Boost’it Challenge : 48h pour finaliser un site internet grâce à l’économie collaborative

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

En 2014, 5 entrepreneurs, issus de Kedge Business School de Marseille pour 3 d’entre eux, et du monde informatique pour les deux autres, décident de créer un site collaboratif : Yaku.

Avec le partage de leurs expériences, humaines et professionnelles, les jeunes hommes ont fait un triste constat : en France et partout dans le monde, chacun détient des biens et compétences (connaissances en mathématiques, en jardinage, outils, robot ménager, voiture, etc), parfois inutiles pour soi, qui pourraient servir à d’autres, et qui restent pourtant inexploités.

Un des co-fondateurs de Yaku déclare,

De ce constat est venue l’idée d’un site internet qui pourrait permettre aux particuliers, professionnels et associations de louer leurs objets et proposer leurs services près de chez eux et partout dans le monde.

Les 5 co-fondateurs s’attellent alors à la création du site collaboratif : Yaku (“service” en japonais).

20141224150702-p1-document-ykyq

En octobre dernier, alors que les entrepreneurs sont en phase de finalisation de leur projet, le financement et les moyens humains posent un sérieux problème.

Benjamin Cordier, co-fondateur affirme,

Il fallait contourner ce problème. Nous en avons longuement discuté, puis c’est naturellement que nous avons décidé de choisir une solution en cohérence avec notre stratégie de développement, c’est-à-dire l’économie collaborative.

En effet, les 5 co-fondateurs organisent du 23 au 25 janvier 2015, au sein de Kedge Business School à Marseille, un événement professionnel collaboratif afin de finaliser leur projet à l’aide de la communauté : Boost’it Challenge.

L’équipe de Yaku est donc à la recherche d’étudiants en Master et/ou de professionnels (actifs et demandeurs d’emploi) qui souhaitent mettre à profit leurs compétences et connaissances en matière de design, technique, programmation, graphisme, aide juridique…

20141224150702-p3-document-qmof

A bon entendeur !

L’économie collaborative, une belle alternative à l’économie traditionnelle

Selon un sondage Harris Interactive, réalisé en 2014, un français sur deux déclare avoir déjà participé au moins une fois à un service d’entraide entre particuliers : services à la personne, location et revente de biens, usages partagés comme le covoiturage…

Ce phénomène que l’on appelle aussi “économie collaborative” s’explique, entre autres, par les tarifs plus avantageux que ceux proposés par l’économie traditionnelle.
Prenons l’exemple d’un billet de train Paris-Brest, le tarif peut aller jusqu’à plus de 60€, alors qu’en utilisant un service communautaire tel que le covoiturage, la même prestation peut coûter deux voire trois fois moins cher.

Les offres de services entre particuliers se multiplient et modifient ainsi le paysage économique français.

C’est d’ailleurs sur ce nouveau mode de consommation que Yaku se positionne,

Nous souhaitons permettre aux Hommes et à leurs compétences d’être au coeur de l’économie française, d’être acteurs de leur communauté.

Pour aboutir leur projet et prouver que “ensemble nous sommes plus forts“, Yaku organise un événement collaboratif professionnel pour finaliser son site internet.

Boost’it Challenge : la communauté marseillaise en action

Du 23 au 25 janvier 2015, au sein de Kedge Business School à Marseille, Yaku va vivre et partager une expérience unique avec de nombreux étudiants et professionnels (actifs ou demandeurs d’emploi).

Pour finaliser les 15% restants du développement du site collaboratif Yaku, les 5 entrepreneurs font appel aux idées et à la technique des habitants de la communauté marseillaise : graphistes, designers, développeurs web, web designers, juristes, commerciaux stratégiques, etc. Toutes ces compétences sont attendues avec impatience !

A ce propos, Benjamin Cordier précise,

L’idéal serait de recruter plusieurs dizaines de personnes, avec chacune des compétences différentes. L’objectif est de partager et d’échanger, c’est un avantage à la fois pour nous mais aussi pour tous les participants qui vont rencontrer des personnes susceptibles de devenir de prochains collaborateurs ou associés.

unnamed

Notons que Boost’it Challenge est parrainé par la Business Nursery (incubateur d’école de Kedge Business School) et est partenaire d’Epitech (Ecole de l’Innovation et de l’Expertise Informatique) et d’Axe Sud (Ecole Supérieure privée d’Arts Graphiques et de Communication visuelle).

Grâce à ce parrainage et à ces partenariats, d’autres projets ce sont greffés à l’événement. Vous pouvez les découvrir sur http://www.boostitchallenge.com/.

Bon à savoir

Yaku est également à la recherche d’entreprises partenaires. De nombreux partenariats sont envisageables (financier, cadeaux…).

Comment participer à Boost’it Challenge ?

Rendez-vous sur http://www.boostitchallenge.com/ et inscrivez-vous. Renseignez simplement vos coordonnées et votre compétence principale (graphisme, développement web, programmation, aide juridique…).

Avec Yaku, pas de candidature ou d’entretien d’embauche, il est davantage question de collaboration et de confiance mutuelle.

Boost’it Challenge : 48h, des projets à finaliser, prêts ?

En savoir plus

Site web Yaku : http://www.yaku.fr/

Boost’it Challenge : http://www.boostitchallenge.com/

Page Facebook : https://www.facebook.com/BoostitChallenge

Contact presse

Benjamin Cordier

Email : contact@yaku.fr

Téléphone : 06 85 46 88 96

 

 

 

1 Commentaire(s)

  • GARNIER Romane 31 janvier 2016 at 14 h 08 min

    Bonjour,

    Étudiantes en licence Professionnelle dans les ressources humaines, nous travaillons sur la problématique de l’économie collaborative en France.

    C’est pourquoi, nous souhaiterions pouvoir nous entretenir avec vous afin d’avoir votre avis sur le sujet de l’économie collaborative de manière générale et pourquoi pas, nous parler de votre entreprise (également orientée vers la consommation collaborative).

    Ainsi, nous pourrions obtenir d’avantages d’informations, notamment à propos de :
    -L’avenir de l’économie collaborative en France
    -L’impact de cette économie sur le modèle capitaliste actuel
    -Les opportunités existantes pour les entreprises utilisant ce système
    -Les points négatifs de cette économie.

    Nous vous souhaitons une bonne réception de ce mail et espérons une réponse rapide et favorable de votre part.

    Sincèrement,

    Claire Abroissiere
    Cassandra Rousseau
    Cassandra Reynaud
    Margaux Chaumet
    Romane Garnier
    Marie Gautier
    Sarah Oudomrack

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>