HEXADRONE, concepteur et fabricant de drones en Haute-Loire, lauréat de l’Appel à Projets de France Relance

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Dès les premiers mois de la pandémie de COVID-19, l’État français a mis en place un certain nombre d’actions en faveur des entreprises, via le dispositif France Relance, pour soutenir l’économie du pays.

Dès octobre 2020, HEXADRONE, concepteur et fabricant de drones à Saint-Didier en Velay (Haute-Loire) au CA d’1,222 M€, s’est positionné sur l’Appel à Projets « Soutien à l’investissement industriel dans les territoires ». Ce programme orchestré par BPI France avec l’État et les Régions est doté d’un fonds de 150 M€ de subventions visant à soutenir les projets industriels les plus structurants pour les territoires.

Concrètement, il s’agit de permettre la réalisation d’investissements à dimension industrielle susceptibles de démarrer rapidement (entre 6 mois et un an) et offrant des retombées socio-économiques fortes pour les régions.

Lauréat de l’Appel à Projet, HEXADRONE va donc bénéficier d’une subvention de 600 K€ (le montant attribué par projet ne pouvant dépasser 800 K€) que l’entreprise consacrera entièrement à l’aménagement de son nouvel outil de production : un bâtiment en cours de construction à Saint Ferréol d’Auroure, en limite Loire / Haute-Loire, à proximité de Saint-Étienne.

C’est dans ce bâtiment que sera produit le drone TUNDRA, le produit phare de l’entreprise, officiellement lancé sur le marché en avril 2021.

Premier drone professionnel série commercialisé par HEXADRONE, cette machine modulable et made in France est avant tout destinée aux professionnels de divers secteurs (métiers de l’industrie, de l’inspection ou de la Défense).

Mais son concept de modularité – totalement innovant – lui confère des possibilités de développement inégalées : sa conception même en fait un drone personnalisable, auquel peuvent être intégrés différents capteurs ou accessoires (déjà existants ou à développer). 20210611061618-p1-document-egni

S’implanter au cœur d’Auvergne-Rhône-Alpes

Pour répondre aux besoins engendrés par sa croissance, autant qu’à son ambition de devenir un des leaders européen sur le marché du drone, HEXADRONE va s’implanter fin 2021 dans un nouveau bâtiment à Saint Ferréol d’Auroure.

Un choix d’installation en zone plutôt rurale totalement assumé pour plusieurs raisons telles que :

  • le fort attachement de son dirigeant, Alexandre LABESSE, à cette terre qui l’a accueilli et qu’il a adoptée  ;
  • le dynamisme des acteurs économiques locaux ;
  • le soutien permanent de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en faveur des industries.

Cet emplacement en zone libre de contraintes en termes de survol (la règlementation concernant les vols de drone est très stricte) en fait également une localisation privilégiée pour l’activité de l’entreprise.

La subvention attribuée contribuera à l’aménagement de ce nouveau bâtiment de 900 m². Hexadrone souhaite en effet développer ses activités actuelles de conception (R&D), internaliser une partie de sa production et diversifier ses prestations. Parallèlement, toute une série d’actions seront mises en œuvre afin de créer un véritable écosystème autour du drone.

Ces initiatives vont contribuer à créer des emplois et à dynamiser le territoire régional.

Des engagements économiques et sociétaux

L’ensemble du dossier et les objectifs d’Hexadrone ont finalement convaincus la commission de lui accorder une subvention de 600 K€, qui reste conditionnée à des engagements économiques et sociétaux. L’objectif est de générer des retombées positives pour l’environnement régional.

Attirer de nouveaux talents dans la région

Hexadrone prévoit la création de 16 emplois d’ici 2023, dont de jeunes diplômés, sur des profils plus ou moins qualifiés (ingénieurs/cadres, techniciens de montage…). L’entreprise va aussi former des apprentis et accueillir des stagiaires.

Renforcer sa politique d’achats responsables

La préférence va être donnée aux fournisseurs, sous-traitants et partenaires régionaux. Le but est de travailler en circuit court tout en contribuant au renforcement du tissus économique local.

 

Un facilitateur de partenariats entre les entreprises du secteur

Déjà intégrée au sein de l’Aerospace Cluster Auvergne-Rhône-Alpes, l’équipe d’Hexadrone est convaincue que la collaboration est l’essence même du progrès. Elle s’implique donc dans des projets collaboratifs afin de partager ses connaissances et ses expertises.

 

C’est ainsi qu’Hexadrone, dans le cadre du programme ASTRID (Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense) a intégré le projet MAGIC en collaboration, entre autres, avec l’École des Mines de Saint- Étienne ; un projet sur 3 ans visant à la création d’un revêtement destiné à améliorer la furtivité des équipements qui en seront dotés, avec des essais portant sur des drones.

