Bouge ton CoQ!, l’opérateur qui dynamise les territoires, associe la communauté Airbnb à son opération, pour contribuer à créer 2000 épiceries participatives dans les villages de France

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

La campagne représente  75% de notre territoire. 8 Français sur 10 estiment que vivre à la campagne représente la vie idéale, tandis que 19% des personnes interrogées sont adeptes d’une vie complètement urbaine (sondage, publié mardi 9 octobre 2018 et réalisé par l’Ifop pour Familles Rurales). A tel point qu’aujourd’hui, 1 Français sur 4 envisage d’aller s’y installer (source). A Paris, cette tendance est encore plus marquée puisqu’ils sont 46% à souhaiter quitter la capitale (source). Reste un défi de taille : augmenter l’attractivité des communes rurales. Alors qu’elles sont 1 sur 2 à ne plus avoir aucun commerce, il y a urgence à développer un nouveau modèle de commerce, hors des cadres de l’économie traditionnelle. C’est en innovant et en proposant massivement des alternatives fédératrices que sera donnée une impulsion positive à la revitalisation des villages. Face à ce constat, Bouge ton CoQ!, un guichet unique et innovant au service des projets de l’économie sociale de nos campagnes, a lancé l’opération “Qu’est ce qu’on attend?”. Son objectif : ouvrir 2000 épiceries participatives dans les communes rurales pionnières de l’opération en partenariat avec la solution Mon Epi et l’Association des Maires Ruraux de France. Aujourd’hui, ce projet accélère son développement en associant toute la communauté Airbnb à cette action inspirée et inspirante. 20210421134153-p1-document-neds

Orchestrer et accompagner la création d’épiceries citoyennes dans les communes rurales

Savez-vous que 60% des villages n’ont plus aucun commerce ? Que dans les campagnes, il faut en moyenne réaliser 24 km aller-retour simplement pour faire ses courses ? Que 20 millions de citoyens n’ont pas accès aux services d’hyper proximité de première nécessité ? Pourtant, les consom’acteurs sont bien décidés à changer la donne : 60% de nos compatriotes achètent français pour soutenir l’économie locale et + de 30 millions de citoyens veulent adopter une consommation militante après la crise. Mais sur le terrain, les acteurs locaux sont confrontés à une équation a priori insoluble. D’un côté, les petits commerces sont difficilement rentables. De l’autre, ils sont au cœur de la vie économique et sociale des territoires. S’ils disparaissent, c’est tout l’écosystème d’un bassin de vie qui est fragilisé, accélérant la progression des précarités du territoire. Heureusement, il y a des solutions ! Via l’opération “Qu’est ce qu’on attend?” lancée par Bouge ton CoQ!, en partenariat avec Mon Epi et l’Association des Maires Ruraux de France, il devient possible de lancer un commerce associatif dans un village en bénéficiant d’une dotation en matériel et d’un soutien en ingénierie. 20210421134153-p4-document-gzix 2000 épiceries citoyennes vont ainsi être ouvertes dans les villages de France. Toutes fonctionnent selon le même modèle :

  • Des épiceries qui ne vendent que des produits écoresponsables dont 75% en circuit-court ;
  • Aucune marge distributeur pour rémunérer les producteurs au juste prix et lutter contre la précarité du monde agricole et des consommateurs ;
  • Ce sont les citoyens qui font tourner l’épicerie par eux-mêmes, pour eux-mêmes.

Christophe et Emmanuel Brochot, les co-fondateurs, soulignent :

Ensemble, nous pouvons apporter une solution qui apporte du lien social, revitalise la filière des circuits courts et permet un accès facile à de biens de première nécessité.

illustr-2-990x701

Un rapprochement avec la communauté Airbnb riche de sens

Avec une offre de logement répartie dans 29 000 communes françaises, la communauté d’hôtes proposant des logements sur Airbnb s’est fortement développée et ces derniers proposent plus de 400 000 offres d’hébergement dans les territoires ruraux. Dans les campagnes, ils complètent, voire parfois, constituent la seule offre d’hébergement touristique. En permettant aux touristes de séjourner dans les zones rurales, ils contribuent notamment à leur développement économique. En effet, le soutien à l’activité des commerces locaux est inscrit dans l’ADN de la communauté Airbnb : les hôtes sur Airbnb en France recommandent aujourd’hui plus d’un million d’adresses à leurs voyageurs et de nombreux clubs d’hôtes ont créé  des guides de bonnes adresses en allant à la rencontre des commerçants de leurs communes.. Le rapprochement entre Airbnb et Bouge ton CoQ! va ainsi permettre de mobiliser des communautés de citoyens acteurs, localement, dans les territoires pour recréer du lien et des services à travers du bénévolat et la promotion des épiceries citoyennes auprès des très nombreux voyageurs attendus dans les campagnes françaises dès cet été.

