La start-up Veritise développe une application basée sur la blockchain pour lutter contre la contrefaçon

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

La contrefaçon est un véritable fléau qui impacte lourdement la compétitivité des entreprises et des marques. En France, deuxième pays le plus touché après les Etats-Unis, il y a eu en 2020 plus de 5,64 millions de saisies douanières, contre 200 000 en 1994 (source).

Tous les types de produits sont concernés par ce fléau : les vêtements et accessoires, les jeux et jouets, les équipements high tech (électronique, électrique, informatique), les médicaments, le vin et les spiritueux, les bijoux, les cosmétiques, la musique enregistrée…

Or, pour les entreprises, le manque à gagner est énorme. Selon l’Office de l’Union Européenne pour la protection intellectuelle, les produits européens contrefaits importés représentent 121 milliards d’euros par an (source).

Avec, à la clé, une véritable catastrophe économique dont tout le monde pâtit : en intégrant toute la chaîne d’approvisionnement, la contrefaçon coûte 83 milliards d’euros aux entreprises, 670 000 emplois perdus, et 15 milliards d’euros pour les recettes publiques.

Et la tendance va en s’accentuant puisque la crise sanitaire, en accélérant le développement la vente en ligne, a encore simplifié le trafic de contrefaçons.

Dans ce contexte, la start-up Veritise s’appuie sur la technologie numérique pour innover et créer des dispositifs de traçabilité infalsifiables et ultra-sécurisés. 

Elle développe notamment une application inédite, basée sur la blockchain, pour en finir avec la contrefaçon. 

20210915141145-p1-document-hwzs

Un robuste système de protection des marches grâce à la technologie blockchain

Pierre angulaire des services Veritise, cette application qui sera lancée d’ici la fin de l’année va permettre de vérifier le lien entre un fabricant et son produit.

Concrètement, via un abonnement ou une solution sur-mesure, les industries et les marques pourront diffuser à leurs clients les informations de leur choix grâce à :

  • Des autocollants inviolables à code unique, conçus en partenariat avec Etikouest ;
  • Des codes Veritise imprimés par leurs propres moyens sur leurs étiquettes et emballages.

ic200_shield

Avec, toujours, la garantie d’obtenir une totale traçabilité, en toute transparence.

Cormac Lucking, le CEO, souligne :

A chaque fois qu’un code unique est créé, un événement irréversible est généré sur la blockchain. Le système Veritise permet de vérifier le registre de la blockchain pour établir, de façon quasi immédiate, le lien entre le fabricant et le produit.

Le dispositif, qui sera lancé dans les mois qui viennent, est spécialement conçu pour être 100% simple, abordable et efficace. Ainsi, en cas de problème (ex : code produit unique déjà utilisé), une alerte prévient instantanément le client.

Les (grands) petits plus Veritise

Un outil puissant pour rassurer les clients des marques 

Grâce à la traçabilité et l’enregistrement d’évènements, les marques peuvent enfin offrir un niveau de transparence inédit. Le cycle de vie et la provenance des produits, ainsi mis en avant, contribuent à rassurer et à fidéliser leurs clients finaux.

Une solide expertise de la blockchain

L’app anti-contrefaçon est le 3ème projet de Veritise qui utilise la technologie blockchain. La jeune pousse dispose aussi d’un réseau d’investisseurs déjà intéressés par cette solution qui répond à un réel besoin.

Cormac Lucking confirme :

Aujourd’hui, il n’existe aucune solution comparable sur le marché ! En effet, notre outil fait appel à des connaissances transversales de la blockchain, des cryptomonnaies, des applications, etc.

Une solution accessible à l’international

La start-up a déjà beaucoup investi pour proposer une application performante et disponible en 9 langues (anglais, chinois, français, japonais, russe, espagnol,…). Elle est donc parfaitement adaptée aux exigences d’un marché mondialisé. Toutes les marques peuvent l’utiliser pour certifier facilement l’authenticité et la traçabilité de leurs produits.

Veritise, c’est aussi la vérification des CVs

identification-1

Actuellement, les entreprises ont toujours plus de mal à trouver des talents malgré le nombre important de chômeurs (source). Alors que le coût d’un recrutement peut être très élevé (entre 15 et 25% du salaire brut annuel de la personne embauchée), elles ne peuvent donc pas risquer de se tromper sur la véracité d’un CV.

Or, 83% des candidats trouvent normal d’arranger leur curriculum vitae… (source).

Alors comment savoir si les informations fournies sont exactes (personnes/entreprises citées en référence, missions effectuées, périodes, niveau de satisfaction…) ? Vérifier chaque CV peut prendre un temps fou et constituer un gouffre financier (mobilisation de ressources).

D’où l’innovation Veritise : il suffit de scanner un QR code figurant sur le CV pour avoir une preuve immédiate de la légitimité d’un ou plusieurs éléments mentionnés (selon la formule choisie). Les candidats qui utiliseront Veritise se démarqueront donc beaucoup plus facilement, puisqu’ils rassureront sur leur fiabilité.

En attendant d’être breveté, le système Veritise est déjà testé sur Solitt Emploi.

Veritise : mettre la blockchain au service des particuliers et des entreprises

Trop technique, trop abstraite… la technologie blockchain n’est pas en phase avec les besoins des entreprises et des particuliers.

C’est pour pallier aux problèmes de “la vraie vie” que la start-up Veritise a été créée. Elle propose ainsi des applications pertinentes dans des domaines variés : vérifier les informations indiquées sur un CV, prouver la provenance d’un objet, mettre en place des programmes de fidélité, ou encore améliorer le suivi de la maintenance des avions.

Cormac Lucking précise :

Nous sommes convaincus que la blockchain est une solution efficace pour résoudre les problématiques de certification, d’authenticité et de traçabilité, quel que soit le produit ou le service, sans faire appel à un organe de contrôle.

A propos de Cormac Lucking, CEO

cormac-pic

Cormac Lucking est le CEO de Veritise depuis décembre 2020.

Il a déjà deux expériences de projets dans la blockchain :

  •  ClockCoin Project, lancé en 2014 ;
  • Et RISE, dont il est le CEO depuis 2016.

Pour en savoir plus

Site web : https://veritise.com/

Dossier de presse : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/dp/veritise.pdf

Facebook : https://www.facebook.com/Veritise-107490237786883

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/veritise/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>