Club Téli : partir à l’étranger pour réussir lorsqu’on est étudiant ou jeune actif

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Le marché de l’emploi se trouve durablement dans un triple phénomène : d’une part, celui de la mondialisation avec une prime aux actifs sachant parler l’anglais et/ou faisant preuve d’une grande ouverture d’esprit pour ce qui concerne l’international. D’autre part, le fait qu’aujourd’hui, étudiants et jeunes actifs ont la volonté de mettre toutes les cartes en main pour trouver un emploi qui leur convienne en répondant aux attentes des employeurs et en étant plus compétitifs par rapport à d’autres postulants. Et enfin, le contexte général du marché du travail avec, selon l’INSEE, un taux de chômage élevé (10,2% pour la moyenne nationale au premier trimestre 2016), dont les jeunes sont très sensiblement les plus touchés (24,2% chez les 15-24 ans).

Si les étudiants ont à cœur de partir à l’étranger pour découvrir, nouer des contacts, avoir un bagage, trouver plus facilement un stage ou un job saisonnier ; les jeunes actifs sont plus focalisés sur leur recherche d’emploi et leur compétitivité sur le marché du travail.

Or, paradoxalement, et selon une étude Céreq, seulement un tiers des jeunes ayant terminé leurs études en 2010 a effectué une mobilité internationale que ce soit pour un stage, les études ou même le travail. Dès lors, quand et comment aider les jeunes à réaliser leur projet de mobilité internationale ?

Le Club Téli, association créée en 1992, accompagne les jeunes avant, pendant et après leurs démarches de séjours à l’international.

A l’occasion de la rentrée de septembre, le Club Téli mobilise les médias français car la rentrée est la période idéale pour une mobilité internationale : pour les jeunes actifs, c’est le moment approprié pour partir vivre de nouvelles aventures à l’étranger et pour les étudiants, c’est la période pendant laquelle ils doivent rechercher leurs stages.

20160531094404-p1-document-dtuf

Club Téli : la première association française de voyageurs-travailleurs

Alors que partir à l’étranger apporte une plus-value significative à un parcours professionnel, la mobilité internationale est souvent perçue par les jeunes comme étant complexe et coûteuse. Ceux qui se lancent dans des recherches sur Internet sont souvent très vite découragés : dans ce dédale d’informations contradictoires, ils ne parviennent pas à s’y retrouver.

Dominique Girerd, le fondateur de l’association Club Téli, souligne :

Trouver un stage ou un job à l’étranger n’est pas si difficile que ça ! Mais quand on n’est jamais parti, il n’est pas évident de trouver les bonnes informations ou de savoir à qui s’adresser.

Avec plus de 24 ans d’expérience, le Club Teli est le partenaire incontournable des étudiants et des jeunes actifs qui ont envie de vivre une aventure professionnelle enrichissante au-delà de nos frontières. La meilleure preuve de son efficacité est que très régulièrement des membres trouvent leur stage ou leur job en quatre jours seulement… et parfois moins.

Un compagnon de route solidaire pour ne plus être solitaire à l’étranger

ny

Si 75 000 membres ont déjà été membres, le Club Téli est un formidable réseau d’entraide et d’échange qui compte à ce jour 5 000 membres dans le monde et 480 partenaires en France et dans les pays francophones,

Pour 45€ par an, les candidats à un départ à l’étranger bénéficient :

  • D’offres de stages, de postes au pair et d’emplois vérifiées et validés  (une garantie indispensable pour éviter les arnaques) ;
  • De conseils de qualité : bons plans logement, adresses incontournables, démarches administratives, etc. ;
  • De la puissance d’un réseau vraiment solidaire pour échanger et s’entraider avec des professionnels expérimentés, d’anciens candidats, de membres qui se sont finalement installés à l’étranger ;
  • D’un suivi personnalisé : chaque adhérent reçoit une réponse individualisée à ses différentes interrogations ;
  • D’avantages et de réductions auprès de professionnels (voyages, assurances, etc.) ;
  • De l’indépendance de l’association qui ne reçoit aucune subvention et ne diffuse aucune publicité : les membres du Club Téli prennent leurs décisions librement et ils sont libres d’aborder tous les sujets ;
  • De la crédibilité de l’association : son directeur, Dominique Girerd, anime régulièrement des conférences sur la mobilité internationale lors de forums emplois (Forum des Voyageurs) et dans les universités et les grandes écoles (La Sorbonne, Polytech Lille). Club Téli a aussi signé une convention avec l’ANPE.

