MapoHème : la 1ère marque française de cosmétiques 100% naturels, artisanaux et solidaires

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Les Françaises sont de plus en plus conscientes des enjeux sanitaires et environnementaux liés aux cosmétiques qu’elles utilisent au quotidien.

Elles sont ainsi nombreuses à se tourner vers les cosmétiques naturels et sains. Dans notre pays, une personne sur deux déclare désormais avoir acheté des produits cosmétiques et d’hygiène certifiés bio (source).

Mais suffit-il de produire ou d’acheter des cosmétiques bio pour contribuer à changer le monde ? Il s’agit désormais d’aller encore plus loin en rajoutant une dimension fondamentale à la construction d’une meilleure société : l’Humain.

MapoHème, une jeune marque française, a décidé de partir en campagne contre les exclusions avec ses cosmétiques d’exception ! Cette  incroyable aventure solidaire veut faire bouger le monde du travail en développant un projet pilote innovant.

MapoHème fait partie de l’économie sociale et solidaire (L’ESS) est dans l’attente de son agrément ESUS (entreprise solidaire d’utilité sociale).

Elle a à cœur deux missions :

  1. Sauvegarder la planète en proposant des cosmétiques éco-conçus de A à Z (A comme artisanal… Z comme zéro-déchet).
  2. Combattre les inégalités en employant des salariés en insertion et en portant une attention particulière aux plus exclus, les personnes autistes.

MapoHème a ainsi un triple impact positif et durable : sur l’environnement, sur l’emploi et sur la santé des consomm’acteurs.

Nous croyons fortement dans un monde où un produit peut à la fois aider notre corps par sa grande qualité, préserver notre planète, et participer à une société plus fraternelle.

 Delphine Biette, co-fondatrice

 20210226144432-p1-document-mboz

MapoHème : la 1ère marque de cosmétiques naturels ET solidaires

MapoHème est une marque Made in France qui participe à sa mesure aux défis sociaux et environnementaux en ayant une démarche entrepreneuriale engagée et responsable.

Elle est née d’un triple constat :

  • il est difficile de trouver des produits cosmétiques vraiment sains ;
  • la grande majorité des produits sont dans des contenants en plastique, dont seulement une partie est recyclée ;
  • il y a trop de personnes exclues du monde du travail.

MapoHème a donc développé une gamme d’incroyables cosmétiques :

Naturels & Sains : des soins bio de grande qualité, formulés avec des ingrédients nobles et riches en principes actifs. Respectueux de la terre et de l’humain.

Écologiques : des produits 100% biodégradables fabriqués avec des ingrédients naturels.

Locaux et solidaires : avec le souci de remettre l’homme au centre sur toute la chaîne de production, ses cosmétiques luttent contre les exclusions en permettant l’accompagnement de personnes en insertion vers l’emploi durable.

Innovants : c’est la première fois qu’un projet social d’inclusion plurielle est développé en France. De plus, le pôle R&D travaille à l’élaboration de produits écologiquement innovants.

Une gamme de cosmétiques faits à la main en France

Les savons solides sont fabriqués de manière artisanale selon le procédé de Saponification à froid qui permet de conserver les vertus des huiles et donne au savon ses propriétés nourrissantes et hydratantes.

Photo fabrication MapoHème

La marque propose actuellement 4 produits :

  • Le savon d’Alep, idéal pour les peaux sèches, sensibles ou à imperfections ;
  • Le savon Argile Marine, qui convient pour les peaux de toute la famille ;
  • Le déodorant à l’huile de cameline, universel et mixte, au discret parfum naturel de coco ;
  • Le baume douceur Karité & Prune, parfait pour adoucir, protéger et nourrir en profondeur le corps, le visage et les cheveux.

Un projet innovant d’inclusion plurielle

20210226144432-p6-document-nkbn

 

MapoHème souhaite, à son échelle, contribuer à lutter contre les inégalités et les exclusions.

L’autisme et le handicap

Il y a environ 700 000 personnes autistes en France. L’autisme, qui touche 1 naissance sur 100, est ainsi devenu une grande cause nationale depuis 2012 dans notre pays.

Or actuellement, seulement 1% des personnes autistes travaillent (contre 18% en Grande-Bretagne !). Pourtant, la majorité d’entre elles ont la capacité de travailler. Si elles ont théoriquement droit à l’emploi, comme n’importe quel citoyen, en pratique cela reste très compliqué : elles sont seulement 0,5% à avoir été recrutées en milieu ordinaire.

