5 projets pour ma planète : Agir tant qu’il est encore temps avec l’Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

A l’échelle de l’homme, à l’échelle de l’association ou de la collectivité locale, à l’échelle de l’ONG ou de l’État, la protection de l’environnement est une question cruciale, au cœur des multiples enjeux que l’Homme doit relever pour construire le monde de demain, un monde et une planète que nous pourrons dignement « léguer » aux générations futures.

Aux Etats-Unis les projets d’Elon Musk (Hyperloop, SpaceX, Tesla, etc.) ou en Asie, notamment via la Chine, de grands projets de rang mondial bénéficient de levées de capitaux considérables.

Et si en France et en Union Européenne, nous nous inspirions de ces exemples pour mener de grands projets globaux en faveur de notre planète ?

Convaincue que l’union fait la force et que la protection environnementale et animale nécessite à la fois une coordination et une vision globales, l’Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement (OMPE) s’engage avec passion et conviction, depuis sa création en 2013, pour mener de grands projets d’envergure, à l’échelle de la planète.

Faisant figure de poste de pilotage pour la planète, en matière de la protection environnementale et animale, l’ONG dévoile son programme 2018 : 5 projets pour ma planète.

20180214144704-p1-document-huwi

L’OMPE lance 5 projets pour ma planète, un programme fondamental, d’envergure mondiale

Fondée en 2013 par Gil Emmanuel, l’Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement (OMPE) s’inscrit dès ses débuts dans une gestion globale et transversale des problématiques environnementales, et fait de cette particularité sa marque et son empreinte dans le monde associatif.

Gil Emmanuel, président de l’OMPE, souligne,

Au sein de l’OMPE, nous considérons que les problématiques de la Planète sont communes et qu’elles nous concernent tous en même temps : pollution de l’air, de l’eau, des mers, destructions des espèces, des forêts etc. C’est pourquoi, nous avons choisi de réfléchir et d’agir globalement, au niveau de la Planète et non pas ville par ville, région par région ou pays par pays. Cette approche singulière et complémentaire conduit l’OMPE à devenir un « poste de pilotage de la planète ».

Avec le courage et l’enthousiasme qui caractérisent ses équipes, l’OMPE a étudié durant 4 années, 25 projets d’envergure mondiale dédiés à la protection environnementale et animale. Fin 2017, un vote a permis de sélectionner les 5 projets qui constituent le programme que lance cette année l’ONG : 5 projets pour ma planète :

  • La récupération des plastiques dans les océans
  • La Génothèque Mondiale
  • Les Parcs Charles DARWIN
  • Le SEURFF : Système d’Extinction Ultra-Rapide des Feux de Forêts
  • L’absorbeur de CO2 et gaz à effet de serre

Capture d’écran 2018-02-16 à 15.14.24

Zoom sur les 5 projets pour ma planète

La récupération des plastiques dans les océans

Barge-anti-plastiquesObjectif : créer un principe de récupération et de recyclage commun pour chaque Vortex.

Une équipe constituée de vétérinaires et de marins, à bord de bateaux et de barges équipés de filets et de pelles, récupèrent les plastiques dans des soutes déplaçables et autonomes (drones marins) qui pourront rentrer à terre par rotations. Les plastiques sont triés, nettoyés et recyclés pendant que les bateaux et les barges restent sur les zones de Vortex de plastiques, où les équipes de vétérinaires surveillent l’extraction et soignent les animaux blessés. 1 à 3 parcs de soins sont affiliés aux Vortex, en connexion permanente avec la génothèque mondiale et les futurs parcs Charles Darwin.

La Génothèque Mondiale

geneObjectif : prélever et stocker les génomes des espèces en voie de disparition du monde entier.

Chaque ADN sera conservé dans les laboratoires partenaires de l’OMPE, codé et répertorié informatiquement dans une base de données commune et sécurisée. A terme, la génothèque mondiale regroupera les ADNs de tous les animaux vivants et disparus. Une équipe sera spécialement créée pour expérimenter avec précision le clonage des espèces disparues. Ces anciennes espèces pourront progressivement intégrer les futurs parcs Charles Darwin. 

Les Parcs Charles DARWIN

animal_ompeObjectif : créer des parcs animaliers dans chaque pays, soit environ 200 parcs comprenant :

  • un centre de vétérinaires,
  • un hôpital (salle d’opérations, soins, ré-adaptation, etc…)
  • une maternité,
  • un hôtel et un centre d’accueil scolaire et touristique,
  • un système de sécurité anti- braconnage à sécurité renforcée,
  • une connexion permanente avec la génothèque mondiale et les autres parcs Charles Darwin au travers de l’application sur smartphones AWICA : Animal World Inter Connection Application.

Le SEURFF : Système d’Extinction Ultra-Rapide des Feux de Forêts

Feu-planeteObjectif : éteindre les feux de forêts en une journée ou en quelques heures, ces délais permettant de réduire fortement la pollution de l’air, la déforestation, les pertes humaines et le réchauffement climatique, ainsi que les actuels coûts gigantesques.

