“Diabolica”, le nouveau thriller de Gilles MILO-VACÉRI

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Diabolica de Gilles Milo-Vacéri, publié aux Editions du 38, est le genre de livre qui se lit d’une traite de la première à la dernière page…

Après une catastrophique opération conjointe avec la brigade des stups, lors de laquelle son meilleur ami et collègue se fait abattre, Jason Cusack, capitaine de la brigade criminelle de Paris, dépressif depuis son divorce, est suspecté d’avoir dérobé deux sacs de sport contenant au total 500 000 € en espèces, appartenant à un gros trafiquant.

Mis à pied après une enquête de l’IGPN, Jason est réintégré au bénéfice du doute. Pour l’éloigner de Paris, il est muté au SRPJ de Bordeaux où il se retrouve affecté aux homicides.

Un meurtre a été commis sur le bassin d’Arcachon dans des circonstances effroyables, et Cusack doit assister un officier de la Section de Recherches à cause du manque d’effectifs.

Au cours de l’enquête, il devra redoubler d’efforts pour arrêter un coupable insaisissable et convaincre la hiérarchie de son innocence.

Mais dans l’ombre, des forces occultes se liguent contre les enquêteurs…

20210119100750-p4-document-ezub

Diabolica est particulièrement angoissant. Son réalisme est renforcé par l’expérience personnelle de l’auteur, qui a vécu quelques temps sur le Bassin d’Arcachon. On y retrouve donc l’atmosphère des lieux, ses villas somptueuses, ses habitants, sa vieille ville…

Gilles confie :

Ce thriller bénéficie d’un suspense à part, induit par les mystères de la ville et d’une ambiance propre à vous faire passer quelques nuits blanches. Et croyez-moi sur parole, jusqu’à la dernière ligne, vous subirez les mêmes angoisses que le duo d’enquêteurs !

Extrait

“Tout avait dérapé brutalement.

Déjà en mai, Jennifer lui avait annoncé sa volonté de divorcer après dix ans de mariage. En étant sincère avec lui-même, il savait pertinemment qu’il était à l’origine de sa décision.

Pour commencer, il y avait eu les week-ends et les vacances annulés ou reportés, ses absences à répétition, le rythme intolérable de ses horaires… de quoi épuiser et anéantir un couple, même porté par un amour aussi fort que le leur.
Malheureusement, Jason avait creusé sa propre tombe à cause d’une erreur de jugement. L’an dernier, après les quinze jours passés en Grèce, Jennifer avait émis le vœu de faire un enfant et lui, stupide qu’il avait été, il ne l’avait pas prise au sérieux, comme si l’envie d’être mère était une volonté qu’on pouvait balayer d’un revers de la main, sans aucune conséquence. Son refus avait été la goutte d’eau qui avait non seulement fait déborder le vase, mais qui avait surtout dévasté les fondations pourtant solides de leur couple. Après cet épisode, tout avait volé en éclats.

Il avait trop demandé, trop espéré, trop imposé aussi. S’il s’était bêtement défendu en invoquant les impératifs et les risques de son métier, elle avait répondu en parlant d’amour, de construction, d’avenir, de stabilité… Ils ne parlaient plus la même langue, ils étaient devenus deux étrangers partageant un même toit, les factures et, de moins en moins souvent, le même lit. Jennifer avait fini par demander le divorce et il n’avait eu d’autre choix que d’accepter.
Il lui avait tout laissé et s’était réfugié dans un petit meublé du XIIIe arrondissement, avec l’espoir chevillé à l’âme qu’elle reviendrait sur sa décision. Cependant, Jennifer s’était irrémédiablement éloignée de lui et Jason avait sombré dans la dépression.

Heureusement, à ce moment-là il y avait eu Olivier. Sans lui, Jason aurait certainement commis l’irréparable.

