Tundra : le drone français modulable et polyvalent conçu dans une démarche d’open innovation

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

C’est pour en finir avec le concept « un drone, un usage », que la société française Hexadrone a développé le drone modulable et multifonctions Tundra.

Le 30 avril 2021, après plus de trois ans de recherche et développement, d’essais et d’itérations, le drone Tundra a été officiellement lancé sur le marché.

Hexadrome

Le TUNDRA : Une épopée française

Depuis 2009, Alexandre LABESSE fait vivre sa passion du drone. D’abord en tant qu’opérateur en auto-entreprenariat spécialisé dans la prise d’images et de vidéos aériennes. Puis en 2014 il décide de fonder Hexadrone. Il s’entoure d’un bureau d’étude et de partenaires industriels pour se lancer dans le montage de solutions ad hoc, et la vente en ligne de produits liés à l’écosystème du drone.

Montés de façon quasi artisanale dans ses locaux-ateliers, les drones qui sortaient de la société étaient des pièces uniques ; créés selon un cahier des charges transmis par des clients aux besoins spécifiques.

Ces dernières années, Hexadrone a décidé d’ajouter une corde à son arc et de se lancer dans la construction. Nous avons décidé de capitaliser sur les connaissances et savoir-faire accumulés au fil des ans pour nous lancer dans la fabrication série d’un drone professionnel.

Le 30 avril 2021 est dévoilée la version série du drone professionnel Tundra ; durcie, résistante aux intempéries, plus performante encore. Plus qu’un drone, c’est d’abord un projet né de la volonté de créer un produit intrinsèquement collaboratif. Son évolution s’est bien sûr faite en de nombreuses étapes. Le projet a été réfléchi et plusieurs fois entièrement refondu, en témoignent les trois brevets déposés sur cette période.

Le design, tant sur l’aspect de l’usage que sur l’esthétique a été particulièrement travaillé ce qui a valu à la version Beta du Tundra d’obtenir en 2018 le prestigieux Red Dot Design Award. Il a su satisfaire à tous les critères d’évaluation – qui requièrent d’un produit qu’il soit à la fois innovant, esthétique et ergonomique – particulièrement stricts dans cette compétition d’envergure internationale.

Il se distingue par plusieurs innovations majeures. D’abord la présence d’interfaces standard permettant de connecter des accessoires et capteurs déjà existants sur le marché, ou d’en développer de nouveaux. Ensuite, par ses bras facilement interchangeables, qui permettent non seulement de réduire l’empreinte volumique lors du transport, mais aussi de faire varier les caractéristiques du drone sur des paramètres aussi variés que le poids, la dimension ou l’endurance par exemple.

reddot

Un drone, des usages

La société a rapidement remarqué que le marché du drone, comme tous les marchés liés à la technologie en général, évoluait très rapidement. Cette évolution constante entraîne malheureusement l’obsolescence précipitée des produits propriétaires, qui constituent la majeure partie du marché. Outre la frustration des utilisateurs, cette obsolescence représente un coût important, à la fois pécuniaire et environnemental !

Sur le marché il existe de nombreux modèles « Ready To Fly », prêts à voler ou « Almost Ready to Fly », quasiment prêts à voler, qui ne nécessitent qu’un montage superficiel. Toutefois ces modèles se limitent à une seule application et ne permettent pas une grande amplitude de missions. La problématique est simple : aujourd’hui sur le marché du drone, c’est à l’usager de s’adapter à sa machine. C’est pour en finir avec le concept « un drone un usage » que la société a réfléchi au développement d’une structure modulable, qui puisse servir de base à différents usages et projets : le TUNDRA.

Pour arriver au produit dévoilé le 30 avril dernier, il a fallu presque quatre ans de R&D, d’essais, d’itérations par RETEX. Hexadrone a écumé les salons nationaux et internationaux comme Milipol, Eurosatory, Sofins, dédiés aux univers militaires et de la défense, Le Bourget pour l’aéronautique, le CES de Las Vegas qui présente les technologies de demain… L’objectif n’était pas de présenter un produit, toujours en cours de développement, mais d’éprouver le concept du drone Tundra, de sonder le marché, de recueillir des avis.

