“Comment je suis devenue YouTubeuse” d’Angie Maman 2.0, un livre cocasse et sincère qui lève le voile sur la réalité du métier d’influenceuse

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Des bancs de l’école à la toile, Angie raconte son parcours, ses difficultés, ses rencontres, ses opportunités, ses coups de chance et tout ce qui l’a amenée à créer sa chaîne YouTube. Production de contenus, partenariats, monétisation, développement d’autres réseaux… elle dévoile ce qui fait son quotidien. En janvier 2015, elle lance sa chaîne Youtube Angie Maman 2.0, une chaîne pour décomplexer les mamans et surtout pour rire du quotidien de parents. Six ans plus tard, elle est suivie par près de 1,5 millions d’abonnés sur tous les réseaux (YouTube, Instagram, Facebook et Tik Tok). “Comment je suis devenue YouTubeuse”, publié aux éditions Albin Michel, est un livre cocasse et sincère, mais aussi plein d’espoir, d’énergie et de maturité. Angie démystifie l’univers YouTube pour rappeler une vérité fondamentale : derrière toute success story se cache énormément de travail et de passion…

Contrairement à ce qu’on peut imaginer, gagner sa vie sur les réseaux sociaux demande beaucoup de travail et de compétences ! Avec ce livre, j’ai décidé de briser certains fantasmes très éloignés de la réalité.

Angie, Maman 2.0

20210402121441-p1-document-uqgx

Un livre qui se lit comme un roman

Bien plus qu’une autobiographie, “Comment je suis devenue YouTubeuse” est un livre inspirant qui répond à toutes les questions entourant l’univers mystérieux des influenceurs.ses. Angie lève le voile sur son parcours, sa motivation, les rencontres qui ont été déterminantes, les événements de sa vie qui lui ont apporté un apprentissage essentiel à la réussite de son projet sur YouTube, mais aussi sur la réalité de ce métier encore trop méconnu : la monétisation, les partenariats, les écueils, etc. C’est aussi ce qui fait la force de cet ouvrage : il donne à rire et à sourire, tout en procurant beaucoup d’émotions. Car Angie a aussi connu des moments difficiles : la séparation de ses parents, une mauvaise orientation post-bac, un licenciement économique, le chômage, un accouchement prématuré, une mise au placard après son congé maternité, le décès brutal et tragique de son père… Contactée régulièrement depuis 3 ans par Albin Michel pour partager son aventure, Angie ne se sentait ni prête ni légitime. C’est après avoir franchi le cap du million d’abonnés qu’elle a eu envie de laisser une trace écrite de cette belle histoire à son fils et de partager son expérience positive à tous ceux qui la suivent. Les plus du livre :

  • des propos étayés d’exemples concrets ;
  • un livre sincère et sans tabou ;
  • une touche d’humour, toujours présente dans l’univers d’Angie ;
  • un style et une démarche accessibles à tous, du collège à la retraite : cet ouvrage est destiné à ceux et celles qui veulent se lancer sur YouTube, aux (futur.e.s) entrepreneur.e.s à la recherche d’un déclic, aux curieux.ses aimant lire de belles histoires… ;
  • une présentation ludique, en couleurs : il y a des encadrés, des bulles, des apartés en rouge dans le texte, et 5 illustrations impactantes réalisées par la blogueuse maman et illustratrice (également de Lyon) Céline Charlès (LESKOPINES)

Angie souligne :

Je souhaite délivrer un message positif et plein d’espoir : il n’y a pas d’échecs dans la vie, juste des expériences… Le principal est de trouver ce qui nous fait vibrer.

Synopsis

Voici un conte de fée des temps modernes. Pas de Cendrillon ici, mais Angie, une jeune maman influenceuse qui fait le buzz avec ses vidéos hilarantes sur le web. Pour tout carrosse, une petite caméra qui vous emmène au cœur des coulisses du métier d’influenceur. Son histoire aussi inspirante que touchante pourrait bien bousculer vos certitudes. Pourtant, un coup de baguette magique ne suffit pas pour réussir dans le domaine. Être influenceur, ce n’est pas simplement se filmer et poster sur les réseaux sociaux. Transformer la citrouille en carrosse nécessite beaucoup de temps, de compétences et de professionnalisme. Mais avant tout, il faut trouver la deuxième pantoufle : cette petite étincelle qui sommeille en vous, ce petit plus qui vous caractérise, ce qui vous anime réellement.

