Quand l’écriture sauve des vies… Sortie livre : “JE-NOUS”, de Brigitte Bellac

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Avec une apparition cocasse dans À nous les petites Anglaises et un rôle plein d’humour dans Claudine à l’école d’Édouard Molinaro, la carrière de Brigitte Bellac commençait bien. Mais son corps la rattrape… son talon d’Achille, ce sont ses genoux, qui lui causent bien des soucis depuis ses 13 ans.

En 1977, alors que Claude Berri vient de lui proposer un rôle dans son prochain film, Brigitte subit une opération des deux genoux complètement ratée, laquelle aura un impact profond sur sa vie : à 22 ans, on lui dit qu’elle ne remarchera plus jamais !

Brigitte décide de ne pas accepter ce verdict qui tombe comme un couperet. Toute sa vie, elle mène un combat de titans pour remarcher. C’est ce douloureux voyage qu’elle décide aujourd’hui de raconter dans “JE-NOUS, un témoignage à la fois poignant et léger.

 20190125095302-p3-document-gzue

Sauvée par ses passions

Quand on a 22 ans, qu’on a fait neuf ans de danse classique et qu’on a une carrière prometteuse de comédienne devant soi, difficile de rester assise. Dans “JE-NOUS”, Brigitte Bellac raconte comment l’écriture sous toutes ses formes lui a sauvé la vie.

En 1989, elle doit ainsi “s’asseoir”, plus le choix. C’est à ce moment qu’elle devient auteure et scénariste, puis romancière… et peintre. Les années s’enchaînent et les opérations aussi. Brigitte passe ainsi des mois de sa vie à l’hôpital et dans des centres de rééducation. En mai 2017, on lui met une prothèse totale au genou droit. C’est sa treizième opération qui déclenche l’envie d’écrire sur son parcours médical et artistique.

Le résultat, c’est “JE-NOUS”, un livre drôle, terrible et attachant, disponible sur le site internet des Éditions Bord du Lot, en version papier ou ebook.

La mission de “JE-NOUS”

JE-NOUS” est né de mon désir de faire partager un parcours de vie absolument extraordinaire”, explique Brigitte Bellac. “Entre chaque opération je retournais au combat, je rejouais au théâtre ou je partais dans un projet d’écriture fou !” Et ce n’est pas tout : Brigitte remporte de nombreux prix prestigieux ; elle est invitée à L’Élysée pour rencontrer Régis Debray et elle est conviée au Festival de Cannes en 2004.

“Je me suis dit en 2017, après mes cinq romans et mes recueils de nouvelles parus aux Éditions du Bord du Lot, que mon histoire pouvait rendre l’espoir à de nombreux handicapés”, poursuit-elle. “Je voulais montrer que seules les passions “sauvent”.

“JE-NOUS” est infiniment vivant. Souvent drôle. Parfois terrible. C’est un témoignage poignant et léger à la fois.

BB SUPER JAN 19

Extrait de “JE-NOUS”

“Oh ! Et puis pourquoi pas après tout ? Pourquoi ne pas raconter cette histoire ? Une histoire vraie comme le veut la mode ! Foin de la fiction. Désuète, révolue, plus du tout intéressante la fiction. On veut du cru, de la viande humaine, du sang, des larmes. On veut avoir vraiment mal, comme celui ou celle qui narre. Pareil.

Eh bien, je vais vous en donner du handicap, du canard boiteux, de la bidoche tourmentée, de la douleur à hurler… que l’on tait parce que ce n’est pas poli de se plaindre.

Mais je ne vais pas manquer de raconter également mes victoires et mes bons moments car il y en a eu aussi, et de forts beaux. Voire franchement magiques. Malgré tout.

La grande affaire de ma vie commence en février 1969, sur une marelle dessinée à la craie blanche dans la cour du lycée ; j’ai douze ans et demi. Je saute dans une case. Je tombe. Genou déboîté. Rotule luxée. Mon cœur monte dans ma gorge, prêt à se vomir, tant la douleur est violente. Tout part de là.

La case, c’était l’Enfer, probablement…”

J’ai écrit pour l’Oreille en Coin de France Inter pendant trois ans ; puis dix ans pour la télévision… puis des romans, des nouvelles… j’ai noirci des milliers de pages !

À propos de l’auteure de “JE-NOUS”

Brigitte Bellac est née à Paris en 1956. Elle entre au cours Simon en 1971, à l’âge de 15 ans, réalisant ainsi son rêve d’enfant : faire du théâtre. Deux ans plus tard, elle décroche son premier rôle et les choses s’enchaînent très vite : cinéma, théâtre, télévision, publicités… “Je faisais rire et j’adorais ça !” raconte-t-elle. Elle devient également clown et automate.

Quand elle ne joue pas, Brigitte écrit. À 8 ans, elle maniait déjà la plume d’une façon experte, imaginant poème et contes pour enfants. Quand, en 1989, elle doit quitter définitivement les planches, sa plume lui vient en aide. Elle en vit désormais et écrit pendant trois ans pour l’Oreille en coin de France Inter. Elle passe ensuite au petit et au grand écran, signant une dizaine de téléfilms pour la télévision et des courts et longs-métrages pour le cinéma.

Cette activité foisonnante lui vaudra de remporter le prestigieux Prix de la Fondation Beaumarchais pour un scénario de long métrage intitulé La Pierresse. Ensuite, elle se met au roman et trouve refuge aux Éditions Bord du Lot. Avant JE-NOUS, elle y publie six romans et deux recueils de nouvelles.

Pour en savoir plus

Contact presse : Brigitte Bellac

Email : bbellac@free.fr

Tél. : 06 87 42 37 89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>