Élections présidentielles – Pour que les millennials sachent ce qu’il y a (vraiment) dans les programmes des candidats et votent informés !

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

À quelques jours du 1er tour des élections présidentielles, jamais les Français n’ont été aussi indécis. Les sondages se succèdent et le résultat est le même : 40?% des électeurs ne savent pas de manière certaine quel bulletin ils glisseront dans l’urne… et le taux d’abstention pourrait atteindre un score record.

Si l’indécision touche toutes les tranches d’âges de la population française, les millennials, soit les 18-34 ans, se montrent particulièrement « dubitatifs ». Selon la vague 2016 de l’Observatoire de Sociovision, 37% des millennials interrogés déclarent que « voter ne sert à rien », 22% ne savent pas où se placer sur l’échiquier politique et 31% se situent délibérément au-delà des clivages se déclarant « ni de droite, ni de gauche ».

Et si la génération Y des millennials, qui représente aujourd’hui près de 14 millions d’électeurs en France, tenait le résultat des élections présidentielles entre ses mains ?

Face à ce constat, trois jeunes entrepreneurs, amis passionnés de politique, d’information et de technologie, ont créé Mon Bulletin.

Premier bot d’info politique, Mon Bulletin a une ambition : lutter contre l’abstention des millennials en proposant des contenus d’info politique ludiques mais riches et objectifs, permettant d’avoir une idée objective sur le fond des programmes, et ainsi de voter informés.

20170412130513-p1-document-erkt

Mon Bulletin, une initiative citoyenne pour révolutionner l’engagement politique des millennials

La génération Y (et la Z qui la suit) est la première génération mobile-native, avec des codes, une relation à la politique et à l’information différents :

- 60% du temps sur les mobiles est passé sur les réseaux sociaux ou applications de messagerie, avec à la 1ère place facebook Messenger.
- 28% des jeunes de moins de 25 ans considèrent les réseaux sociaux comme la première source d’informations et près des 2/3 comme une source importante.

En quête de nouveaux modèles, tant sur le plan social, économique, environnemental ou politique, les millennials réfutent également la hiérarchisation de l’information, l’autorité des modèles de pensées et d’opinions.

20170412130513-p2-document-oncqFlorian Cleyet-Merle, co-fondateur de Mon Bulletin, analyse :

“Les millennials ne « consomment » plus l’info de la même manière. Pour suivre l’actualité, ils recherchent des nouveaux formats d’écriture, courts ou vidéos. Face à l’abondance et la viralité des informations, le défi majeur des millennials est de savoir différencier la « vraie » information de l’info parfois fausse avec la multiplication des fake news, qui ont un intérêt pour divertir à partir du moment où elles ne sont pas mises au même niveau que la “vraie” info, et souvent biaisée avec les feed sociaux sans contradiction.”

Mon Bulletin - Political Kombat #1

Face à la première campagne électorale réellement digitale avec l’impact des réseaux sociaux, des potentielles fake news et de la difficulté à rendre les programmes comparables, Florian, Guillaume, Cyril, trois jeunes entrepreneurs ont décidé de mettre leurs compétences au service de l’engagement politique.

- Florian Cleyet-Merle, 30 ans, est diplômé de l’ESSEC et de la Sorbonne (Histoire et géographie)

- Guillaume Bon, 34 ans, est diplômé de Supélec, de Paris XI (économie) et de l’INSEAD.

- Cyril Allard, 27 ans, est diplômé de l’école Polytechnique et de l’école d’économie de Paris.

Grâce à des moyens de communication et d’information adaptés aux usages des millennials – mobile first, chat, etc. – Mon Bulletin est une véritable initiative citoyenne, non partisane, visant à lutter contre l’abstention en permettant à chacun de se faire sa propre opinion, de façon non biaisée, basée sur les faits, rien que les faits.

Florian Cleyet-Merle confie :

“Nous avons d’abord construit Mon Bulletin parce que nous en avions besoin, puis avec l’idée que cela pourrait être utile à d’autres.”

Mon Bulletin - Political Kombat 2

Mon Bulletin : l’info politique autrement

Premier bot d’info politique à concilier un ChatBot et un website, Mon Bulletin propose une expérience ludique et optimisée sans rien sacrifier sur la qualité de l’information.

Me?dia 4

 

L’expérience Mon Bulletin est en effet construite autour de Messenger avec un bot qui guide le citoyen dans l’univers des programmes et des candidats. Pensé par des millennials pour des millennials, il décline des contenus informatifs pensés pour la mobilité et les usages des millennials : quizz, GIFs et posts courts alliant humour et contenu informatif précis.