Sommaire

1. Mon parcours

  • Mon enfance à la maison
  • Mon enfance à l’école
  • Puiser dans son expérience pour avancer

2. Ma vie sur YouTube

  • Mieux connaître YouTube
  • La monétisation de contenus sur YouTube
  • Les sources de rémunération annexes
  • Les synergies et partenariats indispensables au développement d’une chaîne YouTube
  • Le jour où YouTube est devenu mon métier
  • Avant de se quitter…

Extrait

20210402121441-p4-document-aatf ” Cela fait plusieurs années que YouTube a été lancé mais, comme j’ai toujours un train de retard avec les réseaux sociaux, je ne m’y suis jamais intéressée. Oui, oui, je parle bien de moi! L’«Angie à un million d’abonnés », considérée aujourd’hui comme une spécialiste du digital. Comme quoi, tout s’apprend et se construit. Dans mon esprit, les vidéos sont davantage destinées aux jeunes ados boutonneux qu’à une maman trentenaire. Mais ce jour-là, avec Élodie, je prends plaisir à regarder les podcasts humoristiques de Norman, du Rire Jaune, de Natoo ou de Cyprien. Je ne sais comment expliquer ce qu’il se passe dans ma tête, mais il ne me faut pas 3 minutes pour qu’une étincelle d’inspiration explose. Et si je venais enfin de trouver le support pour exorciser ma souffrance ? Je me projette tout de suite dans des scénarios de sketches sur la maternité ! Ce sujet gai, qui me concerne et me permettrait d’exprimer ma créativité, est une évidence. Parler des enfants et de mon rôle de maman ramènerait un peu de vie dans cet état d’esprit funèbre dans lequel je m’enterre. Avec ce nouveau projet, je retrouve un but, quelque chose qui m’occupe l’esprit, un élan qui me pousse vers l’avant. Vous savez, cette petite étincelle ! Nous sommes en décembre, et Noël approche. J’attends avec impatience de recevoir un peu d’argent de la famille pour courir m’acheter un Caméscope et me livrer au nouvel exercice des vidéos YouTube. Un nouveau challenge se présente à moi, et cela est extrêmement motivant. Je passe plusieurs nuits et week-ends à écumer les tutoriels YouTube sur la création des chaînes, les différentes stratégies de développement, les codes du milieu, les partenariats et les sources de financement, afin d’avoir toutes les cordes à mon arc pour commencer. Quand un sujet m’intéresse je recueille d’abord un maximum d’informations, pour mieux l’appréhender et le maîtriser ensuite. C’est dans la soirée du jour de l’An 2014, pendant que Hugo et son papa dorment – il y avait de l’ambiance ! –, que j’enregistre ma première vidéo : La Grossesse c’est difficile ! J’ai acheté une caméra bas de gamme, sans possibilité de branchement de micro externe. C’est très artisanal, d’autant que je n’ai aucune notion de montage. Je passerai, plus tard, sur un logiciel professionnel, mais j’utilise tout d’abord celui proposé par mon ordinateur, très basique : il faut bien démarrer! Ce n’est cependant pas cette vidéo que je posterai en premier. Dans les jours qui suivent, c’est avec mon fils scolarisé en petite section de maternelle – mais en vacances – que je capture quelques moments rigolos sur les Questions embarrassantes et mots d’enfants. Plus court à monter, cet épisode est le premier à être prêt. Très impatiente de voir la réaction du public, je n’attends pas pour le publier. Mon intention n’est ni de rechercher une quelconque reconnaissance ni d’atteindre une certaine notoriété, mais réellement de partager des instants de vie positifs, à travers des sketches. Mon objectif premier est le partage et l’échange. Le lien que je crée avec les spectateurs me fait du bien. Ces vidéos sont pour moi une véritable thérapie personnelle, dans mon processus de deuil. On n’oublie jamais la perte d’un être cher, mais on apprend à vivre avec grâce à ce que l’on construit et aux ressources que l’on mobilise. YouTube me redonne l’envie d’avoir des projets, et de reprendre le contrôle de ma vie. YouTube me sort de la dépression. D’ailleurs, ce n’est pas par hasard que, au début, j’intitule ma chaîne Angélique Marquise des Langes, en référence au film Angélique, marquise des Anges, le chef-d’œuvre cinématographique qui a inspiré à mon père le choix de mon prénom. Papa, tu es ma bonne étoile ! 

Les premiers avis des lecteurs.trices

“Un parcours semé de petites perles, de belles rencontres, de hasards heureux, d’incertitude et de doutes qui ont fait reculer Angélique… pour mieux sauter! …et sauter si loin qu’elle est aujourd’hui suivie par plus d’1 million d’abonnés sur Youtube…sans parler des autres réseaux! Il y a du pétillant dans son écriture et son style vous projette à ses côtés, comme si vous y étiez… en classe, petite fille distraite et rêveuse, en jeune diplômée qui a toujours si peu confiance en elle, en jeune maman, en créatrice de vidéos…. Angélique nous a ouvert les portes de son univers et cela donne envie de continuer à la suivre car son talent ne semble pas avoir de limite! ….L’humilité est sans nul doute ce qui la caractérise le plus : créative mais dans le doute continuel, à se remettre en question, à toujours pousser plus loin avec énergie ses idées “un peu folles” mais avec ce naturel qui la rend tout simplement irrésistible. Au pays des paillettes, du superficiel et du paraitre, un grand vent de fraicheur souffle grâce à elle et ça fait un bien fou!” “Loin des paillettes et du superficiel, c’est une facette plutôt ignorée de Youtube (et autres réseaux sociaux) que l’on découvre dans l’histoire de cette jeune Youtubeuse, maman et créatrice de vidéos désopilantes. Angélique est une bosseuse, débordante d’énergie et dont le plaisir ne semble pas être dans le narcissisme. Non, elle aime partager, transmettre, dédramatiser et elle le fait bien. Du coup, ce récit est léger, poignant, galvanisant et, selon le terme à la mode (mais qui se prête bien à son histoire) inspirant. A lire d’urgence!” “Un récit de vie, un parcours vraiment fascinant pour cette jeune femme dont l’humilité et la simplicité ne peuvent que nous toucher. Angélique nous emporte avec enthousiasme dans son histoire avec sa pétillante et communicative énergie. Un récit frais et positif qui fait du bien par les temps qui courent.” “Attention : Talent à suivre! J’ai parcouru avec intérêt et plaisir ce témoignage d’une maman, journaliste, youtubeuse, touche-à-tout, pétillante et touchante. Le style y est et vous donne l’impression d’écouter une amie vous raconter ce qui la touche, ce qui la galvanise et permet de lever le voile sur ce monde à priori plein de paillettes que sont “les réseaux”… mais qui, finalement, exigent travail, persévérance et une bonne dose de talent !”

