi de votre entreprise/marque pour au moins deux bonnes raisons :

  • ils doivent apporter une plus-value à leurs lecteurs ;
  • les articles publiés engagent leur propre crédibilité.

Le bon timing pour obtenir un maximum de retombées médiatiques

Il y a plus d’une centaine de plateformes de crowdfunding en France : Ulule, KissKissBankBank, Credit.fr, Lendopolis, Tudigo, Prexem, Tributile, My Win, Anaxago, Lendix…

Certaines d’entre elles conseillent parfois d’attendre d’avoir collecté près de la moitié des fonds avant de lancer une campagne de presse. Mais c’est faux ! Plus vous attendez, plus vous réduisez vos chances d’obtenir des retombées médiatiques.

En théorie, il faudrait communiquer auprès des médias au moins 2 à 3 mois avant la date de lancement de la campagne de crowdfunding.

En pratique, il faut être lucide : c’est très difficile quand il s’agit de crowdfunding. Nous vous conseillons alors de procéder en 3 étapes :

1) Envoyez un premier communiqué en amont du lancement, dès que vous avez le lien vers la campagne de collecte de fonds. Il faut vous positionner comme un pionnier dans votre domaine. Ne laissez pas un concurrent vous damer le pion !

2) Planifiez ensuite une première relance au moment du déclenchement de la campagne. A ce stade, la page de la collecte doit être complète et régulièrement actualisée. L’idée est de montrer votre dynamisme et l’intérêt autour de votre projet.

3) Enfin, prévoyez un dernier communiqué dès que vous avez atteint votre objectif. Cette étape est cruciale car vous allez pouvoir mettre en avant l’engouement autour de votre projet. Les parutions presse permettront ainsi d’attirer des clients ou des partenaires potentiels.

Quelques conseils bonus pour des relations presse qui font mouche

Ne confondez pas les journalistes avec les donateurs : il est totalement contre-productif de multiplier les appels aux dons au sein du communiqué. N’insistez pas non plus lourdement sur votre recherche de financement. Votre rédactionnel doit être valorisant tout en diffusant une information de qualité, que le journaliste pourra facilement exploiter.

L’angle choisi pour présenter le communiqué est alors d’une importance capitale. Il devra contextualiser votre projet avec l’actualité, des faits précis ou une tendance forte. Le contenu soulignera ensuite son originalité et quelques axes forts (démarche, valeurs, technologie utilisée, avantages/bénéfices pour les futurs clients, storytelling…).

N’oubliez pas non plus de relayer vos différents communiqués sur votre site web et vos réseaux sociaux. Le bouche à oreille positif peut être conséquent, il serait dommage de passer à côté.

Enfin, ne commettez pas l’erreur de croire que lancer une campagne de crowdfunding suffit en soi pour attirer l’attention des médias ! Le nombre de projets sur les plateformes est en constante hausse. De plus, il n’y a plus le phénomène “nouveauté” lié à l’apparition de ce mode de financement il y a une dizaine d’années. Communiquer sur un projet au petit bonheur la chance est le meilleur moyen de se planter. Les levées de fonds qui mobilisent sont celles qui ont bénéficié d’un plan de communication cohérent et structuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>