L’Ecosse, une nature à préserver, un cadeau original et engagé

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Depuis sa création en 2007, Highland Titles permet à des milliers de particuliers de devenir propriétaires en Ecosse, de se faire appeler Lord ou Lady, et surtout… de contribuer à la préservation d’une nature belle, sauvage et authentique, aujourd’hui classée réserve naturelle.

rays-of-sun-2272

Avec Highland Titles, devenez lord ou lady et préservez la nature écossaise !

Depuis la route de Oban à Fort William, à proximité du village plein de vie de Duror, le domaine de Highland Titles offre un panorama à couper le souffle, une nature belle et sauvage.

Glencoe Wood, Laird’s Wood, Diamond Jubilee Wood sur Keil Hill avec sa vue imprenable sur le Loch Linnhe… Comment de tels paysages ont-ils pu échapper à toute construction immobilière ?

Une initiative audacieuse, la mobilisation de milliers de particuliers

Lorsque Peter et Laura Bevis achèvent en 2005 la création de 12 nouveaux bois dans leur propriété familiale de Glen Spean, ils réalisent l’importance de restaurer et préserver ces espaces des Highlands et de les mettre à l’abri de promoteurs immobiliers. Le père et sa fille entament alors un inventaire des terres à risque de développement et acquièrent de nouveaux domaines.

cul-bay-2263

Pour mener à bien leur projet de préservation, ils décident de mettre en vente des parcelles.

Anne Etourneau, représentante francophone de Highland Titles, explique,

Lorsqu’un domaine est divisé en de multiples parcelles appartenant chacune à un propriétaire différent, il devient impossible pour une société d’envisager un quelconque projet de construction ou d’exploitation forestière commerciale.

Et ça fonctionne : déjà, plus de 80 000 propriétaires possèdent 40 hectares des Highlands !

Un domaine devenu Réserve naturelle

Visit-Scotland-3-star-335x437Grâce à l’engagement de Highland Titles, le domaine est aujourd’hui classé « réserve naturelle » et a obtenu en septembre 2014, 3 étoiles au classement des attractions touristiques de VisitScotland, l’office du tourisme écossais.

Anne Etourneau, confie,

Avec le soutien de tous ceux qui achètent une parcelle, Highland Titles assure l’aménagement, l’entretien et la protection de ces terres boisées.

En effet, chaque année, quelque 5 000 nouveaux arbres sont plantés pour remplacer petit à petit  les conifères non indigènes par des feuillus endémiques, et ainsi restaurer la beauté naturelle de ce paysage et permettre à la faune et la flore de s’y épanouir.

Diamond Jubilee Wood est un projet d’environ 24 hectares qui devrait comprendre à terme environ 30 000 arbres dont un bosquet de jeunes chênes “Royal Oak” en son cœur. A ce jour, il représente notre projet de plantation le plus ambitieux, dont nos enfants et petits-enfants pourront profiter !

Après avoir créé en 2013, un lochan (petit lac) de plus d’un hectare pour attirer plus d’oiseaux, dont l’insaisissable Balbuzard pêcheur, Highland Titles a installé cette année 10 ruches sur le domaine.

stone-bench-sign-2-2283

Suite à tous ces efforts, la magnifique réserve naturelle abrite aujourd’hui une grande variété de faune et de flore. Bouleau pubescent, verruqueux, saule, sorbier, aubépine, chêne, aulne, houx, fleurs sauvages, lichens… la nature est reine ! Aux côtés des blaireaux, martres, cerfs, campagnols roussâtres ou les rares becs croisés d’Ecosse, l’implantation de  refuges pour chauves-souris a favorisé la réintégration de pipistrelles commune et soprano, d’oreillards roux et de murins de Daubenton.

Offrir un lopin de terre écossaise pour protéger la nature

Grâce à Highland Titles, il est possible d’offrir un cadeau à la fois engagé et responsable, beau et ludique, accessible et vraiment original. En achetant une parcelle à partir de 39,99 euros, tout le monde peut s’inscrire dans une démarche écologique concrète, avec en bonus, l’obtention d’un titre de Lord ou Lady !

Anne Etourneau poursuit,

Proposer des parcelles souvenirs à des milliers de personnes nous permet non seulement de financer notre travail de conservation de la nature, mais également d’avoir la certitude que cette terre sera à jamais protégée. Depuis la création de Highland Titles, des propriétaires du monde entier sont déjà venus sur place, accompagnés gratuitement par un guide.

bench-over-reserve-2277

Dès l’acquisition d’un terrain de 1 square foot sur le domaine de Glencoe Wood, pour une valeur de 39,99 euros, les nouveaux propriétaires reçoivent :

  • - Le titre de Laird, Lord ou Lady de Glencoe.
  • - Un dossier de haute qualité, en couleur, contenant leurs documents.
  • - Un acte de propriété légal sur papier vélin.
  • - Une carte et plan de Glencoe Wood. Les instructions pour accéder et visiter le terrain.
  • - Un certificat de changement d’identité pour modifier le Titre sur les comptes bancaires, permis de conduire et autres documents (selon législation en vigueur du pays).
  • - Un autocollant afin de montrer fièrement leur nouveau statut.