Le PFM2018 (Plan pour les Feux Mondiaux) a débuté le 23 octobre 2017 à l’OMPE avec la convocation de 21 pays concernés par les Feux (représentés par des ministres de l’environnement, pompiers et scientifiques) : le Canada, les Etats-Unis et les 10 pays du pourtour méditerranéen, ces pays étant victimes de la sécheresse et des nouvelles TGVC (Très Grosses Vagues de Chaleur).

L’absorbeur de CO2 et gaz à effet de serre

absorbeur_ompe_eiffel2Objectif : permettre le ralentissement du réchauffement climatique et le nettoyage de l’air au travers d’absorbeurs placés de partout dans le monde et principalement dans les milieux urbains. Chaque absorbeur est capable de filtrer l’air pollué et d’en isoler les particules fines, le CO2, le CO, le méthane et les autres GES (Gaz à Effet de Serre). Ces gaz sont liquéfiés dans des cuves qui sont ensuite recyclées. La face arrière de l’absorbeur rejette l’air propre (avec les pollens), libéré des GES et des particules fines.

Pour mener à bien le programme 5 projets pour ma planète, chaque projet est analysé, détaillé et chiffré dans un dossier disponible en français et en anglais.

L’OMPE lance aujourd’hui sa collecte de fonds pour les mettre en oeuvre.

5 millions d’euros, 5 projets mondiaux, 1 objectif : sauver en urgence notre planète

Lors de sa fondation, l’OMPE s’est donnée pour missions de :

  1. réparer les erreurs (pollutions et destructions) engendrées par l’Homme depuis 200 ans ;
  2. établir un « stabilationisme », soit revenir à un état des lieux identique à celui d’avant 1800 et placer notre planète en position stable en termes de pollution et d’animaux.

Ainsi, le programme 5 projets pour ma planète constitue un véritable plan d’actions pour lequel chacun doit se mobiliser d’urgence.

Gil Emmanuel confie,

La sauvegarde de la planète et de ses ressources est encore possible jusqu’en 2025. Au-delà, tout retour arrière deviendra impossible ! C’est pourquoi, il est urgent de concrétiser ces projets qui permettront de rétablir l’équilibre que nous avons oublié entre la nature et l’homme. La moyenne de démarrage pour chacun des projets varie entre 800.000 euros et 1.500.000 euros, nous avons décidé de fixer un objectif de collecte de 1.000.000 euros par projet. J’en appelle donc aux sociétés, aux mécènes, à tous les particuliers. De chaque don dépend notre planète, notre futur, mais aussi celui de nos enfants et de nos petits-enfants.

ONG totalement indépendante, n’étant rattachée à aucune entité ou groupement politique, idéologique ou religieux, l’OMPE fonctionne en effet uniquement grâce aux dons de ses adhérents et de ses bienfaiteurs (sociétés ou mécènes) et aux subventions.

Capture d’écran 2018-02-16 à 18.57.21

L’OMPE, en quelques chiffres :

  • 150 adhérents et 10 nouvelles demandes d’adhésion par semaine du monde entier
  • 15.000 visites uniques du site par mois du monde entier
  • 13.000 membres Facebook du monde entier
  • 12.800 signatures sur la Campagne Stop Ça suffit aux Feux de Forêts
  • 17.150 signatures sur la Campagne Stop Ça suffit anti corrida et maltraitances aux Animaux

A propos de Gil Emmanuel, fondateur et président de l’OMPE

20180214144704-p2-document-xstiNé à Nice, Gil Emmanuel est depuis l’enfance passionné par la planète, les animaux et l’environnement. Compositeur talentueux, environnementaliste et philanthrope, il décide de s’engager plus activement en faveur de la protection environnementale et animale en réaction à un émouvant et éprouvant documentaire sur le massacre de la Baie de Taijin au Japon : « J’ai vu le plaisir que prenaient les pêcheurs à ensanglanter avec leurs machettes des globicéphales condamnés depuis longtemps dans les mailles de filets, d’où ils n’auraient jamais pu s’échapper. Je ne pouvais pas rester spectateur ».

En 2013, il fonde l’Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement, et assure en fervent adepte du stabilationisme, la présidence de l’ONG.

La passion de la musique ne l’a pas pour autant pas quittée et Gil Emmanuel met ses notes au service de ses engagements. Après avoir composé et co-écrit une chanson caritative « Avec toi, avec nous » sur le thème de la planète et des animaux et interprétée par les voix des “Stars 80″ (disponible à l’écoute sur le site de l’OMPE), il compose en 2016, suite à l’attentat de Nice, “Le chant des Anges”.

 

Pour en savoir plus

Site web : http://www.ompe.org

Facebook : https://www.facebook.com/OMPE.FRANCE/

Contact presse

Gil Emmanuel

Mail : gilemmanuel@ompe.org

Tél. 06 14 91 30 32

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>