MapoHème a donc décidé d’agir pour leur inclusion dans le monde du travail afin qu’elles puissent s’y épanouir avec leurs différences, leurs compétences et aptitudes propres.

Mélanie Aumon, co-fondatrice, souligne :

Nous voulons contribuer à faire bouger les choses en modifiant le regard porté sur le handicap. Il est fondamental d’avoir plus de bienveillance vis-à-vis de la diversité et faire grandir les compétences des personnes autistes.

Convaincue que les entreprises ont un rôle à jouer pour construire une société inclusive, MapoHème a donc décidé de collaborer avec une fondation pour l’insertion professionnelle des personnes autistes dans le milieu ordinaire.

En parallèle, pour donner accès à l’emploi au plus grand nombre, l’entreprise française confie la réalisation de tous ses accessoires à deux ateliers locaux (ESAT) qui emploient des personnes en situation de handicap.

20210226144432-p3-document-xwoe

 

L’insertion des femmes

Les femmes représentent seulement 33% des effectifs dans les entreprises d’insertion (source : rapport 2019 de la Fédération des entreprises d’insertion). Une des problématiques est liée aux domaines d’activités porteurs d’emplois dans ces entreprises, qui concernent des métiers dits traditionnellement masculins (bâtiment, travaux publics, entretien des espaces verts, traitement des déchets…).

C’est pour cela que MapoHème s’est installée au sein d’un quartier prioritaire de la Ville de St Nazaire. Selon un rapport de l’INSEE publié en 2019, les femmes des QPV de la Ville Ouest à St Nazaire “subissent une double inégalité à la fois territoriale et sexuée. Face à l’emploi, elles sont en effet dans une situation moins favorable que les hommes vivant dans les QPV et que les femmes des unités urbaines environnantes.”

Selon ce même rapport : “L’accès à l’emploi des femmes constitue un levier majeur pour l’accès à l’autonomie, au logement, au soin et pour réduire la précarité. C’est pourquoi il est indispensable de mener des actions favorisant l’insertion professionnelle des femmes résidant en QPV. “

La cosmétique est aujourd’hui encore un secteur très féminin. Sans pour autant faire de stéréotypes genrés ni de discrimination à l’embauche, MapoHème est donc susceptible d’attirer davantage de femmes.

Mélanie précise : “Les nombreuses demandes d’embauche déjà reçues sont exclusivement féminines. Nous allons accompagner les salariées recrutées vers l’emploi durable en leur proposant des contrats d’insertion de 2 ans maximum.”

Bons pour la peau, bons pour la planète

20210226144432-p4-document-axbq

MapoHème s’engage pour la sauvegarde de la planète en proposant des produits écologiques qui réduisent son impact environnemental.

Au-delà des grands discours, la jeune entreprise a mis en place des actions très concrètes :

  • choix des huiles ​et beurres végétaux en agriculture biologique ;
  • labellisation bio de tous les produits selon le référentiel Cosmos Organic ;
  • soutien des petits producteurs locaux via l’achat des matières premières effectué en priorité sur un marché de proximité ;
  • contenants réutilisables et/ou recyclables (MapoHème refuse le plastique à usage unique).

Mapohème, c’est aussi le choix du Made in France comme le confirme Natacha :

Nous élaborons et fabriquons tous nos produits par nos soins pour rester garant d’une qualité irréprochable sur toute la chaîne. Nous raisonnons d’ailleurs toutes nos formulations pour qu’elles soient à la fois efficaces et “safe”, tant pour la santé humaine que pour l’environnement.

Un projet soutenu par une communauté de consom’acteurs enthousiastes

20210226144432-p5-document-nbsl

Aussitôt lancée, aussitôt plébiscitée. L’aventure MapoHème est déjà soutenue par une communauté dynamique et solidaire qui précommande ses produits.

Ensemble, tous ces consom’acteurs lui donnent l’indépendance nécessaire pour mener à bien son projet en restant fidèle à ses valeurs. L’entreprise française, qui se déploie sans subvention publique, mise sur le fruit de la commercialisation de ses produits ainsi que sur la fidélité de ses clients qui adhèrent à ses valeurs et plébiscitent la grande qualité de ses cosmétiques.

Le projet a déjà atteint le palier de 400%… et ce n’est qu’un début ! L’équipe souhaite attendre l’objectif de 1000% pour permettre l’aménagement de ses locaux pour les personnes autistes.

Voici un aperçu de leurs témoignages qui montre que tous ont à coeur de participer activement  à la co-construction d’une société plus fraternelle et inclusive où chacun trouve sa place avec ses particularités :

” Des produits bio fabriqués de manière sociale et responsable, dans le respect de la nature et des êtres humains: voici une entreprise qui mérite d’être soutenue ! “

“On est ravis de contribuer à l’essor de votre initiative, aussi bien pour son éthique que pour le circuit local. Bravo !”