A propos d’Angélique Maman 2.0

20200324085754-p1-document-wcas Angie est la maman comblée d’Hugo mais c’est aussi une Digital Mum passionnée et passionnante. Après avoir étudié le journalisme et la communication à l’Institut Français de Presse (Paris), elle travaille pendant 6 ans notamment pour une société d’édition et pour une société de création de reportages vidéos pour Yahoo ! Actualités. En parallèle, elle intervient aussi à la télévision et présente en Belgique, pendant 2 ans et demi, un jeu télévisé en direct. Pendant sa grossesse, Angélique décide de réorienter sa carrière pour lui donner une dimension plus sociale. Après la naissance d’Hugo, elle suit alors une formation de conseillère conjugale et familiale. A l’issue de ce cursus, elle travaille dans le service gynécologique de l’Hôpital de Villefranche pendant deux ans. Mais en décembre 2014, tout va à vau-l’eau pour Angie. La jeune femme, en pleine période de doute face à un deuil difficile, cherche un nouveau projet. Elle débarque chez Eva pour Noël et découvre, via sa fille, l’univers des youtubeurs. C’est le déclic. Sa première vidéo, qui concerne les questions embarrassantes durant la grossesse et les mots d’enfants, connaît un véritable succès : elle est vue 500 fois en 24 heures. Portée par les encouragements reçus sur Facebook, Angie lance officiellement sa chaîne YouTube, Angélique Marquise des Langes 2.0 qui deviendra dès novembre 2016 Angie maman 2.0. En parallèle, elle crée sa websérie humour “Angie la Crazy Série” pour parler d’un sujet gai et positif : la maternité ! C’est une véritable thérapie. Rapidement, des milliers d’enfants rejoignent sa chaîne, la thématique devient familiale. 255 épisodes sont diffusés. La chaîne grandit et atteint désormais plus d’1 million d’abonnés. Aujourd’hui, Angie maman 2.0 c’est :

  • YouTube : +1 million d’abonnés
  • Plus de 576 millions de vues cumulées et plus de 300 millions de vues pour la websérie “Angie la Crazy Série”
  • Une moyenne actuelle de 2 millions de vues mensuelles
  • Facebook : 53 000 fans et plusieurs millions de vues de vidéos
  • Instagram : 74 100 abonnés
  • Des partenariats avec de nombreux sponsors : Gulli, Z-eshop (marque de vêtements pour enfants Z-Kids), Disney, Kellogg’s, Nokia, Peugeot, Pampers, Lapeyre, Leboncoin, Candia, Port Aventura, Cultura, La Halle, Chronopost, Richemonts, La Fédération Française de Cardiologie…

Angie développe également une série animée sur la différence (en particulier l’autisme) destinée aux enfants. Elle est actuellement en négociation avec les chaines hertziennes. En parallèle, Angie a recomposé sa famille et tente d’avoir un nouvel enfant. Comme elle rencontre des difficultés à concevoir, elle a lancé un nouveau compte Instagram dédié pour en parler : Angie Women Pregnancy. Enfin, elle prépare un podcast hebdomadaire pour Radio Scoop et une petite série avec son partenaire Parents.fr sur le sujet de la grossesse.

Informations Pratiques

“Comment je suis devenue YouTubeuse” d’Angie Maman 2.0

  • Editeur : Albin Michel ;
  • Sortie : 31 mars 2021 ;
  • Format : 15 x 21 cm ;
  • ISBN : 2226458298 ;
  • 192 pages ;
  • Prix : 15,90 € broché – 10,99 € e-book

Pour en savoir plus

Facebook : https://www.facebook.com/AngiemamanYOUTUBE/

Instagram : https://www.instagram.com/angiemaman.youtube/

TikTok : https://vm.tiktok.com/7k4M1P/

YouTube : http://www.youtube.com/angeliquemarquisedeslanges20

Commander le livre : https://linktr.ee/angiemaman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>