Soutien scolaire : Language Swap lance le système de partage des frais de cours permettant d’économiser entre 50 et 80%

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Suite au premier confinement de nombreuses inquiétudes ont fait surface quant à la baisse du niveau scolaire dans les écoles, collèges et lycées.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le gouvernement souhaite maintenir autant que possible les écoles, collèges et lycées ouverts malgré la situation.

Cependant, pour beaucoup la situation n’est pas propice à l’apprentissage et crée d’énormes lacunes à des élèves qui n’en avaient pas, tout en renforçant des difficultés déjà présentes pour d’autres.

Or face à ces difficultés, tous les élèves ne bénéficient pas des mêmes chances : certains ont des parents ayant les moyens de leur payer des cours de soutien, d’autres non. Et pour tous les parents, surtout dans le contexte de crise économique actuelle, l’impact financier sur le budget est loin d’être négligeable : il faut compter de 20 à 40 € en moyenne pour une heure de soutien scolaire (source).

De nombreux parents ont espéré à un moment que le développement du e-learning permettrait de faire baisser considérablement ces prix. Or en pratique, les tarifs des plateformes actuelles, même s’ils sont moins élevés que pour des cours en présentiel, restent prohibitifs pour la plupart des familles.

Dans ce contexte, la jeune pousse Language-Swap a décidé de casser les codes du e-learning en proposant un système innovant de cours partagés permettant de réaliser jusqu’à 80% d’économies.

20200716212822-p1-document-mysj

Les meilleurs cours de soutien scolaire de 50 à 80% moins chers

Le budget des parents ne devrait jamais être un obstacle à la réussite scolaire et surtout à l’avenir professionnel des élèves (école primaire, collège, lycée).

Alors pour leur donner un joli coup de pouce, Language-Swap a imaginé un système pour démocratiser l’accès à l’apprentissage des langues et l’accès à des cours de soutien dans les matières littéraires et scientifiques : le partage des frais de cours.

Le concept est simple : les utilisateurs peuvent payer seuls ou à plusieurs le prix de chaque cours individuel ou s’abonner à un pack de cours.

Boubacar DIAWARA, le fondateur, souligne ;

En mutualisant les paiements pour se partager les frais à 2, à 3 ou même à 5, il est ainsi possible de réaliser entre 50 et 80% d’économies ! Chaque élève va en effet payer au prorata du nombre de participants.

Ainsi, pour les matières littéraires ou les langues, les élèves peuvent économiser jusqu’à 80% en suivant les cours à 5 et jusqu’à 50% pour les matières scientifiques qui sont pour le moment limitées à 2 personnes.

Comment ça marche ?

Imaginons qu’un professeur d’anglais fixe le prix de son cours à 30 euros, pour le niveau intermédiaire, classe de terminale, et étend sa séance à 5 personnes.

accueil_02

Chaque élève va alors payer 6 €/heure de cours au lieu de 30 euros, ce qui revient à 60 € les 10 heures de cours… au lieu de 300 euros. Cette économie considérable peut servir à financer le suivi de l’enfant dans d’autres matières (mathématiques, physique, chimie, SVT, philosophie, et français) ou tout simplement financer d’autres postes de dépenses de la famille.

Le système de partage des frais de cours de Language-Swap est aussi applicable aux packs de 5h, 10h, 15, et 20h de cours. Ex : le pack de 20h de cours à 530 € revient en réalité à 106€ (soit 5,30 €/h) si le cours est partagé entre 5 personnes. Pour profiter du tarif “pack”, il suffit de régler sa quote-part en fonction du nombre d’élèves avec lequel on souhaiterait faire cours et d’attendre que le groupe se remplisse. Language-Swap propose alors les disponibilités (dates et heures) pour le déroulement du cours.

Pour plus d’efficacité, Language-Swap conseille de sélectionner l’option deux élèves pour les cours de soutien, afin de réaliser de facto une économie de 50%.

Pour optimiser leur temps d’attente, les collégiens et lycéens d’une même classe peuvent décider de se mettre à 2, à 3 voire à 5 pour mutualiser leur paiement.

Une méthode ultra-performante pour l’apprentissage des langues

accueil_05

En plus de permettre aux élèves de réduire leurs frais de cours dans les matières littéraires, scientifiques ou les langues, Language-Swap propose une méthode d’apprentissage éprouvée pour ces dernières qui s’appuie essentiellement sur la pratique afin de développer la compréhension ainsi que la qualité de l’expression orale.

