YesWeSign : le comparateur des programmes politiques des candidats à l’élection présidentielle de 2017

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

“La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.” Abraham Lincoln

Avant YesWeSign, l’élection présidentielle en France, c’était la rencontre d’un homme avec le peuple avec tout ce que cela pouvait comporter comme problèmes.

Et si on renversait les codes pour faire de l’élection présidentielle de 2017 la rencontre entre des idées, des programmes et le peuple ?

YesWeSign compare les programmes, non les candidats. Il veut être un acte citoyen en vue d’encourager avec raison les électeurs à s’intéresser à la politique, à l’élection, à croire en leurs convictions et à les revendiquer en connaissance de cause.

Face à certains discours populistes, le fondateur souhaite faire participer un maximum d’électeurs au travers d’une réflexion raisonnée et non passionnée tout en étant ludique.

YesWeSign c’est avant tout un jeu qui amène à réfléchir et non pas à suivre les préjugés. Les candidats sont représentés par des avatars, on ne voit leur vraie photo qu’à l’issue du vote.

Le but est que chaque citoyen français puisse jouer, s’amuser tout en réfléchissant, s’intéresser avec le jeu à la politique et à l’élection, et bien sûr, voter en s’appropriant très sincèrement les programmes.

20161208095414-p1-document-mueb

 

L’élection présidentielle : un contrat entre les Français et un candidat

Quand on choisit une assurance santé ou une voiture, on ne se fie pas à l’allure du commercial mais plutôt à ce qui est contenu dans le contrat que l’on s’apprête à signer.

Dans un autre registre, pourquoi faudrait-il que les choses soient différentes lorsqu’il s’agit d’élections présidentielles ? Pourquoi se fier à l’allure d’un homme ou d’une femme, à ce qu’il ou elle semble véhiculer, sans regarder ce qui se cache derrière les apparences ?

On élit un président qui représente des idées et qui s’engage sur un programme. Il s’agit donc d’un véritable contrat social qui va avoir  une influence considérable sur la vie de 70 millions de Français !

Dans ce contexte, le lancement de YesWeSign change considérablement la donne. Sébastien Taris, le fondateur de YesWeSign, souligne :

Ce jeu amène chacun d’entre nous à réfléchir plutôt qu’à suivre ses préjugés. Et il y a parfois de grosses surprises !

YesWeSign : un acte citoyen pour un vote intelligent

YesWeSign est une initiative qui contribue à réconcilier les Français avec les élections et surtout avec la démocratie. Ce site d’informations prend la forme d’un jeu ludique qui compare tous les programmes politiques afin d’intéresser les citoyens qui ne croient plus en la politique, d’aider ceux qui ne savent pas quel candidat représente le mieux leurs idées… mais aussi de perturber ceux qui sont parfois un peu trop sûr de leurs opinions !

20161208095414-p4-document-chai

Parce que derrière les phrases chocs, les slogans et le populisme, il y a souvent une autre réalité ; YesWeSign veut inciter à la réflexion plutôt qu’à l’émotion, à la raison plutôt qu’à la passion.

Sébastien confirme :

Il faut renverser la croyance selon laquelle les électeurs votent pour un homme et non plus pour des idées.

Comment ça marche ?

Capture

Pour ne pas influencer les citoyens, la photo de chaque candidat est remplacée par un avatar représentant une pilule animée, dessinée pour l’occasion : Bigmalion, Bodybuldion, Fantomion, Globion, Luminion, Moustachion, Sarturion, Sufragion, Tronion, etc.

Pour jouer, il suffit de :

  1. S’inscrire sur YesWeSign
  2. Consulter les principales propositions de chaque candidat dans 14 thématiques : travail, éducation, politique étrangère, affaires sociales et santé, immigration et laïcité, etc.
  3. Valider, pour chaque thème, les propositions qui semblent les plus pertinentes

Et, hop, le comparateur désigne alors “LE” candidat qui représente le mieux les idées de chaque citoyen !

En cas d’égalité, le joueur départage les candidats à partir de leur photo.

Chaque votant ne peut participer qu’une seule fois mais il peut relayer son expérience sur les réseaux sociaux en partageant notamment la photo de l’avatar de son candidat.

YesWeSign a une double dimension pédagogique :

  • chaque abréviation ou mot technique renvoie vers une définition, un article ou une vidéo explicative afin de permettre à chacun d’entre nous de bien comprendre à quoi correspond telle ou telle proposition ;
  • et les Français peuvent aborder la politique autrement et s’approprier les programmes politiques, sans se laisser guider par l’émotion ou les a priori.

Sébastien précise :

YesWeSign encourage avec raison les électeurs à s’intéresser à la politique, à l’élection, à croire en leurs convictions et à les revendiquer en connaissance de cause.

C’est aussi pour cela que l’avatar des candidats représente une pilule. Il s’agit d’un petit clin d’œil à la déception éprouvée à l’égard des politiques qui endorment les citoyens avec leurs discours électoraux pour mieux tenter ensuite de leur faire avaler la pilule de la désillusion une fois élus.

ioon

A propos de Sébastien Taris, le jeune entrepreneur à l’origine de YesWeSign

20161208095414-p2-document-utkf

Sébastien Taris est originaire du sud-ouest de la France. Diplômé en droit et en école supérieure de commerce, il a travaillé jusqu’à récemment dans le milieu juridique. Mais en 2016, il décide de tout plaquer pour lancer sa propre aventure entrepreneuriale.

En parallèle, lors d’un voyage en Grèce en septembre, il se demande comment participer à l’élan populaire qui souhaite le changement. Sébastien constate que les initiatives civiles se multiplient et il a envie d’apporter sa pierre à cet édifice salutaire.

Il décide alors de créer un comparateur de programmes politiques des candidats à l’élection présidentielle. Pour rendre le site plus attractif, il décide aussi de remplacer les photos des candidats par des avatars amusants définis au hasard pour que leur véritable identité ne soit révélée qu’à l’issue du vote. YesWeSign vient de naître.

Citoyen parmi tant d’autres, Sébastien se sent d’autant plus concerné qu’il a jusqu’à présent observé la politique avec un regard lointain. Mais face à la montée des populismes, il a décidé de réagir.

Avec un objectif à la clé :

Le pari de YesWeSign sera réellement gagné si les Français vont voter pour les idées auxquelles ils adhèrent réellement.

Le premier comparateur politique ludo-éducatif pourrait d’ailleurs faire l’objet de projets scolaires ou devenir par la suite une plateforme participative pour tous les citoyens et pour tous type d’élection (présidentielle, législative, municipale, syndicale, etc.) en France ou ailleurs.

Pour en savoir plus

Site internet : http://yeswesign.fr

Page Facebook : https://www.facebook.com/yeswesign

Contact Presse

Sébastien TARIS

Tel : 06 47 71 97 90

E-mail : staris@sporter.fr

1 Commentaire(s)

  • DIJOUX Rose-May 27 janvier 2017 at 20 h 26 min

    Je trouve intéressant ce concept et voudrais savoir comment y participer

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>