Restrictions sanitaires : après un an de crise, plus de 4 Français sur 10 “consomment” de la culture en ligne… et cela ne va pas s’arrêter ! (étude Gece & Correspondances Digitales)

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

En France, le secteur de la culture pèse 47 milliards d’euros et représente 2,3% de l’économie française (source).

Alors que les cinémas, théâtres, musées et autres lieux culturels sont à l’arrêt depuis un an, de nombreuses voix s’élèvent pour réclamer la réouverture de ces lieux conviviaux. Un véritable défi alors que l’épidémie repart à la hausse dans de nombreux départements.

Tout l’enjeu est actuellement de prendre les mesures adaptées pour éviter un nouveau confinement national, très coûteux (près de 193 milliards d’euros), et de trouver le bon équilibre pour préserver le moral des Français.

Ainsi plusieurs questions se posent :

  • quel est l’impact de la fermeture des lieux culturels sur le moral des Français  ?
  • quels sont les lieux auxquels ils sont le plus attachés ?
  • la pratique des activités culturelles a-t-elle changé durant cette crise ?

L’Institut de sondage Gece, en partenariat avec le Cabinet de conseil en ingénierie culturelle Correspondances Digitales, a réalisé une grande étude auprès d’un échantillon de 10 000 personnes représentatif de la population âgée de 15 ans et plus (méthode des quotas via panel online – âge, sexe, catégorie socioprofessionnelle, région UDA) intitulée Pratiques culturelles et numériques des Français après 1 an de crise sanitaire (janvier 2021).

Et il y a des surprises ! Car si plus de 8 Français sur 10 ont été touchés moralement par la fermeture des théâtres, salles de concerts, musées et cinémas, leurs pratiques ont considérablement évolué en un an.

Olivier Allouard, le Directeur de l’institut Gece, souligne  :

Désormais, nos compatriotes réclament d’avoir le choix. Notre étude montre notamment que s’ils attendent avec impatience de pouvoir retourner dans les cinémas, ils sont aussi 36% à vouloir continuer pratiquer des activités culturelles en ligne à l’avenir.

La fermeture des lieux culturels a eu un lourd impact sur le moral des Français

Alors que la ministre de la culture a annoncé voir le bout du tunnel (source), aucune date officielle n’est encore prévue pour permettre aux musées, monuments, cinémas, centres d’art… d’accueillir à nouveau du public.

Or il y a urgence à agir, au vu de l’impact sur le moral des Français :

  • un tiers des Français n’ont pas le moral aujourd’hui contre 10% avant la crise sanitaire ;
  • 40,5% ont le moral qui a baissé (étudiants, actifs cadres, demandeurs d’emploi et femmes notamment) ;
  • 81% des Français sont touchés moralement par la fermeture des théâtres, salles de concerts, musées et cinémas. Ces derniers devraient d’ailleurs faire partie des lieux à ouvrir en priorité puisque 71,5% de nos compatriotes ont été affectés par l’interdiction d’aller regarder des films sur grand écran.

Conscientes de ces enjeux, certaines municipalités comme la ville de Beauvais réclament de devenir des “zones pilotes” pour tester une réouverture sanitaire expérimentale (source). Leur objectif  : trouver le bon équilibre entre maintien d’une activité économique, le soutien aux acteurs culturels, le respect des contraintes sanitaires actuelles et la préservation de la santé psychique des Français.

Les pratiques culturelles en ligne sont devenues incontournables

Malgré la crise, les confinements successifs et le couvre-feu, nos concitoyens n’ont pas renoncé à la culture !

41% des Français ont pratiqué régulièrement une activité culturelle en ligne, soit 21 800 000 Français de 15 ans et plus

Parmi eux, 28% sont des nouveaux pratiquants soit 6 200 000 de Français (rapporté aux Français = 11,5% des Français). Cela représente une augmentation de 20 points par rapport à avril 2020 (enquête Gece pour Universcience).

Dans le détail :

  • 21% ont regardé un concert ou spectacle en live ;
  • 20% ont regardé un concert ou spectacle en replay ;
  • 14% visitaient virtuellement un musée, une exposition… ;
  • et 8% se sont formés en ligne à des pratiques culturelles et artistiques.

Sans surprise, les personnes qui sont allées au théâtre, à un concert et/ou dans un musée ou voir une exposition lors des 2 dernières années sont proportionnellement plus nombreuses à avoir substitué leurs pratiques d’avant la crise par des pratiques virtuelles en 2020 (54%).

