Graine de choc, la première pâte à tartiner française Nutriscore A : bonne pour la santé, bonne pour la planète et bonne pour les agriculteurs

Et s’il n’y avait plus à choisir entre le plaisir, la santé, la protection de l’environnement et une agriculture qui respecte et valorise ses producteurs ?

Dans le domaine du bien manger, la France innove en s’appuyant sur une légumineuse trop méconnue alors qu’elle est cultivée dans notre pays depuis l’âge du Fer : la féverole.

Graine de choc révolutionne les moments gourmands en proposant la seule pâte à tartiner aux noisettes Nutriscore A.

Sans huile, avec une teneur réduite en sucre de 35%, elle est aussi enrichie naturellement en fibres et protéines végétales.

Et le concept cartonne ! Lancée en 2020 en petit format, elle est tellement appréciée des enfants et de leurs parents que la marque française lance un tout nouveau pot avec un format familial (560g).

 

20220810100241-p1-document-cdsk

20220810100241-p6-document-ytrw

La féverole, la petite graine qui révolutionne l’alimentation

La féverole est une légumineuse cultivée en France depuis l’âge du Fer.  Elle avait pourtant quasiment disparu faute de débouchés rémunérateurs pour les producteurs.

Mais ça, c’était avant la création de Graine de choc !

Pionnière dans l’utilisation de la féverole en alimentation humaine, sous forme de légumes secs, Graine de choc permet enfin de profiter de tous ses bienfaits :

Un goût raffiné qui enchante les fines bouches : elle se situe à mi-chemin entre le pois cassé et la châtaigne, et certains lui trouvent même des notes de noix.

D’excellents apports nutritionnels : la féverole est riche en protéines végétales (un must pour réduire sa consommation de viande !) et en fibres.

L’ingrédient idéal pour une alimentation saine :

  • elle a un index glycémique bas grâce à sa grande quantité de fibres ;
  • elle permet de diminuer le mauvais cholestérol sanguin ;
  • elle apporte une sensation de satiété rapide et durable.

 

 La seule pâte à tartiner à obtenir un Nutriscore A… et bien plus encore !

Fabriquée sans ajout d’édulcorants, ni additifs et conservateurs controversés, la pâte à tartiner Graine de choc est la seule à afficher un Nutriscore A.

Son secret ? La quantité de fibres apportée par la féverole. C’est une véritable alliée pour une alimentation saine et équilibrée, puisqu’elle va faire baisser l’index glycémique. Le sucre est assimilé lentement par l’organisme, il n’y a pas de pic de glycémie.

La liste d’ingrédients est simple: Purée de féveroles, sucre, pâte de noisette, farine de tourteau de noisette, poudre de cacao maigre, jus de citron, sel.

 Nous arrivons à conserver les fibres grâce à notre savoir-faire et un process unique. Et comme la quantité de protéines végétales est également élevée, notre pâte à tartiner noisette cacao contient plus de nutriments essentiels que de nutriments à limiter.

Pour les producteurs : une filière locale et responsable valorisante

La féverole fixe et rend disponible l’azote présent dans l’air. Elle va donc l’utiliser pour pousser naturellement, mais aussi le répandre dans la terre et enrichir les sols.

Les agriculteurs peuvent donc réduire significativement leurs apports d’engrais de synthèse.

Avec, à la clé, des avantages conséquents :

  • des économies substantielles ;
  • la préservation de l’environnement : les engrais chimiques sont à l’origine d’une grande partie des gaz à effet de serre ;
  • une rotation des cultures facilitée ;
  • le respect de la nouvelle Politique Agricole Commune, qui va inciter les agriculteurs à sortir de la monoculture en cultivant des protéagineux.

avec annotations

Grâce à la pâte à tartiner Graine de choc, les producteurs locaux trouvent un débouché lucratif, avec une juste rémunération garantie. Ils participent aussi à une initiative positive qui met à l’honneur le savoir-faire “made in Hauts de France”.