Alors que le chatbot permet de garder un accès en continu à l’information depuis Messenger avec une expérience familière, le website permet d’approfondir au gré des besoins et des envies des informations de manière simple et efficace, lorsque c’est nécessaire.

 

Me?dia 5

 

Florian Cleyet-Merle souligne :

“Face au poids médiatique des « affaires », cette campagne peine à entrer sur le fond des programmes et il est difficile pour les électeurs d’évaluer ceux-ci. Notre mission avec Mon Bulletin est de permettre de rentrer sur le fond, les idées sans passer par la tâche fastidieuse de lire en détails tous les programmes et d’en faire la synthèse… Mon Bulletin permet de le faire en répondant à un test, puis en s’informant de manière ludique, sans y passer la journée !”

Un test pour aider à choisir son candidat

Non, Mon Bulletin ne dira jamais à personne pour qui voter !

Oui, Mon Bulletin permet de connaître sa proximité sur les idées avec les principaux candidats.

Mon Bulletin - Screenshot

Grâce à un test innovant, construit à partir d’un travail de fond d’analyse des programmes des candidats, Mon Bulletin propose aux citoyens de répondre à plusieurs questions sur les différents grands thèmes politiques (environnement, économie, société, éducation, sécurité, Europe, relations internationales, etc.).

Selon la concordance avec les propositions des candidats, le test Mon Bulletin permet d’attribuer une note à chaque candidat (20/20 : totalement d’accord, 10/20 : pas vraiment d’accord, 0/20 c’est la cata !) et un pourcentage du nombre de mesures totalement en accord.

Florian Cleyet-Merle précise :

“Le test Mon Bulletin a pour objectif d’aider chacun à faire un choix éclairé : ça manquait dans le paysage avec des tests souvent simplistes et des caricatures partisanes ! Tout le monde peut jouer en exerçant son jugement : en politique, il n’y a pas de vérité, il n’y a que des choix ! Nous souhaitons que Mon Bulletin puisse être un marche-pied pour entrer dans l’arène politique !”

Pour élaborer le test Mon Bulletin, Florian, Guillaume, Cyril ont effectué un véritable travail de fond en trois étapes :

  1. Ils ont décortiqué les programmes et les déclarations publiques des principaux candidats et synthétisé leurs positions sur les 50 questions majeures de la campagne, réparties en 10 thèmes (ex. protection sociale, fiscalité, Europe).
  2. Ils ont construit une grille d’analyse pour chaque thème (ex. plus d’état vs. moins d’état pour la protection sociale)
  3. Ils ont placé de façon fine et différenciée les réponses des candidats sur toutes les questions sur cette grille.

 

Le résultat est une grille qui permet de placer le profil des candidats selon leur positionnement (ex. plus ou moins d’état, plus ou moins d’écologie) et leur niveau de radicalité.

 

17796203_201689320321567_8723647382926485088_n

Florian Cleyet-Merle ajoute :

“Le test Mon Bulletin répond parfaitement aux aspirations des millennials en donnant une vision qui dépasse le clivage droite vs. gauche et permet de voir qui est en rupture… ou pas !”

Et après les élections ?

L’initiative citoyenne Mon Bulletin a pour vocation à s’inscrire sur le long terme, en refondant le dialogue et l’info politique avec les codes et la façon de consommer des millennials.

Florian Cleyet-Merle affirme :

Nous pouvons avoir une démocratie beaucoup plus directe si l’on connecte nos élus et les citoyens avec les technologies à notre disposition. A terme, nous souhaitons faire de Mon Bulletin un outil de démocratie directe pour se ré-approprier la politique.”

Au-delà des élections, l’ambition de Mon Bulletin s’articule donc sur deux axes :

- informer sur la politique pour la génération mobile native, avec des contenus courts, percutants au format mobile et sur messagerie instantanée ;

- connecter les élus avec les citoyens via les messageries instantanées, avec par exemple de l’information sur l’activité de son député ou son maire via messagerie.

Sur ce dernier point, l’idée développée par Mon Bulletin, en cours d’élaboration avec l’Assemblée Nationale, permettra par exemple :

- de tracer l’activité des députés (présentation, présence, loi votées, etc.) ;

- de faire remonter la voix des citoyens aux députés.

Pour en savoir plus

Site web : http://www.monbulletin.fr

Facebook : https://www.facebook.com/monbulletinbot/

Contact presse

Florian Cleyet-Merle

Mail. florian@monbulletin.fr

Tél. 07 68 58 49 09

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>