Mais le numérique démocratise aussi l’accès à la culture : 19 % des Français qui n’ont fréquenté ni théâtre ni musée ni concert lors des 2 dernières années ont néanmoins pratiqué une activité culturelle en ligne. De plus, 41% des Français qui pratiquaient des activités culturelles en ligne en 2020 en ont pratiqué plus qu’avant la crise sanitaire.

En 2021, les institutions vont devoir s’adapter

Antoine Roland, directeur de {CORRESPONDANCES DIGITALES], précise :

Face à ces nouvelles pratiques, les professionnels du monde de la culture s’allient à de nouveaux partenaires et affermissent leurs compétences sur le Web et les réseaux sociaux. A la réouverture des lieux culturels, il sera plus que jamais nécessaire de faire le bilan d’une telle situation et d’appuyer les professionnels dans le rééquilibrage des activités en ligne et en physique proposées aux publics.

L’appétence pour le numérique ne va pas disparaître de sitôt. Dans le monde d’après, le digital va occuper une place importante car il est pleinement entré dans les habitudes :

  • 36% des Français vont continuer à pratiquer leurs activités culturelles en ligne à l’avenir ;
  • 47% des Français seraient intéressés par des visites guidées à distance de musées ou d’expositions. Cette demande émane plus particulièrement des étudiants, des CSP supérieures et des habitants des grandes villes.

Olivier Allouard précise :

Notre étude montre que le confinement et les fermetures sont aussi une occasion pour les lieux culturels de se réinventer et d’innover leurs contenus sur le numérique, qu’il soit gratuit ou payant. Il s’agit à la fois de combler le manque pour les Français qui ne peuvent pas sortir et attirer de nouveaux publics.

Cette évaluation des pratiques culturelles online a déjà été conduite en avril par l’institut Gece pour le compte d’Universcience. Cette nouvelle étude a permis de refaire le point 9 mois après.

A propos des fondateurs de Gece et de Correspondances Digitales

Gece

20210224133548-p2-document-ctso

Olivier ALLOUARD, l’actuel Directeur, a créé l’Institut de sondages Gece à Rennes en 2006. Avec une ambition : apporter des outils stratégiques d’aide à la décision et à l’information.

Sa marque de fabrique ? Rester volontairement une entreprise à taille humaine, basée en province, afin d’apporter un accompagnement réellement personnalisé à ses clients.

Gece accompagne ainsi les collectivités, entreprises et associations pour élaborer et analyser des enquêtes et des sondages auprès des habitants, des citoyens, des professionnels et des publics (notoriété, satisfaction, tests de communication, impact économique…).

Gece mobilise ainsi son expertise en études quantitatives (questionnaire) et qualitatives (entretien, focus-group…), dans tous les secteurs d’activité (secteur public, environnement, culture, tourisme…) pour obtenir des résultats fiables et concrets facilitant la prise de décisions stratégiques.

Correspondances Digitales

20210224133548-p6-document-wunh

Après des études à Sciences Po Lyon, Antoine ROLAND travaille 7 ans dans le conseil en stratégie d’entreprises.

En 2012, il fonde {CORRESPONDANCES DIGITALES], agence dédiée à l’accompagnement des musées et acteurs culturels dans leurs stratégies d’innovation et de communication. Dans le cadre de ses missions, il a eu l’occasion de collaborer avec le Muséum national d’Histoire naturelle, le Musée du Louvre, la Fondation Louis Vuitton, le 11 Conti-Monnaie de Paris, l’Institut national d’histoire de l’art, le Musée de la Grande Guerre (Meaux), le musée d’art et d’histoire du Judaïsme.

En parallèle de cette activité, Antoine ROLAND enseigne au CELSA, à l’Ecole du Louvre pour le parcours Médiation, à la Burgundy School of Business et à l’ESSEC.

Pour en savoir plus

Gece

20210224133548-p1-document-lrlp

Dossier de presse : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/pros/20210224133548-p3-document-zynm.pdf

Site web : https://www.gece.fr 

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/Cabinetgece/ 

LinkedIn : https://fr.linkedin.com/company/gece

Correspondances Digitales

20210224133548-p5-document-jgmr

Dossier de presse : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/pros/20210224133548-p4-document-iqnt.pdf

Site web  : https://correspondances.co/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/antoine-roland/

Enquête sur l’impact des restrictions sanitaires sur le moral des français : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/2021/03/Impact-des-restrictions-sanitaires-sur-le-moral-des-Français-Gece-février-2021-1.pdf 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>