2 recettes Nutriscore A pour toujours plus de gourmandise

Ces délicieuses pâtes à tartiner healthy sont disponibles en deux formats :

  • 220g (prix de vente conseillé 4,85 €) ;
  • et 560g (pvc : 8,37 €).

 

Noisette Cacao

20220810100241-p7-document-akov

Noisette

 

Graine de choc accélère sa croissance pour faire connaître le bien manger riche en goût

L’aventure Graine de choc a débuté en 2017, quand Béatrice Maire découvre par hasard la féverole sur une manifestation agricole grand public.

Fascinée par le potentiel de cette légumineuse délaissée, elle mène des recherches sur la féverole de la semence jusqu’à l’assiette (caractéristiques agronomiques, fonctionnelles et nutritionnelles).

Face aux enjeux environnementaux et nutritionnels liés à l’utilisation de cette formidable matière première, Béatrice crée une pâte à tartiner au chocolat et noisette alors notée C au Nutriscore, déjà un bond en avant lorsqu’on sait que la plupart des pâtes à tartiner Bio sont actuellement notées E et D.

 

Elle se lance alors un défi un peu fou : atteindre le Nutriscocre A ! Il lui faudra un an de travail dans son petit laboratoire, puis en collaboration avec un centre technique Adrianor (Tilloy-les-Mofflaines 62).

En janvier 2020, l’inatteignable a été atteint ! La 1ère pâte à tartiner Nutriscore A est commercialisée. En parallèle, Béatrice explore les possibilités d’utilisation  de la féverole dans des produits d’épicerie salée afin de démocratiser son utilisation en alimentation humaine sous sa forme brute de légume sec.

Graine de choc lance alors une gamme salée en septembre 2021.

Mon objectif  ? Mieux nourrir les consommateurs et redynamiser cette filière en perdition, alors qu’elle est essentielle dans les assolements.

2-6

La référence de la pâte à tartiner bonne pour la santé et bonne pour la planète

Graine de choc démocratise l’excellence à la française en proposant sa pâte à tartiner à un tarif accessible au plus grand nombre.

Aujourd’hui, pour accélérer sa croissance, cette société de la Somme souhaite référencer ses marques en GMS (3 parfums de la marque Et TOC !) et dans les magasins spécialisés (5 parfums de marque Tartimouss!).

Ainsi, d’ici 2024, elle devrait être disponible dans 800 à 1000 points de vente.

En parallèle, Graine de choc souhaite devenir leader de la transformation de féverole, via des partenariats avec des coopératives et des semenciers.  Toute la filière française pourrait ainsi être redynamisée.

Béatrice Maire, une cavalière professionnelle devenue chocolatière

20220810100241-p2-document-nbja

Béatrice, 43 ans, est née à Besançon (25). Elle a deux passions dont elle a fait successivement un métier : le cheval et le chocolat.

Après avoir obtenu son bac L en 1997, elle se forme et passe le BEES 1er degré option équitation. Pendant quelques années, elle enseigne cette discipline. Elle continue d’évoluer en se mettant à son compte en tant que cavalière professionnelle afin de valoriser des chevaux et des poneys (achat/valorisation/vente).

À la suite de plusieurs accidents, elle se reconvertit pour exercer un autre métier “coup de cœur” et, en 2015, elle crée une petite chocolaterie artisanale.

Trois ans plus tard, en juillet 2018, elle abandonne complètement ses deux activités pour se consacrer totalement à la féverole.

En janvier 2019, elle fonde la société Graine de choc afin de développer et de commercialiser des produits alimentaires à base de féverole locale.

Pour en savoir plus

Présentation:https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/pros/20220810100241-p3-document-fbrv.pdf

Site web : https://grainedechoc.com/

Facebook : https://www.facebook.com/grainedechoc

Instagram : https://www.instagram.com/grainedechoc/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/graine-de-choc/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>