BassMe, l’appareil révolutionnaire qui permet de “vivre” physiquement le son… même en cas de surdité !

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

En France, plus d’1 personne sur 10 est sourde ou malentendante, ce qui représente entre 5 et 7 millions d’individus.  Pour la majorité d’entre eux, les problèmes d’audition sont venus progressivement et se sont aggravés au fur et à mesure des années.

Tout le monde peut être concerné. Il y a bien sûr les seniors, qui représenteront 1 Français sur 4 en 2070 (source). Mais ils ne sont pas les seuls ! Un sondage IFOP publié en 2020 révèle notamment que 65% des adolescents de 15 à 17 ans et 59 % des jeunes de 18 à 24 ans ont déjà ressenti des acouphènes.

Cette situation pose un double problème :

  •  les personnes sourdes ne peuvent pas apprécier pleinement certains petits plaisirs de la vie comme écouter de la musique, ressentir l’immersion d’un film ou d’une partie de jeux vidéo ;
  • celles qui ont une audition en baisse ont tendance à augmenter fortement le volume, ce qui finit par accentuer leur problème.

D’où le succès de l’innovation française BassMe ! Ce caisson de basses personnel et portatif, primé au CES de Las Vegas 2020 avec un Award de l’Innovation, offre une expérience immersive unique.

BassMe est au son ce que le relief est à l’image : il donne à vivre une expérience immersive et sensorielle unique. Peu importe l’ampleur du handicap auditif, chacun.e va pouvoir vivre des émotions intenses.

bassme_logo-1024x1024

Bonjour à vous , j’ai acheté cet appareil BassMe à Toulouse, c’est très bien pour les sourds car je suis aussi sourd. Enfin sentir la vibration poitrine devant la tv ( bluetooth ), les cinéma et théâtre ( application microphone ) etc…, et aussi deuxième appareil pour mon neveu entendant ( pour ses jeux pc ), merci pour cette nouvelle invention.

Un utilisateur de BassMe

Le son ne s’écoute plus… il se vit !

BassMe, c’est comme une baguette magique : il suffit de le porter pour ressentir physiquement le son, y compris lorsqu’on est sourd ou malentendant.

Disposé sur la poitrine de ses utilisateurs, le dispositif permet d’aller au-delà d’une simple écoute : il propulse chaque personne au cœur du son, grâce à son système unique d’ondes sonores et de vibrations.

bassme-blue-edition

De la musique au cinéma en passant par les jeux vidéos, chaque moment se transforme en expérience sensorielle unique, à la fois auditive et tactile. Émotions fortes garanties !

Et quand les spectacles seront de nouveau autorisés, le BassMe pourra aussi devenir un formidable compagnon lors d’un concert : grâce à lui, les personnes sourdes ou malentendantes pourront participer pleinement au show et ressentir la richesse de tout ce qui se joue sur scène.

Alban Duroy, président-fondateur, souligne :

Nous avons de plus en plus de retours d’utilisateurs.trices qui nous disent apprécier nos produits pour “vivre” la musique malgré leur surdité. Pour nous, c’est une réelle source de motivation qui nous pousse à améliorer sans cesse notre offre afin de leur proposer une immersion toujours plus qualitative.

Utiliser un BassMe permet également d’apaiser certaines personnes atteintes de troubles autistiques.

Un appareil qui agit aussi à titre préventif

bassme-classic-edition

Très facile à utiliser, le caisson de basses personnel se compose :

  • d’une anse d’épaule, ajustable à toutes les morphologies, pour le disposer au centre de la cage thoracique ;
  • d’un module contenant le caisson de 26 watts, plaqué contre le torse pour garantir une dispersion optimale des vibrations et ressentir chaque impact, même les plus précis.

Le corps reçoit alors de réelles sensations tactiles qui viennent sublimer la dimension audio.

Grâce au son, les utilisateurs ressentent ainsi les pas du héros du film ou les cascades, mais aussi les courses poursuites et les coups de feu dans un jeu vidéo, l’ambiance d’un concert…

Pratique et élégant, le BassMe est un véritable accessoire tendance. Mieux : il peut être porté partout, grâce à un design futuriste.

bassme-color

Pour profiter de tout le potentiel du caisson de basses, rien de plus simple !

Il se connecte facilement avec n’importe quel casque audio mais aussi à tout équipement de jeu, appareil mobile, console, PC, tablette, Home Cinéma avec Bluetooth ou câble audio.

Mieux : il peut être porté partout, grâce à un design ultra-stylé.

6 couleurs sont disponibles pour choisir “son” BassMe en fonction de sa personnalité ou de son envie du moment : Gris, Blanc, Rouge, Doré, Bleu; Rose

Le grand plus : un tarif qui reste accessible au plus grand nombre (129 €).

A propos de BassMe et du STUDIO DUROY

équipe

Née de la rencontre entre un inventeur, un gestionnaire et un graphiste, la société STUDIO DUROY commence son aventure avec la commercialisation de BassMe, l’accessoire donnant vie au son.

Un concept né d’une manière assez atypique. Alban DUROY, le président et créateur de BassMe, a eu l’idée de ce caisson de basses personnel alors qu’il était tranquillement allongé sur son canapé pour écouter de la musique. Son enceinte Bluetooth a basculé sur son torse, côté haut-parleur… et ces premières sensations de vibrations sont apparues comme une révélation.

Alban a alors réalisé qu’il ne voulait plus simplement écouter de la musique, mais qu’il désirait aussi la ressentir !

C’est au concours Start-Up Week-End de Perpignan (FR, 66), en octobre 2017, qu’il va ensuite rencontrer ses futurs collaborateurs. Pendant 50 heures, ils vont travailler sur le projet BassMe.

Terminant premiers du concours, ils décident de poursuivre l’aventure ensemble. Aujourd’hui, la société STUDIO DUROY souhaite être le studio de création qui améliore le quotidien de ses clients, à travers diverses inventions étonnantes et ludiques. Soutenue par la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, l’entreprise STUDIO DUROY a participé au CES Las Vegas en janvier 2019 et 2020.

Lors de sa seconde participation, BassMe a obtenu un Award de l’Innovation dans la catégorie « Headphones & Personal Audio ». Classée 3e Start-up française du CES par le célèbre magazine FORBES et, grâce à un passage dans l’émission d’M6 « Mon Invention vaut de l’or » BassMe a acquis une notoriété auprès du grand public et s’attaque maintenant au marché international.

Aujourd’hui, BassMe ambitionne d’exporter davantage son savoir-faire Made in France sur plusieurs continents (Asie, Amérique, Europe). Pour ce faire, la start-up française compte finaliser sa levée de fonds et créer encore plus d’emplois en Occitanie.

Pour en savoir plus

Site web : https://www.bassme.com

Facebook : https://www.facebook.com/bassmeduroy/

Instagram : https://www.instagram.com/bassme__/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/bassme/

Agathe, une danseuse sourde testant le BassMe+ : https://www.facebook.com/181113165788812/videos/1684241188424194 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>