Une opération 100% efficiente

Capture2 Grâce à la précédente opération lancée par Bouge ton CoQ ! (“C’est ma tournée!”), le mouvement Bouge ton CoQ! a un point  de vue très documenté sur l’état et les freins au développement du commerce de proximité en milieu rural. Pour ouvrir 2000 épiceries participatives dans les communes rurales pionnières de l’opération, il a alors identifié et sélectionné la solution www.monépi.fr. Ce logiciel permet en effet d’ouvrir et de gérer tous les aspects d’un commerce d’un type tout à fait nouveau, fondé sur le non-lucratif et la participation citoyenne de sorte qu’il n’y a ni charge ni marge. C’est la clef pour créer un réseau de commerces de proximité qui dure dans le temps. Le principe :

  • Chacun donne bénévolement deux heures de son temps pour faire tourner la boutique ;
  • Les produits sont payés au juste prix et en circuit-court auprès des producteurs locaux ;
  • Ils sont revendus sans marge aux adhérents de l’épicerie ;
  • L’approvisionnement de l’épicerie se fait par le biais de la commande citoyenne groupée afin de limiter le coût des denrées (15 à 30% moins cher que dans la grande distribution) et les émissions de CO2 (85% de réduction par épicerie) ;
  • Le local est prêté par la mairie du village.

Avec un coût de revient de 2000€ par épicerie, le budget global de l’opération est de 4 millions d’euros pour un réseau de 2000 commerces.

A terme, l’opération doit générer près de 220 millions d’euros nets de commandes au profit de 120 000 producteurs locaux et concerner plus d’un million d’habitants des territoires ruraux.

Une opération encadrée pour un maximum d’efficacité

Le pilotage global du projet est mené par Bouge ton CoQ!, aux côtés de l’Amrf et de Monépi. Bouge ton CoQ! orchestre l’action du collectif, mène des campagnes de communication trimestrielles, collecte et distribue les fonds auprès des associations gestionnaires des épiceries et de Monépi. Ces derniers assurent une formation à la prise en main de l’outil de gestion de l’épicerie et mettent la plateforme gracieusement à disposition des associations. Quant à l’Amrf, elle sensibilise son réseau de 10 000 maires adhérents à l’opération et facilite la mise à disposition gracieuse d’un local auprès des épiceries. L’opération a été initiée en décembre 2020 par le biais d’une campagne de collecte sur Ulule, qui a permis de réunir près de 40 000€ en quelques semaines auprès de citoyens engagés. Cette levée de fonds réussie a d’ailleurs confirmé tout l’intérêt du public pour la solution proposée. Depuis, un collectif d’entreprises mécènes a été mis sur pied, composé notamment de Mondial Relay et de Showroomprivé pour apporter des solutions logistiques concrètes au désenclavement commercial des centre-bourgs ruraux ainsi que d’Airbnb pour accroître la visibilité et l’attractivité des villages dotés d’une épicerie de ce type. La première phase de mobilisation auprès des citoyens et des acteurs privés a permis de collecter près de 150 000€. Du côté des pouvoirs publics, l’opération bénéficie du soutien de l’Etat à travers l’obtention du label France Relance concernant l’appel à projet “Alimentation locale et solidaire” instruit par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Les collectivités territoriales, Régions et Départements, s’impliquent également financièrement et opérationnellement dans le succès de l’opération sur leur territoire. A date, 80 épis ruraux ont été labellisés et 1300 producteurs référencés.

Bouge ton CoQ ! : le futur s’écrit au village

bouge ton coq A l’origine du mouvement Bouge ton CoQ!, il y a une réflexion portée par Christophe et Emmanuel Brochot, frères et auvergnats d’origine. Ensemble, ils décident de trouver des solutions concrètes au manque de visibilité des actions d’intérêt général dans les zones rurales et aux obstacles rencontrés par les associations, les maires et les entrepreneurs locaux pour mener leurs projets à bien (réseau, médiatisation, financement, duplication). C’est ainsi que naît en 2020 naît le mouvement citoyen Bouge ton CoQ ! fondateurs Christophe et Emmanuel expliquent :

Bouge ton CoQ !, c’est un opérateur national qui réunit citoyens, entreprises et pouvoirs publics pour essaimer des solutions d’intérêt général qui répondent à des problématiques concrètes dans les territoires ruraux. Nous voulons faire de la ruralité une grande cause nationale !

Pour en savoir plus

Présentation de l’opération : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/pros/20210421134153-p3-document-zric.pdf

Site web : https://www.bougetoncoq.fr

Facebook : https://www.facebook.com/BougeTonCoQ/

Instagram : https://www.instagram.com/bougetoncoq/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/bouge-ton-coq/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>