De l’arrêt-maladie longue durée à la création d’un e-commerce d’épicerie brésilienne : le parcours hors-du-commun de Valéria Moreira

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

L’histoire de La Maisonnette de Valéria, une boutique en ligne spécialisée dans l’épicerie fine brésilienne, sort des sentiers battus.

A l’origine de ce projet, il y a Valéria Moreira, une entrepreneure dans l’âme qui a toujours rêvé de créer sa propre société. Mais pour parvenir à concrétiser son projet, elle va devoir suivre un véritable parcours du combattant !

Alors qu’elle est reconnue au Brésil comme une professionnelle de qualité, tout change lorsqu’elle arrive en France en 2007. Son CV d’ex-directrice commerciale d’un groupe de formation en informatique ne lui sert plus à rien : si elle veut évoluer professionnellement, elle doit commencer par apprendre puis par maîtriser la langue française.

Valéria choisit de relever le défi par ses propres moyens puis en suivant une formation à l’AFPA pour se perfectionner et valider ses compétences.

Alors qu’elle nourrit l’ambition de créer sa boutique, elle doit mettre son projet en stand-by suite à la naissance de son quatrième enfant. Embauchée comme vendeuse dans des boutiques différentes pendant plusieurs années, elle plait beaucoup à la clientèle et elle aime particulièrement ce contact avec le public. Mais elle ne parvient pas à s’épanouir car la façon dont elle est “managée” ne lui convient pas du tout.

Survient alors un événement qui marque un tournant dans sa vie comme l’explique Valéria :

Après une longue et dure période en arrêt-maladie, j’avais deux choix :  accéder à la “retraite par invalidité” ou faire face à mes monstres et les affronter comme je l’ai toujours fait dans ma vie : avec force, détermination, courage et même de l’obstination!

Ce petit bout de femme d’1,57 m décide alors de ne pas donner suite à la  “retraite par invalidité”.  Au contraire : elle consulte une agence de la BGE (boutique de gestion) pour préparer le lancement de son futur business.

Pragmatique, elle renonce à sa première idée, une boutique de lingerie féminine, car elle s’aperçoit que le marché est saturé.  Très vite, c’est le concept d’une boutique de spécialités brésiliennes qui s’impose.

Elle pense l’appeler “Coisinhas da Vava” mais son ex-compagnon, qui ne parle pas portugais, comprend “La Cuisine de Valéria”… Un malentendu qui prend la forme d’une révélation : Valéria imagine un espace avec 4 pièces comme dans une maison, chaque pièce contenant des produits brésiliens en accord avec son espace.

L’idée de La Maisonnette de Valéria est née !

Valéria précise :

Face aux difficultés pour trouver un financement, j’ai dû adapter mon projet sur la forme mais pas sur le fond ! Je suis passée d’une boutique physique à un e-commerce. Mais si depuis son ouverture en novembre 2015, le site a évolué pour être plus proche des attentes de mes clients, j’ai la satisfaction de constater qu’il est toujours là et que chacun peut profiter des meilleurs produits gourmands du Brésil sans avoir besoin de prendre l’avion !

La Maisonnette de Valéria propose de très bons produits artisanaux brésiliens, sans colorants, sans conservateurs et sans gluten.

20170627143703-p1-document-wexx

 

20170627143703-p6-document-cljv

La Maisonnette de Valéria : l’épicerie fine brésilienne qui réveille les papilles

La Maisonnette de Valéria est le paradis de tous les gourmets qui ont envie de découvrir les meilleurs produits brésiliens :

  • des confitures : à la mangue, au potiron et à la noix de coco, aux fruits de la passion, à la caja, à la papaye verte….
  • de l’épicerie : pâté de tomates séchées et biomasse de bananes vertes, aubergines à l’aïl, sel assaisonné….
  • des sauces : sauce au piment “Buth Jolokia”, sauce chimichurri, sauce au piment malagueta….
  • des gelées : gelée de piment, gelée de “cachaça”, gelée de gingembre…
  • des pâtes : pâte de goyave en barre….
  • des coffrets : coffret en bois “3 sauces au piment”, coffret en bois “1 sauce et 3 petits pots”…
  • des accessoires : moulin à café, moulin à poivre….

Et puis surtout, dans La Maisonnette de Valéria, il y a… Valéria ! Cette passionnée a tout mis en oeuvre pour avoir une boutique et qui soit fidèle à son engagement vers toujours plus de qualité.

Elle s’est ainsi entourée de professionnels réellement impliqués : Avoir Agence pour la création de son site web, des fournisseurs reconnus pour leur savoir-faire…

Valéria confirme :

Mes produits sont faits de façon artisanale, sans colorant, sans conservateur, sans gluten et, concernant les confitures, la quantité de fruits est supérieure à celle des recettes traditionnelles trouvées sur le marché.

Ce n’est pas un hasard si La Maisonnette de Valéria participerau mois d’août au Confituriades de Beaupuy, un concours international de confitures !