Les adhérents peuvent en outre s’abonner à la newsletter (8€ pour 6 mois ou 15€ par an) et se procurer des guides très complets qui fourmillent de véritables bons plans.

Une opportunité unique pour une expérience pérenne

fleur

Grâce au Club Téli et à son incroyable base de données, Sophie a fait son stage de 3 mois dans le marketing et l’événementiel au Vietnam, dans un centre de plongée où elle a travaillé à la protection des requins et à la lutte contre la découpe de leurs ailerons.

De son côté, Emmanuelle a travaillé pendant un an en Caroline du Nord en tant que “manager trainee” chez Bryson’s Food Store. Une expérience tellement fructueuse qu’elle est retourné ensuite s’installer aux États-Unis !

Et vous, quel job ou quel stage enrichissant allez-vous décrocher ?

A propos de Dominique Girerd, le fondateur de l’association Club Téli

A l’origine de l’association Club Téli, il y a Dominique Girerd, un aventurier des temps modernes.

En 1990, Dominique s’occupe d’une agence de travail temporaire à Annecy. Mais le goût de l’évasion et l’envie de découvrir des horizons lointains sont plus forts que tout. L’année suivante, à 27 ans, le jeune Savoyard décide de faire la sourde oreille aux mises en garde de son entourage et des professionnels de la mobilité : son visa de touriste en poche, il s’envole pour les États-Unis.

Il parcourt la Californie et, au gré des rencontres, il est confronté à une réalité très éloignée des stéréotypes qu’on lui présentait en France. Il s’enrichit d’expériences et de rencontres formatrices. Tous ceux qu’il croise lui font découvrir de nouvelles facettes de ce pays qu’il croyait connaitre. Il y a ce chef d’entreprise français d’à peine 30 ans de Los Angeles, ce cuisinier breton de San Francisco, cette fille au pair niçoise de Malibu, cet étudiant parisien de Berkeley, ce couple de touristes égarés dans la Vallée de la Mort, etc… Pendant 6 mois, Dominique réunit des informations, des conseils “de terrain”, des parcours de vie de toute la communauté francophone américaine. Il ne peut s’empêcher de se dire : “Si j’avais su ça avant !”.

teli

De retour en France, Dominique décide alors de regrouper toutes ses informations issues de l’expérience des autres pour en faire profiter le plus grand nombre : en 1992, Club TELI (Travail, Etudes et Loisirs Internationaux) voit le jour. Sa philosophie : constituer un réseau d’entraide, de partage de bons plans et d’expériences vécues pour aider tous ceux qui veulent partir à l’étranger de façon temporaire ou définitive, même sans argent, sans compétences professionnelles ou sans un bon niveau en langue.

En 2004, avec plus de 3000 membres, l’association devient la première source française en matière de jobs d’été et de stages à l’étranger et travaille de plus en plus sur les séjours au pair et le bénévolat à l’étranger.

Deux ans plus tard, le Club compte plus de 3500 membres et son Forum des Voyageurs reçoit plus de 1600 visiteurs de la France entière. L’association lance alors des Bourses de Voyageurs pour contribuer à financer des projets de mobilité internationale (budget annuel : 3500 euros). Le Club participe à la journée des Français à l’étranger organisée par le Sénat et au grand rassemblement des jobs d’été à la Villette. A partir de cette date, l’association partage le stand du CIDJ et de l’ANPE internationale.

Les années passant, le site internet prend aussi de l’ampleur. Ses 500 000 visiteurs annuels disposent d’un Espace Membres avec un forum et tchat pour discuter en direct avec les permanents de l’association et les autres membres. Aujourd’hui, le Club Téli compte plus de 75000 membres dans le monde et 480 partenaires en France et dans les pays francophones.

Pour en savoir plus

Site web : http://www.teli.asso.fr

Page Facebook : https://www.facebook.com/ClubTELI

Contact Presse

Club TELI

Dominique Girerd

Tel : 04 79 85 24 63

E-mail : contact@teli.asso.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>