Dans le même temps, Hexadrone a déjà participé à la rédaction de plusieurs dossiers H2020 en collaboration avec des entreprises étrangères et françaises.

Hexadrone est également partie prenante du projet ASTEP (Aérien Sécurité Territoire et Public), lauréat du R&D Booster de la région AURA. Le projet porte sur le développement d’un drone, destiné à la surveillance aérienne de sites critiques ou de population, possédant une sécurisation automatisée contre la chute grâce à une voile éjectable, un treuil et un câble. Il est réalisé en partenariat avec Hyperion 7, Rip’air, les laboratoires L-VIS et LGL de l’Université Claude Bernard Lyon 1.

Cette approche collaborative est facilitée par la conception même du drone Tundra, qui peut être utilisé comme structure porteuse pour de nombreux projets. La participation d’Hexadrone à ces projets lui permet de développer de nouvelles briques technologiques qui accroissent les possibilités d’utilisation du drone.

Toujours dans cet esprit collaboratif, Hexadrone prévoit d’accueillir dans son nouveau bâtiment des hackathons, événements destinés à réunir des personnes extérieures autour d’un sujet unique, pendant plusieurs jours, afin de trouver la meilleure solution à une problématique donnée.

20210611061618-p6-document-rimh

Faire d’Hexadrone un véritable « Pôle drones »

Hexadrone souhaite développer une véritable communauté autour du drone et devenir le lien qui réunira les différents protagonistes qui gravitent autour du monde des aéronefs.

Le nouveau bâtiment a d’ailleurs été conçu dans cet esprit : il intégrera un fablab ainsi qu’un espace dédié au coworking, pour des entreprises en lien avec le monde du drone. Il accueillera également un certain nombre d’événements (hackaton, séminaires, conférences…).

Ce réseau dédié « drone » pourra offrir aux entreprises d’autres marchés, d’autres opportunités, et les synergies nouvelles créées entre les savoir-faire contribueront au développement économique local.

Le Tundra, un exemple du savoir-faire français

Le Tundra a été entièrement conçu par les équipes d’Hexadrone en Haute-Loire. Sa structure – châssis, corps, bras – est entièrement de fabrication française.

Fortement impliqué dans les communautés French Tech et French Fab, Hexadrone travaille autant que possible avec des acteurs locaux afin de privilégier un circuit court lui garantissant une maîtrise totale des éléments qui composent son drone.

Cette démarche a permis d’instaurer une véritable relation de confiance avec les industriels, aujourd’hui très engagés dans la R&D du projet Tundra. C’est aussi un gage de qualité et l’assurance d’un SAV rapide et simplifié.

A propos d’Alexandre LABESSE, le fondateur

Hexadrone

Passionné de modélisme puis d’aéromodélisme depuis son plus jeune âge, Alexandre LABESSE s’intéresse très tôt au domaine du drone. Après un BTS spécialisé dans l’industrie textile, il décide très rapidement de s’installer en tant qu’opérateur auto-entrepreneur en 2009.

Il commence à embarquer des caméras sur ses hélicoptères radiocommandés et à assembler ses propres drones avec des éléments du commerce.

Il vend alors son premier drone d’occasion, et c’est là que tout commence vraiment pour lui. L’acheteur, une société d’audiovisuel basée à Paris avait, déjà à l’époque, senti le potentiel du drone. Finalement face au défi que représentait le pilotage, la société a proposé à Alexandre de l’embaucher !

Du jour au lendemain, en parallèle de son emploi dans l’industrie textile, il assure des tournages pour des géants de l’audiovisuel et des marques prestigieuses. Il sillonne le globe : Cambodge, Islande, Maroc…

En 2014, Alexandre décide de vivre de sa passion, quitte son poste et fonde Hexadrone. Il s’entoure d’un bureau d’étude et de partenaires industriels pour se lancer dans le montage de solutions ad hoc et dans la vente en ligne de produits liés au monde du drone. Puis progressivement mûrit l’idée de concevoir son propre drone : l’épopée du Tundra commence.

Il faudra trois ans de R&D pour que la version bêta du Tundra voie le jour, en 2020, en pleine crise sanitaire. Et un an plus tard est lancée sur le marché la version série du drone.

Aujourd’hui, la société poursuit sa croissance et Alexandre continue de faire vivre sa passion au quotidien. La boutique compte plus de 3500 références, dont certaines sont uniquement proposées par Hexadrone. Le Tundra poursuit sa route ; drone modulable, multifonction, ouvert, il est l’objet de multiples développements annexes. L’aventure ne fait que commencer.

Pour en savoir plus

Site web : https://tundra.hexadrone.fr/ et https://hexadrone.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/hexadrone/
Instagram : https://www.instagram.com/hexadrone.fr/?hl=fr
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/hexadrone/mycompany/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>