Espiègle, Valéria s’amuse :

Je suis très optimiste :  si je me base sur les avis de ceux qu’ont déjà goûté mes produits, j’ai de fortes chances de remporter au moins une médaille…

20170627143703-p5-document-zuxu

Des recettes pour s’initier à la cuisine brésilienne

Généreuse, Valéria a à coeur de partager son amour pour la cuisine brésilienne !

Le site propose aussi des recettes brésiliennes pour que chacun puisse se faire plaisir en cuisinant de bons petits plats savoureux et exotiques : bouillon aux haricots noirs, kibe frit, longe de porc aux fruits de la passion, mate com leite, cheesecake à la goyave…

Certaines recettes sont également proposées en vidéo sur la chaîne YouTube de la Maisonnette de Valéria : https://www.youtube.com/channel/UCwgoPxO793zvPrnlWBTgbLg/videos

Voici par exemple l’art et la manière de réussir un délicieux Feuilleté de Chimichurri :

La Maisonnette continue de grandir et va lancer plusieurs nouveautés !

Pour aller plus loin, Valéria continue à chercher des financements afin de continuer à faire évoluer La Maisonnette.

Elle souhaite notamment avoir un espace qui pourra servir de dépôt/stock et qui sera équipé d’une vraie cuisine pour développer une partie “traiteur” afin de proposer des plats cuisinés typiquement brésiliens. Ce sera aussi un cadre idéal pour tourner de nouvelles vidéos !

En parallèle Valéria s’apprête à lancer une autre gamme de produits/services : des paniers gourmands sous forme d’abonnement. Concrètement, le client abonné va recevoir une fois par mois un panier surprise contenant 3 produits de La Maisonnette de Valéria (des fruits frais et/ou des accessoires, selon son choix).

20170627143703-p4-document-chhr

Focus : 3 produits qui mettent l’eau à la bouche

La confiture de “Graviola”

prod-17-600x600

La graviola est un fruit au goût doux et délicat qui laisse une sensation de velouté sur le palais. Il a aussi des propriétés anti-inflammatoires et antiparasites.

La confiture de Graviola est vendue 10 € le pot de 210 g.

Le coffret en bois 1 sauce piment et 3 petits pots

prod01b-600x600

Ce coffret est composé d’une sauce au piment fumé, d’un pot de confiture de poivron, d’un pot de piment “Biquinho” pour une dégustation à l’apéritif, et d’un pot de piment “Comari” à mélanger à la cuisson de divers plats.

Il est vendu 24 €.

La “Goiabada” (pâte de goyave en barre)

prod14-600x600

Composée de goyave et de sucre, sans gluten, la pâte de goyave se consomme nature.

La barre de 500g est vendue 18 €.

A propos de Valéria Moreira, une mampreneur combative et inspirante

20170627143703-p2-document-sguc

Ce qui caractérise Valéria Moreira ? Le courage !

Cette brésilienne de 42 ans est divorcée et mère de 4 enfants. Dès son arrivée en France en 2007, elle doit surmonter un premier obstacle : la langue française. Elle avoue elle-même que les seuls mots qu’elle connaît à cette époque là sont  “bonjour, tétine, couche, biberon et je m’appelle Émilie Jolie” (une référence à un classique de la chanson française !)

Mais Valéria n’est pas une femme à baisser les bras ! Elle achète aussitôt un livre/CD pour apprendre la langue, fait des exercices toute seule, et elle s’oblige à écouter et à regarder la télé locale tous les jours. Son ex-mari, un français d’âme brésilienne, l’aide également à progresser.

Toutefois, alors que son CV d’ex-directrice commerciale d’un groupe de formation en informatique attire l’attention de plusieurs sociétés, son accent encore trop prononcé et le manque de maîtrise du français l’empêche d’évoluer professionnellement.

En 2009, elle suit alors une formation chez AFPA, afin de valider ses compétences et approfondir son vocabulaire.

Un an plus tard, suite à la naissance de son 4ème enfant, elle est contrainte de mettre de côté son envie d’ouvrir une boutique brésilienne.

Entre 2011 et 2014, elle travaille alors comme vendeuse dans des boutiques telles que Carré Blanc, Lacoste, Bocage, Verbaudet… Ces différentes expériences renforcent son goût du contact avec le public mais elle ne renonce pas à son projet de voler de ses propres ailes.

Pendant 18 mois, elle travaille ainsi à l’élaboration de son business plan : étude de marché, validation du projet, recherche de financements…. Et en juin 2015, le temps se décide à jouer en sa faveur puisqu’elle rencontre un investisseur qui croit en son concept.

La Maisonnette de Valéria a ainsi pu voir le jour en juin 2015 !

20170627143703-p7-document-ehwi

Pour en savoir plus

Site web :  http://www.lamaisonnettedevaleria.fr

Facebook : https://www.facebook.com/lamaisonnettedevaleria

La boutique : http://lamaisonnettedevaleria.fr/web/boutique/

Contact Presse

Valéria Moreira

E-mail : valeria@lamaisonnettedevaleria.fr

Tel : 06 29 05 92 97

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>