Avec de vrais avantages :

  • des cours de langues assurés par des profs qui ont entre 16 à 20 ans d’expérience et qui travaillent également avec les grands comptes en France ;
  • la garantie de tout comprendre : les explications aux bonnes réponses aux quiz proposés sont en français ou en anglais (selon la langue native de l’apprenant) ;
  • de nombreux outils pour se former : des centaines de quiz, des centaines de leçons accessibles gratuitement, des cours payant, des groupes de conversation speaking… ;
  • une communauté bienveillante avec laquelle il est possible d’interagir via le forum, des chats privés (groupes restreints et fermés) ;
  • un glossaire individuel permettant à chaque utilisateur d’enregistrer les mots et les expressions appris et de les consulter n’importe où 24h/24.

Les Week-ends apéro de conversation speaking en ligne

Dans ce contexte de crise marqué par la fermeture de la plupart des lieux de distraction et de socialisation, bars, restos, boites de nuit, centre commerciaux, théâtres, cinémas, musées… Language-Swap a mis en place des week-ends apéro de conversation speaking en anglais ou en français afin de permettre aux français qui le souhaitent de rencontrer en ligne de nouvelles personnes, discuter, de sortir au moins pendant une heure tous les week-ends de la lourdeur et du stress engendrés par cette crise.

Ainsi, la jeune pousse propose des ateliers de conversations speaking en distanciel par groupes de 5 personnes avec comme modérateurs des professeurs natifs et spécialisés. Les abonnements sont proposés à 10 € de l’heure pour une séance d’une heure, et à 8 € pour les participants qui prennent un des packs d’abonnement proposés. Ainsi, le pack de 5 h ressortant à 200 € sur le site, peut être partagé entre 5 participants.

De cette manière chacun paie sa quote-part de 40 € soit 8€/h. Il existe aussi des packs de 10h, 15h, et 20h de conversation.

Les week-ends apéro comme son nom l’indique, sont organisés chaque week-end du mois. 1h 30 de discussion pour la première et la dernière session. 1h pour les deux séances intermédiaires pour un pack de 5 h.

MINI-SCHOOLS de conversation speaking pour les plus petits

La plasticité des mémoires des enfants nous amène à imaginer un concept d’apprentissage des langues fun et ludique basé sur la pratique pour les enfants. Nous sommes convaincus que les enfants apprennent plus vite une langue que les adultes. C’est pour cela que nous avons voulu par ce concept, mettre en place des ateliers de coaching pour eux.

Chaque mercredi et samedi nous proposons aux enfants du primaire des ateliers de conversation.

Pour l’instant, nos séances se tiennent en ligne en attendant une baisse sensible de la propagation du corona virus pour ouvrir des salles classe à Asnières-sur-Seine en collaboration avec l’association Educativement et la Mairie.

Language-Swap : Un concept inspiré d’une pratique sénégalaise

Au Sénégal, dans chaque collège, lycée et université, il existe des clubs de langues (anglais, français, portugais…) durant lesquels les amis, élèves, étudiants et collègues se retrouvent avec plaisir pour apprendre ensemble.

Le dimanche soir, tous niveaux confondus, ils discutent dans la langue de leur club de l’actualité économique, financière, de la lutte traditionnelle, et des faits-divers. Les plus forts aident ou corrigent les fautes d’expression et de grammaire des plus faibles.

Au bout de quelque temps, tout le monde y gagne : les élèves les plus avancés renforcent leurs compétences, et les autres continuent de progresser.

accueil_01C’est en recherchant un stage en finance que Boubacar réalise son erreur : à Dakar, il n’a pas accompagné son grand frère Karamba dans son club de langue anglaise à l’YMCA, et il est désormais pénalisé car il n’a pas le niveau requis pour les postes auxquels il postule.

Il envisage alors de créer un club d’anglais dans son école, l’ICOGES (Institut de Commerce et de Gestion) à Paris, mais il renonce à ce projet car en France les étudiants travaillent les week-end.

Pour remédier à ce problème et permettre à tout le monde de progresser dans l’apprentissage des langues sans avoir besoin de se déplacer, il lance Language-Swap,  un concept très innovant en France.

Boubacar souligne :

Via cette plateforme “nouvelle génération”, chacun.e a la possibilité de faire des rencontres, de discuter dans la langue choisie à propos de sujets divers, tout en restant chez soi ou au bureau.

Au départ, ces séances étaient pensées dans un format sans professeur, exactement comme cela se pratique au Sénégal. Aujourd’hui, les professeurs et formateurs indépendants ont aussi la possibilité de s’inscrire pour proposer leurs cours en e-learning.

