Step One, l’innovation française éco-friendly : des produits d’hygiène en poudre à reconstituer chez soi avec de l’eau

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Pas d’eau transportée, c’est un flacon qui va être réutilisé !

Alors que les experts du GIEC alertent sur l’accélération du réchauffement climatique (source), il y a urgence à prendre conscience des enjeux et à modifier nos comportements si nous voulons réussir à changer la donne.

Certaines habitudes que nous pensons anodines ont en réalité un lourd impact sur la planète.

Savez-vous par exemple que 186 millions de gels douches sont utilisés chaque année en France, mais que seulement 49 % des flacons seront recyclés ? Au final, cela représente beaucoup de matières premières gaspillées pour fabriquer les flacons, d’énormes quantité d’eau transportées, et un volume important de déchets à traiter.

La situation est la même pour la majorité des produits d’hygiène corporelle : les shampoings, les gels lavant pour les mains, etc.

Dans ce contexte, la jeune entreprise innovante Step One propose depuis 2019 une alternative simple, saine, écologique, économe, Made in France et solidaire : des produits d’hygiène en poudre à reconstituer avec de l’eau. 

  1. Il suffit de verser la totalité du sachet en poudre dans le flacon fourni (jusqu’à 2 cm du goulot) ;
  2. De rajouter de l’eau froide du robinet et d’agiter le tout ;
  3. Après une nuit de repos, hop, une autre agitation vigoureuse et c’est tout !

Le produit est alors prêt à être utilisé. Et quand il est fini, on rince le flacon et on recommence.

20210823153811-p1-document-fmlh

Réduire son empreinte carbone devient enfin à la portée de tous

Basée dans le Cantal, à Aurillac, la société Step One veut rendre l’écoresponsabilité accessible au plus grand nombre.

Or, actuellement, dans le domaine de l’hygiène, il n’y a aucune solution réellement satisfaisante. Les gels douches et shampoings liquides, même écologiques, sont contenus dans des flacons. Les modèles solides sont plus difficiles à utiliser : étalement produit parfois compliqué et dissuasifs pour ceux et celles qui n’ont pas encore fait leurs transitions écologiques.

Step One a donc imaginé une approche “facile à vivre”, qui permet de retrouver le plaisir de se laver sans se prendre la tête. Un peu de poudre, de l’eau à rajouter et hop, le tour est joué !

Le flacon peut être réutilisé à l’infini, pour en finir avec les déchets.

20210823153811-p5-document-jwxh

Les produits d’hygiène à reconstituer chez soi : une synergie d’avantages pour un nouveau réflexe durable

Des tarifs accessibles à tous

Il faut compter entre 3,5 et 4 €/500 ml pour un gel douche/gel lavant corps & cheveux/gel lavant mains.

Step One fait ainsi beaucoup mieux que les savons solides : ces derniers peuvent être utilisés 35 fois environ pour 100 grammes de produit. Alors qu’avec 40 g de poudre, il est possible de reconstituer 500 ml de produit, soit 50 utilisations.

Une démarche écologique

La gamme Step One est composée à 99 % d’ingrédients d’origine naturelle. Les sachets de poudre sont compostables et les flacons sont fabriqués à partir de PET recyclé ou de verre.

De plus, comme ils sont très légers, ils représentent moins de poids à transporter et donc produisent moins de CO2.

20210823153811-p6-document-udke

La qualité 100 % Made in France et la solidarité

L’innovation Step One est “Made in Cantal” : tous les produits sont conditionnés localement par des personnes en situation de handicap en ESAT. Ce sont elles qui posent les étiquettes sur les sachets et qui emballent leurs coffrets cadeaux.