Avec le Tundra, Hexadrone abandonne définitivement son tablier d’artisan pour enfiler la tenue d’industriel.

Un mot d’ordre : la modularité

Pour Hexadrone il est essentiel de contrer l’individualisme qui tend à nécroser notre société. Collaborations et partenariats sont autant d’opportunités qui vous permettront de grandir, d’évoluer, d’acquérir de nouvelles connaissances.

Les marchés technologiques sont fréquemment dominés par un petit nombre d’acteurs où il est difficile de trouver des alternatives au plus près de ses besoins. Pourtant, sans l’entraide et la synergie d’expertises, de nombreux secteurs n’auraient jamais connu l’essor qui leur a permis de s’inscrire dans l’Histoire. Aujourd’hui, de nouvelles dynamiques pour une économie plus altruiste sont à l’œuvre et permettent l’éclosion de projets collaboratifs qui s’inscrivent dans la durée.

Hexadrone est convaincu que l’union fait la force, et c’est de cette philosophie qu’est né le drone Tundra.

Véritable plateforme technologique ouverte, le TUNDRA a été pensé comme un porte-outils collaboratif, comme la base porteuse de projets, conçu autour d’une logique d’open innovation. Son corps a été développé pour être aussi standard que possible, facile à produire en série. Afin d’assurer un suivi industriel strict, de nombreux process qualité ont été mis en place, permettant notamment la traçabilité des composants.

Ses nombreuses interfaces réparties tout autour du corps permettent de personnaliser le TUNDRA à l’infini. Les intégrateurs peuvent ajouter divers capteurs, accessoires du marché ou développer les leurs permettant à terme de créer un véritable écosystème autour du drone. En outre, l’accès à tous ses composants permet de lutter contre l’obsolescence et de répondre aux évolutions de l’état de l’art grâce à la maintenance facilitée.

Le Tundra a été créé pour être l’embasement de projets afin que les développeurs et intégrateurs puissent se concentrer sur leur véritable valeur ajoutée. Hexadrone comme lien, liant pour réunir les différents protagonistes de l’univers du drone.

IMG_8s605 (1)

Zoom sur les deux modèles de Tundra

Le Tundra est vendu sous deux formes dédiées aux intégrateurs : RTD et ARF

  • RTD (Ready To Develop) : Cette version, déjà assemblée, intègre un contrôleur de vol Cube, programmé, ainsi que toute l’électronique de vol nécessaire. Elle permet d’embarquer jusqu’à 4 kilos de charge utile et dispose d’une autonomie jusqu’à 1 heure.
  • ARF (Almost Ready to Fly) : Dans cette version le drone est livré en kit. La machine doit être montée et câblée par son utilisateur qui a ensuite le loisir d’ajouter l’électronique de vol, les capteurs et accessoires qui lui conviennent, pour en faire une machine complètement personnalisée.

Pour ces deux versions, deux types de bras X4 sont disponibles :

  • Endurance : ces bras permettent de voler jusqu’à 1 heure à vide et d’emporter jusqu’à 4 kg. Le drone peut effectuer jusqu’à 40 minutes de vol avec 4 kg de charge utile.
  • Urbain : cette configuration permet de passer sous la barre des 8 kg, pour l’homologation S3 selon la réglementation française.

Des versions prêtes à voler seront proposées dans le futur avec des kits d’applications spécifiques associés et spécifiquement conçus pour certains besoins métier.

Un savoir-faire français

Le Tundra est un produit français, élaboré et construit avec des partenaires industriels français. Il a été conçu par les équipes d’Hexadrone dans ses locaux de Haute-Loire. Sa structure – châssis, corps et bras – est entièrement de fabrication française.

Fortement impliqué dans les communautés French Tech et French Fab, Hexadrone travaille autant que possible avec des acteurs locaux afin de privilégier un circuit court qui lui offre une maîtrise totale des éléments composant le drone.

« Cette démarche nous a en outre permis d’instaurer une véritable relation de confiance avec ces industriels, aujourd’hui très engagés dans la R&D du projet Tundra », explique Alexandre Labesse, le fondateur d’Hexadrone.