Language Swap, c’est aussi une innovation de taille qui révolutionne le marché du e-learning : le partage des frais de cours permettant de réaliser des économies substantielles.

A propos de Boubacar DIAWARA, le fondateur

IMG-20170922-WA0013 (6)

Boubacar DIAWARA, de nationalité sénégalaise, a passé sa prime enfance dans sa région natale de Ziguinchor.

Il rejoint ensuite son frère aîné Saydou, contrôleur régional des finances, à Louga en 1995 pour effectuer une partie de son cycle secondaire au collège privé Abdou Khadre MBACKÉ, puis au collègue Modou Awa Balla MBACKÉ aussi appelé Canadien. Il réside alors à quelques 100 m de la maison familiale de l’ex-président du Sénégal, son excellence Monsieur Abdou DIOUF.

Boubacar suit ensuite son frère à Saint Louis, où il a été affecté en 1998, et obtient son brevet collège au lycée technique André Peytavin. Son frère s’étant expatrié aux Etats-Unis il retourne à Ziguinchor pour y poursuivre ses études secondaires.

Il obtient son baccalauréat (Scientifique) en 2003 puis intègre l’Université Cheikh Anta DIOP à Dakar où il passe un Master Es en Analyse et politiques économiques en 2009, puis un Master 2 en Banque Finance en 2011 au Centre de Recherche et de Formation pour le développement Économique et social (CREFDES), un institut de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar (UCAD).

Arrivé en France en octobre 2011, il obtient un Master (M1+M2) en management et stratégies financières, spécialité finance d’entreprise et orientations stratégiques en 2013. Il suit ensuite un MBA de finance et ingénierie financière à ISC Business School de Paris.

Parce qu’il ne parvient pas à décrocher un stage en finance malgré l’envoi de plus de 800 candidatures, il concrétise un projet qui lui tient à cœur depuis son arrivée en France : lancer sa propre entreprise.

Il fonde donc NANTA, un nom issu de “Fanta” (le prénom de sa mère) et “Nna” (“maman” en mandingue, sa langue natale). Boubacar a ainsi voulu rendre un hommage à sa mère, mais aussi à son grand frère aîné Ousmane, décédé en 2016 qui quand il balbutiait ses premiers mots, voulant appeler sa mère “ Nna Fanta”, c’est-à-dire maman Fanta comme les jeunes de son quartier, il contractait les deux et disait “Nanta”, un surnom qui a immédiatement été adopté par tous.

En parallèle à Language-Swap, Nanta a aussi lancé Twin-Schools, une plateforme de jumelage des écoles qui leur permet  :

  • d’élargir et de consolider leur réseau d’écoles partenaires en France et dans le monde ;
  • d’établir et de maintenir un lien entre leurs élèves et leurs correspondants à l’étranger ;
  • faire pratiquer à leurs élèves par séances alternantes la langue de leurs jumeaux en organisant avec les classes de leurs écoles jumelles des séances de conversations speaking en mode vidéoconférence (plateformes annexes), encadrées par un professeur de langue de chaque côté.
Twin-Schools, c’est aussi un espace de gestion d’écoles, où les directeurs peuvent gérer leur école, les professeurs leurs classes en organisant des devoirs et des examens en ligne.
Toutes les écoles inscrites peuvent garder une historique complète des examens et devoirs de toutes les années académiques de leur établissement.
L’abonnement est gratuit pendant 30 jours puis renouvelable pour 16 € le mois avec la possibilité de bénéficier jusqu’à 35 % de réduction si vous faites partie des 100 premières écoles inscrites sur la plateforme.

Les projets à venir

Aujourd’hui, Nanta ambitionne de refondre ses deux sites actuels (Language-Swap et Twin-Schools) pour proposer un outil toujours plus performant et social. Language-Swap va également enrichir son offre pour proposer d’autres langues européennes (allemand, espagnol..), orientales (japonais et chinois) et africaines (swahili, peulh, bambara, lingala, amharique, wolof).

Pour créer une plus grande proximité avec ses utilisateurs, la plateforme également va développer des applications compatibles avec les systèmes d’exploitation IOS et android.

Enfin, dans l’objectif de s’imposer comme leader mondial de l’apprentissage en ligne à frais partagés, Nanta compte recruter des collaborateurs et acquérir des sites concurrents notamment dans une optique d’expansion à l’international.

Pour en savoir plus

Les cours partagés : https://www.language-swap.com/user/book/course

Site web : https://www.language-swap.com

Site web : https://twin-schools.com

Facebook : https://www.facebook.com/speakmore/?ref=bookmarks

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/boubacar-diawara-93a85058/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>