 

A partir d’un terrain de 10 square feet, soit 59,99 euros, les propriétaires bénéficient également d’ :

  • - Une adhésion de 6 mois à Gourmet Society avec une remise de 50% dans plus de 7000 restaurants en Angleterre
  • - Un DVD du Domaine de Glencoe Wood / Visite de la région
  • - Accès (libre) à la jolie papeterie artisanale au titre de Laird, Lord ou Lady.
  • - Un magnet de l’emblème aimanté, souple de 49 x 70 mm à appliquer fièrement sur toute surface métallique.

 

Pour découvrir les autres offres d’acquisition de terrains : http ://www.highlandtitles.com/fr/acheter-votre-terrain

A noter : la société Higland Titles appartient désormais dans son intégralité à Highland Titles Charitable Trust for Scotland qui est enregistrée en tant qu’organisme de bienfaisance.

Anne Etourneau, une française ambassadrice de Highland Titles

20140912074822-p1-document-shsnAprès 15 années de secrétariat de direction en région parisienne, Anne Etourneau et sa famille posent leurs bagages dans le Loir et Cher. Mais suite à un accident et 3 mois d’hôpital, Anne Etourneau décide de changer de cap professionnel. Pour rester auprès de ses enfants et par affinité avec les animaux, elle ouvre un salon de toilettage.

Cependant, des raisons de santé l’obligent après quelques années à stopper cette activité. Suivant son mari fonctionnaire, Anne découvre alors le Poitou-Charentes, et n’ayant ni droit au chômage, ni espoir d’être embauchée, elle se tourne vers le fabuleux labyrinthe Internet.

Lors de ses recherches, elle découvre une société souhaitant des partenaires anglophones pour faire connaître son projet écologique.

Anne Etourneau se souvient,

J’ai immédiatement été séduite par le projet d’Highland Titles et l’idée d’apporter du bonheur et une bouffée d’oxygène à des personnes confinées en ville. C’était fin 2007, c’était également le début de Highland Titles. Depuis le projet a fait son chemin et je suis fière d’y participer.

Pour en savoir plus

261j09cSite web : www.highlandtitles.com/fr

Page Facebook :

https://www.facebook.com/HighlandTitlesNatureReserve

contact presse

Anne Etourneau

Mail : anne@franceagora.fr

Tél. 06.30.45.92.00.

2 Commentaire(s)

  • Duc 15 avril 2015 at 0 h 51 min

    Est-on sûr que notre parcelle souvenir n’est pas revendue plusieurs fois sous un autre numéro de plot? Ce qui ne serait pas légal.

    Merci de votre réponse.

    Répondre
    • Anne Etourneau 17 avril 2015 at 9 h 46 min

      Bonjour,

      Vous avez raison, ce ne serait pas légal.

      Chaque référence de parcelle est définie par ses coordonnées précises cf http://www.highlandtitles.com/fr/qui-sommes-nous/
      “James, un géomètre-expert de Mull a passé plusieurs jours à pied à arpenter le bois avec son équipement GPS et appareils de cartographie. Toutes ses références et ses cartes sont utilisées pour créer vos documents personnalisés et juridiques. Lorsque vous recevrez le dossier, vous verrez que vous avez la référence exacte et précise de votre parcelle unique.”

      Chaque Propriétaire peut découvrir sa parcelle sur
      http://www.highlandtitles.com/visit-us/find-your-plot/
      ou bien faire la connaissance de ses voisins via
      https://www.facebook.com/scottishhighlandtitles/app_423161187753804 (les personnes inscrites peuvent savoir à combien de miles se trouvent les autres personnes inscrites et même leur écrire).

      De nombreux Propriétaires rencontrent chaque jour Stewart qui les aide à localiser leur terrain. Ces propriétaires laissent souvent une trace de leur passage :
      https://www.facebook.com/HighlandTitlesNatureReserve/photos/pcb.686362381487011/686362258153690/?type=1&theater

      Pour finir, si c’était le cas, Highland Titles n’aurait pas fait l’acquisition d’un second domaine.

      J’oublie certainement des arguments et je reste à votre disposition pour tout complément d’informations.

      Bien à vous,

      Anne

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>