L’efficacité à 360°

Step One a fait des choix audacieux offrir les meilleurs produits aux consommateurs :

  • 0,3% de parfums synthétiques : sans allergènes, biodégradables à plus de 70 % et peu gourmands en énergie lors de leurs production, ils remplacent avantageusement les huiles essentielles (plus polluantes dans les eaux usées et plus énergivores).
  • Une base de savon : faite à partir d’huile d’olive et de coco, le pH de cette base a été rectifié pour être adapté à la peau et éviter les tiraillements.
  • Une touche de Sodium Coco Sulfate : moins énergivore que le SCI et doux pour la peau, ce tensioactif a une action moussante très agréable. Idéal pour séduire même les personnes les moins sensibles aux questions écologiques/éthiques.

20210823153811-p7-document-ckcw

A propos d’Héloïse Fontaine, la fondatrice

Ingénieur chimiste en traitement de l’eau et des déchets, Héloïse Fontaine a exercé dans le milieu de la gestion des risques sanitaires liés à l’eau dans plusieurs bureaux d’études (missions en milieu hospitalier, thermal et industriel pour des sujets liés aux développements microbiens).

Il y a 14 ans, elle s’est ensuite dirigée vers la réglementation/qualité puis la production et enfin la R&D dans le milieu de l’hygiène.

C’est cette dernière expérience qui va lui donner l’idée du concept Step One. En effet, durant son parcours, elle se retrouve à travailler pour un groupe étranger réalisant des produits en tant que façonnier, pour des entreprises françaises et européennes.

Elle souligne :

J’ai remarqué que les marques s’intéressent de plus en plus au packaging. Résultat : elles suremballent les produits sans se soucier du contenu. Ces pratiques aboutissent à une consommation excessive d’emballages et donc à une pollution accrue.

20210823153811-p2-document-wzsr

Source: journal l’Union du Cantal

A la recherche de solutions plus écologiques, Héloïse discute alors avec une personne habitant dans le Pacifique. Il lui dit avoir besoin d’un moyen simple d’acheminer de l’hygiène à des populations reculées. En pratique, il aurait besoin d’un produit moins lourd que le savon et aussi facile à utiliser qu’une bouteille, mais sans avoir besoin de la transporter.

Héloïse précise :

Sur le ton de la boutade, nous avons émis l’idée d’une poudre à mélanger avec de l’eau (pluie, rivière, …) et qui, dans n’importe quel contenant, donnerait naissance à un gel douche ou shampoing écoresponsable.

A la même époque, Héloïse participe à l’étude des possibilités d’hygiène pour les camps de réfugiés.

A partir de ces deux évènements conjoints, elle lance fin 2016 un processus de R&D. Dès 2017, les essais sont finalisés avec le dépôt d’un brevet de gel douche. Le procédé est ensuite concrétisé et l’industrialisation débute en 2019 avec la création de Step One, une société basée en France (à Aurillac), reconnue Jeune Entreprise Innovante (JEI).

Une campagne réussie à 330 % sur Ulule (février-mars 2019) contribue enfin à faire connaître le produit au grand public.

Depuis, le concept cartonne et Step One a enrichi sa gamme avec de nouveaux produits : shampoings, gels lavant mains, gels lavant corps & cheveux.

Aujourd’hui, Step One continue de se développer avec une ambition : rendre ses produits accessibles à tous. La jeune pousse travaille donc à faire connaître son e-shop et à agrandir son réseau de revendeurs (qui compte déjà plus de 60 boutiques/pharmacies/parapharmacies). En parallèle, elle souhaite créer des gammes spécifiques pour les grandes surfaces afin d’insuffler de l’écoresponsabilité dans les produits de consommation courante.

Step One s’apprête désormais à lancer deux innovations sur le même principe (eau + agitation) : un déodorant en octobre 2021 puis un dentifrice début 2022.

Pour en savoir plus

Présentation : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/pros/20210823153811-p3-document-furt.pdf

Site web : https://step-one.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/btcptp

LinkedIn : https://fr.linkedin.com/in/h%C3%A9lo%C3%AFse-fontaine-3bb90887

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>