“Bravo les filles, trop hâte de recevoir ma commande !”

“Bravo pour ce super projet. Au plaisir de découvrir vos produits et votre magasin !”

“Bravo pour ce projet plein de bon sens et porteur d’espoir pour de nombreuses personnes.”

“Beau projet, super ! Bravo à toutes pour cette magnifique entreprise qui j’espère deviendra renommée ! Je vous envoie tous mes voeux de réussite et je partage autant que possible votre campagne ! À très bientôt !”

“Bravo pour ce super projet. Travaillant auprès de personnes autistes, je le fais connaître à mes collègues.”

A propos de la Dream Team 100% féminine

20210226144432-p2-document-ctzg

De gauche à droite : Natacha, Mélanie et Delphine

Derrière MapoHème, il y a un trio de choc très complémentaire, bien équilibré, dynamique et joyeux.

Delphine

Après son Bac, Delphine Biette a suivi des études en psychologie.

Elle a eu l’idée du projet MapoHème car il est au carrefour de plusieurs de ses expériences professionnelles :

  • sa découverte du domaine passionnant qu’est la formulation de produits ;
  • son engagement au service des plus démunis et du handicap, notamment après plusieurs années à exercer en tant que Responsable d’une association pour les femmes socialement isolées.

Le concept MapoHème s’est alors imposé comme une évidence puisqu’il lui permet de créer une entreprise à finalité sociale qui incarne pleinement ses valeurs : l’écologie, la solidarité et l’inclusion.

Mélanie

Il y a 1 an, Mélanie a rejoint le projet pour développer le volet social. Avec son diplôme de travailleur social (CESF) et ses 18 ans d’expérience, elle a un solide bagage dans l’accompagnement social des personnes en difficultés. Elle apporte une des complémentarités essentielles de ce projet.

Natacha

En septembre dernier, Natacha est venue compléter le duo pour apporter son expertise. Titulaire d’un DUT de Chimie et  d’une Licence sur la Valorisation & la Commercialisation des plantes Aromatiques, elle est forte de 14 ans d’expériences professionnelles dans ce domaine. Ses compétences techniques sont donc précieuses pour formuler et fabriquer les cosmétiques au sein du laboratoire.

La genèse de ce projet de cosmétiques “nouvelle génération”

A l’origine du concept MapoHème, il y a le parcours personnel de Delphine, qui a amorcé un virage écologique suite à la naissance de son premier enfant il y a 14 ans.

En se tournant vers le bio, elle a pris conscience du manque de transparence sur les contenus des produits et de la difficulté de trouver de la qualité. Devenue une consommatrice exigeante et méfiante, elle a commencé à fabriquer tous ses produits elle-même.

C’est un véritable déclic : Delphine se découvre une passion pour la fabrication de produits ménagers et d’hygiène. Elle se forme alors à la formulation de cosmétiques en autodidacte. Au départ, elle tâtonne un peu mais, au fur et à mesure de ses très nombreux essais et kilomètres de lectures, elle met au point des recettes bien élaborées qui ont beaucoup de succès dans son entourage.

Elle est alors prête à poursuivre la tradition familiale !

Elle confie :

Mon père m’a initiée à la méthode ancestrale de la saponification à froid. Je me suis aussi inspirée de mon arrière-grand-père qui était savonnier-parfumeur à Nantes jusque dans les années 1950. Il fabriquait à l’époque des cosmétiques solides et zéro déchet tels que du dentifrice solide, du savon pour la toilette, et des savons à barbe pour se raser. Les gels douche et le tout plastique n’existaient pas à cette époque…

Delphine a donc voulu perpétuer ce savoir-faire familial, tout en apportant une réponse aux défis sociaux et environnementaux de notre époque.

Après la campagne de préventes sur Ulule qui se termine le 06 avril, MapoHème proposera tous ses produits sur son site internet www.mapoheme.com et dans plusieurs points de ventes partenaires (la liste des magasins sera disponible sur son site et sur sa page Facebook).

Pour en savoir plus

Site web : https://fr.ulule.com/mapoheme/

Catalogue numérique : https://online.fliphtml5.com/syrfk/rmqo/

Facebook : https://www.facebook.com/mapohemecosmetique/

Instagram : https://www.instagram.com/mapoheme/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/mapoh%C3%A8me-cosm%C3%A9tique-313b471b4/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>