De plus Hexadrone a le souhait de faire rayonner sa passion pour la robotique et le drone. La société souhaite notamment monter une section « drone » au sein du Cluster régional, qui rassemblerait les acteurs qui de près ou de loin peuvent avoir un lien avec le monde des aéronefs. Ce réseau dédié « drone » pourrait offrir aux entreprises d’autres marchés, d’autres opportunités, et les synergies nouvelles créées entre les savoir-faire contribueront au développement économique local en AURA.

IMG_8s605 (2)

Projets collaboratifs : une évidence

Convaincu que la collaboration est l’essence même du progrès, Hexadrone a décidé de s’impliquer très tôt dans des projets collaboratifs afin de partager ses connaissances et ses expertises.

La société a par exemple répondu à l’appel à projets du programme ASTRID (Accompagnement Spécifique des Travaux de Recherches et d’Innovation Défense) issu du partenariat de l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) et de la section AID (Agence de l’Innovation de la Défense) de la DGA (Direction Générale de l’Armement).

Dans le cadre de ce programme, Hexadrone a intégré l’équipe du projet MAGIC (caMouflAGe multI-éChelle), en collaboration avec l’École des Mines de Saint-Étienne. Il s’agit d’une étude poussée sur les caractéristiques d’absorption et de réflexion des rayonnements infrarouges par la matière. L’objectif est, entre autres, d’optimiser la discrétion en conditions nocturnes, à l’aide du repérage par caméras thermographiques et dispositifs de vision nocturne en niveaux de gris.

Hexadrone a également participé à la rédaction de plusieurs dossiers H2020 FTI ou SAIC en collaboration avec des entreprises étrangères et françaises.

De nouveaux projets sont actuellement à l’étude, comme le projet ASTEP (Aérien Sécurité Territoire et Public), lauréat du R&D Booster de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce projet porte sur le développement d’un drone pilotable, destiné à la surveillance aérienne de sites critiques ou de population, possédant une sécurisation automatisée contre la chute grâce à une voile éjectable, un treuil et un câble. Dans ce projet, Hexadrone aura comme partenaires Hyperion 7, Rip’air, et les laboratoires L-VIS et LGL de l’Université Claude Bernard Lyon 1.

À propos d’Alexandre Labesse, fondateur d’Hexadrone

Hexadrone

Passionné de modélisme puis d’aéromodélisme depuis son plus jeune âge, Alexandre Labesse s’intéresse très tôt aux drones. Après un BTS spécialisé dans l’industrie textile, il décide très rapidement de s’installer en tant qu’opérateur auto-entrepreneur en 2009.

Il commence à embarquer des caméras sur ses hélicoptères radiocommandés, puis, petit à petit, il décide de commencer à assembler ses propres drones avec des éléments du commerce.

Le jour où il vend son premier drone sur le marché de l’occasion, une nouvelle aventure commence. L’acheteur, une société d’audiovisuel basée à Paris, avait compris le potentiel du drone, mais s’est rapidement rendu compte que la machine était un peu plus complexe que prévu. L’entreprise a donc embauché Alexandre pour qu’il le pilote.

Du jour au lendemain, le passionné de drone se met à parcourir les quatre coins du monde en parallèle de son travail dans l’industrie textile. Il travaille sur des tournages audiovisuels et sillonne le globe, du Cambodge à l’Islande en passant par le Maroc.

En 2014, Alexandre décide de vivre de sa passion : il quitte son travail et fonde Hexadrone. La boutique compte aujourd’hui plus de 3000 références. Hexadrone est le seul distributeur français à proposer certaines de ses références.

Sept ans après sa création, la société a grandi. Ses locaux se trouvent à Saint Didier-en-Velay, en Haute-Loire à une vingtaine de minutes de Saint-Étienne. Elle s’installera fin 2021 dans un bâtiment industriel en cours de construction à Saint-Ferréol-d’Auroure, plus près de l’agglomération stéphanoise.

Hexadrone a aujourd’hui pour ambition de se positionner comme chef de file régional (région AURA) sur le secteur des drones, qui offre un potentiel de croissance considérable.

Pour en savoir plus

Site web : https://tundra.hexadrone.fr/ et https://hexadrone.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/hexadrone/
Instagram : https://www.instagram.com/hexadrone.fr/?hl=fr
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/hexadrone/mycompany/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>