REQUIEMcode lance le premier hommage funéraire en réalité augmentée pour faire vivre la mémoire des êtres chers

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Avec en moyenne plus de 610 000 décès chaque année en France selon l’Insee, nous sommes tous, tôt ou tard, concernés par la douleur liée à la perte d’un être cher. Vient ensuite l’indicible absence et la volonté de tous les proches de faire perdurer la mémoire de cette personne qu’ils ont tant aimée.

Parce que la mort fait partie de nos vies, le cimetière est dépositaire de nombreuses histoires intimes, de liens forts qui ont uni parents, enfants, amis. Mais ce précieux souvenir, cette présence, semble disparaître entre les allées du cimetière.

Sur un marbre sombre, un nom et une date dorés ne suffisent pas…

Qui peut raconter, donner à voir et à entendre, ce qu’ont représenté, et ce que représentent encore, toutes les riches individualités auxquelles chaque famille vient rendre hommage pour la Toussaint ?

C’est en cherchant à honorer tout ce que lui a légué son grand-père, disparu en mars dernier, que Lilian Delaveau a décidé de lancer REQUIEMcode.

Le concept : un petit QR code discret apposé sur la tombe du défunt qui fait apparaître une vidéo en réalité augmentée, librement choisie par la famille, au-dessus de la sépulture.

 

20201012092428-p1-document-gipx

 

Le premier hommage en réalité augmentée pour tous ceux et celles qui nous ont quittés

Au granit lourd, imposant et stable, des lieux de mémoire, REQUIEMcode ajoute une nouvelle forme d’expression plus aérienne, plus mouvante, à travers la vidéo en réalité augmentée.

Le recueillement évolue, pour donner une dimension plus tangible et plus vivante au souvenir.

Chacun.e peut redécouvrir des souvenirs partagés avec l’être cher aujourd’hui disparu, des moments qui ont forgé l’histoire de la famille, des amis et des proches, et que tous ont à cœur de partager.

Cette mémoire, ainsi partagée, ne peut pas s’éteindre ; elle devient un témoignage vivant qui se transmet aussi aux générations futures.

Lilian souligne :

Grâce à la réalité augmentée, nous pouvons faire du cimetière un lieu qui célèbre vraiment la vie de ceux qui y reposent.

Un service simple à installer et accessible à tous

REQUIEMcode propose un petit QR code discret à coller ou à poser sur la tombe du défunt.

La famille et les amis venus se recueillir peuvent alors utiliser leur téléphone portable pour photographier le QR code, faisant ainsi apparaître via leur écran la vidéo choisie, comme si elle flottait dans l’air au-dessus de la sépulture.

La vidéo à diffuser peut être librement choisie par la famille et/ou les proches. Il peut s’agir :

  • d’un moment partagé comme un mariage, un anniversaire…
  • ou tout autre sujet qui tenait à cœur au défunt : un de ses exploits sportifs, une pluie chaude sur une forêt vierge s’il aimait la nature, un morceau de son groupe de musique préféré…

Lilian précise :

Ce nouveau média offre une grande liberté pour créer un hommage réellement personnalisé, riche de sens pour tous, et fidèle à la mémoire du défunt.

Un support au service de l’enrichissement de la mémoire collective

Capture

La vidéo en réalité augmentée ouvre un large éventail de possibilités pour faciliter et donner vie à la transmission de la mémoire collective.

Incarner l’Histoire avec un grand H

Combien d’hommes et de femmes illustres, qui ont marqué l’Histoire locale, nationale voire internationale dorment dans nos cimetières ? Au-delà du Père Lachaise à Paris, chaque ville de France détient une part de notre patrimoine culturel dans les allées de ces lieux de recueillement.

Un REQUIEMcode pourrait donc être utilisé dans ce cadre pour donner à voir qui sont ces personnages célèbres et quelle a été leur contribution à l’Histoire de notre pays.

Laisser son propre témoignage

Pour laisser un témoignage aux générations à venir, chacun.e d’entre nous devrait avoir la possibilité d’enregistrer un message de son vivant. Après notre départ, il pourrait être mis sur notre sépulture afin d’être mis à la disposition des générations futures.

REQUIEMcode travaille actuellement à cette forme nouvelle et puissante de recueil de témoignage.

A propos de Lilian Delaveau, le fondateur

Lilian Delaveau, 26 ans, est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur (CentraleSupélec).

En 2018, son diplôme en poche, il fonde une société spécialisée dans l’accompagnement aux soins des patients souffrant de troubles de l’audition.

Il a eu l’idée du concept REQUIEMcode en mars dernier, lors des obsèques de son grand-père.

Il confie :

Avec le recul, je pense qu’il a reçu un bel hommage. Entouré de ceux qui l’ont aimé, il est parti sous les cors de chasse et les salutations de ses anciens camarades d’armes. Mais arrivé au cimetière, pour la première fois, je me suis rendu compte que toute cette vie, toute cette histoire, allaient partir avec lui pour ne laisser qu’un nom sur une stèle. Je me suis dit que ses souvenirs, et ceux de biens d’autres, méritaient de pouvoir mieux s’exprimer.

Après y avoir beaucoup réfléchi avec son père Christophe Delaveau et sa compagne Catherine Soladié, ils décident de faire ensemble un pas dans cette direction.

Avec REQUIEMcode, ils insufflent de l’innovation dans le milieu du funéraire, encore trop figé, pour faire perdurer la mémoire et la présence des êtres chers.

Aujourd’hui, REQUIEMcode ambitionne de développer son concept, qui reste accessible à tous, en permettant d’enrichir la pratique des services funéraires existants, tellement importants pour les familles et le respect de leur deuil.

Pour en savoir plus

Site web : https://requiemcode.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>