Avec les injections de comblement, le Centre Laser Sorbonne propose une solution globale pour traiter le relâchement cutané

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Le Centre Laser Sorbonne continue à innover : il propose désormais des injections de comblement, qui complètent son programme de lutte contre le vieillissement de la peau.

logo1-e1481550724794-1024x465

L’injection : une technique incontournable pour un traitement global du visage

Le Centre Laser Sorbonne, qui est basé à Paris, souhaite proposer à ses patients une solution globale pour combattre le relâchement cutané. Outre les traitements déjà disponibles au centre tels que l’HIFU, la radiofréquence et le laser, il a décidé d’inclure à son programme des injections de toxine botulique, d’acide hyaluronique et d’inducteurs tissulaires, afin de mieux répondre aux attentes de ses patients.

Pratiquées par des médecins expérimentés, les injections complètent parfaitement l’effet des lasers et des autres techniques utilisées par le Centre. Aujourd’hui, elles sont ainsi devenues incontournables pour contrer le vieillissement et relâchement cutané.

Un protocole de traitement qui répond aux exigences les plus strictes

L’ambition du Centre Laser Sorbonne est de proposer à ses patients un protocole de traitement complet et haut de gamme. Il utilise donc des produits injectables de dernière génération, faisant référence dans le milieu des injections de comblement, qui sont associés à des équipements à la pointe de la technologie. Les injections sont toutes administrées par des médecins spécialistes en injections de comblement.

Focus sur les injectables

Le Centre Laser Sorbonne travaille avec trois types d’injectables :

La toxine botulique

La toxine botulique est sans doute l’injectable le plus connu du grand public. Elle est utilisée dans de nombreux produits, dont le célèbre Botox, mais aussi le Bocouture, le Vistabel et le Dysport. Elle a pour objectif de réduire l’activité des muscles responsables de certaines rides, et notamment des rides d’expression, comme les rides du lion, du front et des pattes d’oie.

Les injections permettent de lisser les rides existantes en quelques jours pour une durée d’environ 6 mois. La toxine botulique peut également être utilisée pour traiter l’hyperhidrose, ou transpiration excessive.

Fonctionnement. Le médecin examine l’anatomie des muscles faciaux, et, à l’aide d’une aiguille très fine, injecte localement dans les muscles la toxine à des endroits précis repérés au préalable au crayon dermique. Les résultats s’installent ensuite progressivement pour atteindre l’objectif fixé. L’acte est quasi indolore et doit être répété environ 2 fois par an.

avant-après traitement TOXINE BOTULIQUE

botox avant

L’acide hyaluronique

Le comblement par acide hyaluronique permet l’atténuation des rides et de certains sillons du visage, principale conséquence du vieillissement, et plus particulièrement des rides péribuccales, jugales, des sillons nasogéniens et éventuellement de la ride du lion.

Elles sont également utilisées pour :

  • Augmenter les pommettes, redessiner et/ou donner du volume aux lèvres.
  • Permettre aussi la correction rhinoplastie pour de légères imperfections, afin d’éviter une intervention chirurgicale.
  • Corriger des irrégularités minimes telles que creux, bosses et asymétries.
  • Remonter ou projeter la pointe du nez.

Fonctionnement. L’objectif des injections d’acide hyaluronique est essentiellement de restaurer les volumes. Le choix de la densité et du volume des injectables est déterminé au préalable par le médecin lors du devis. Les résultats sont visibles immédiatement et s’améliorent pour devenir optimum quelques jours après le traitement. Il faut patienter une dizaine de jours avant d’obtenir le résultat complet.

avant-après traitement ACIDE HYALURONIQUE courtoisie Dr Carey

AHA apresAHA avant

Les inducteurs tissulaires

Les inducteurs tissulaires sont composés de polycaprolactone et de gel de carboxyméthylcellulose. Le premier est un polymère ancien et bien connu, qui entre dans la composition du Monocryl, un fil de suture à résorption lente. Le carboxyméthylcellulose est composé de particules sphériques, totalement lisses, de 25-50 µm. Elles ont ainsi la taille et la forme idéales pour être bien tolérées. Comme le carboxyméthylcellulose est non immunogène, il n’entraîne pas la formation de granulomes.

Ces injectables ont une double fonction : ce sont à la fois des produits de comblement et des inducteurs tissulaires progressifs.

Fonctionnement. Alors que les injections de comblement par l’acide hyaluronique corrigent rides et volumes, les inducteurs tissulaires stimulent le collagène pour obtenir une correction naturelle et prolongée. Ces inducteurs tissulaires se résorbent complètement mais lentement.

Un effet volumateur est obtenu par le vecteur de l’inducteur immédiatement. Celui-ci est ensuite éliminé progressivement en quelques semaines, et remplacé par le propre collagène du patient produit sous l’effet de l’inducteur.

Lors de la consultation préalable, le médecin analyse soigneusement les zones à traiter. Dans certains cas, une anesthésie locale est pratiquée, pour un meilleur confort. Le médecin effectue ensuite les injections, qu’il suit d’un massage vigoureux de la zone injectée pour que le produit se répartisse uniformément.

Tarifs

Les tarifs sont consignés dans le devis par le médecin en fonction des zones. Il est dégressif en fonction du nombre de seringues utilisées :

  • Toxine Botulique : A partir de 265 euros
  • Acide Hyaluronique : A partir de 350 euros
  • Inducteur tissulaire : A partir de 370 euros

Le Centre Laser Sorbonne

Le Centre Laser Sorbonne, qui a ouvert ses portes à Paris en 2003, est une véritable référence en France en matière d’actes médico-esthétiques. En quatorze années d’activité, il a traité plus de 26 000 patients, et effectué plus de 120 000 traitements. À côté de l’épilation laser, son traitement phare, le centre propose une quinzaine de techniques différentes : IPL, radio fréquence, HIFU, cryolipolyse, ondes de choc, PLEXR, et désormais injections.

Les médecins du centre sont tous titulaires d’un DIUE de Lasers Médicaux pour des traitements laser dermatologiques et vasculaires. Les soins ne sont jamais délégués à des assistantes.

À propos de Pierre Jouanny, Directeur du Centre Laser Sorbonne

Pierre Jouanny, le Directeur du Centre Laser Sorbonne, est diplômé de l’ESCP. Son parcours professionnel l’a entrainé dans le monde du logiciel et des services informatiques : il a tout d’abord travaillé en tant que commercial, puis dans le marketing, la direction de réseaux de vente et la direction générale, avant de prendre en charge la direction Europe de SSII, une filiale de Thales.

Il a ensuite officié chez IBM, lors du lancement des offres e-business, puis dans l’univers des start-up, avec un portail internet de communauté. En 2003, il change de secteur, et crée le Centre Laser Sorbonne, qui est depuis devenu un des plus grands importants centres médico-esthétiques de Paris.

 

Pour en savoir plus

Site internet : http://www.centrelasersorbonne.com/FAQ-Injections-Acide-Hyaluronique.html

Contact : Anita

Email :  anita@centrelasersorbonne.fr

Téléphone : 01 53 10 10 01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>