Le capitaine Olivier Santini était son meilleur ami, mais aussi son collègue et binôme à la Brigade Criminelle de Paris. Ils avaient noué une relation complice, tant et si bien que Jason était devenu le parrain de Kevin, le fils d’Olivier. Une décennie d’amitié, ce n’était pas rien. Il y avait eu les enquêtes, les succès et les échecs, mais surtout des sorties et quelques week-ends ensemble, avec leurs épouses, au cours desquels ils avaient renforcé les liens qui les unissaient.
Olivier, son frère d’armes, le pilier central de toutes ses convictions, de ses principes et de sa vision d’homme comme de flic, avait été son mentor puis son soutien dans les sales moments. Le seul capable de lui rendre le sourire quand Jennifer était sortie de son existence. L’épaule sur laquelle il avait souvent pleuré. Et lui… il l’avait tué”

 

A propos de Gilles Milo-Vacéri, l’auteur

Après des études de droit, Gilles Milo-Vacéri vit pendant quelques années de multiples aventures au sein de l’armée puis entame une série de voyages sur plusieurs continents afin de découvrir d’autres cultures.

C’est un auteur protéiforme, explorant sans cesse de nouveaux territoires. Le polar ou le thriller, le roman d’aventures inscrit dans l’Histoire ancienne ou plus contemporaine, les récits teintés de fantastique, révèlent un imaginaire sans limites. Au-delà d’une trame souvent véridique, le suspense et les intrigues s’imposent dans ses romans, apportant une griffe particulière à ses publications. Un pied dans la réalité même sordide, l’autre dans un univers étrange où tout peut devenir possible, Gilles Milo-Vacéri surprend ses lecteurs avec des textes au réalisme angoissant.

Il est notamment l’auteur de :

  • Les enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut, série de thrillers ésotériques ;
  • Les larmes de Satan, trilogie historique sur la Seconde Guerre mondiale ;
  • L’affaire Aurore S., thriller ;
  • Africamorphose, roman d’aventures, premier prix du salon de Mons (11/2018 – Belgique) ;
  • Meurtres à Château-Arnoux, polar.

Gilles Milo-Vacéri aime conserver un lien étroit et permanent avec son lectorat, comme lors des dédicaces au Salon du livre de Paris, de Saint-Louis (68), à Mons (Belgique), au cours de rencontres en province (Fnac, Cultura, librairies indépendantes, etc.) ou encore grâce à sa présence sur les réseaux sociaux et son blog officiel qu’il anime très régulièrement.

20210119100750-p2-document-oizy

 

La série Bestseller de Gilles Milo-Vacéri : Les Enquêtes du commandant Gabriel Gerfaut

20210119100750-p6-document-arqq

A propos des Editions du 38

20210119100750-p7-document-xuwe

Fondées en 2015, les Éditions du 38 sont bien installées dans le paysage éditorial de la littérature de Fiction au travers d’un catalogue de Polars, Thrillers, Science-Fiction, Fantasy, Fantastique, Romans Historiques, Classiques et Romans Jeunesse.

L’équipe qui en coulisse peaufine de belles lectures est composée de 7 personnes, aidées par des partenaires précieux comme son diffuseur Immatériel.fr pour le numérique, et son distributeur Hachette Livre pour le papier.

L’ambition des Editions du 38 : développer ses collections autour d’auteurs qui savent raconter des histoires captivantes, emporter le lecteur dans leurs univers et lui donner envie de partager ses lectures.

Résolument engagés dans la littérature de genre, celle qu’on dit Populaire ou Grand Public, cette Maison dynamique veut aussi démocratiser l’accès à la lecture.

Notre conviction, c’est que la lecture doit être pour tous, pas seulement au travers des différents goûts de chacun, mais aussi par une accessibilité à tous les budgets. C’est pourquoi nos livres numériques sont délibérément à petit prix, proches du prix d’un format Poche, pour permettre au plus grand nombre de découvrir les titres de notre catalogue.

Avant-gardistes, les Editions du 38 sont aussi les ambassadrices d’une autre vision de leur métier : le catalogue numérique, très riche, est imprimé uniquement à la demande afin d’éviter tout gaspillage et donc contribuer à préserver l’environnement.

Informations pratiques

  • Éditeur : Les éditions du 38; 1er édition
  • Sortie : 16 avril 2021 (déjà disponible en pré-commande)
  • 350 pages
  • Prix : 7,99 € en e-book

Pour en savoir plus

Découvrir le livre : https://www.editionsdu38.com/38-rue-du-polar/gilles-milo-vaceri/diabolica/

Site web : https://www.editionsdu38.com/

Facebook : https://www.facebook.com/editionsdu38/

Instagram : https://www.instagram.com/editionsdu38/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>