Refectio : la plateforme de mise en relation pour relooker ses meubles au lieu de les jeter !

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Les Français sont aujourd’hui de plus en plus attachés aux valeurs écologiques, d’upcycling, ainsi qu’à leur patrimoine. Ils cherchent à recycler, à réutiliser plutôt qu’à jeter.

Les meubles en sont le parfait exemple. Bon nombre de personnes souhaitent désormais redonner vie et couleur à un meuble plutôt qu’en acheter un neuf. Les raisons sont plurielles : valeur sentimentale, sauvegarde du patrimoine familial suite à héritage, préservation de l’environnement, action économique, objet de décoration unique…

C’est dans ce contexte que Vincent a lancé Refectio, une plateforme de mise en relation entre les particuliers souhaitant relooker leurs meuble…et les artisans capables de leur donner une seconde vie !

20200727075739-p1-document-dxew

Refectio : une plateforme pour les particuliers souhaitant relooker leurs meubles

Les meubles sont souvent chargés d’histoire et de souvenirs, si bien qu’il est difficile de s’en séparer !

Bonne nouvelle : ce n’est désormais plus une obligation puisqu’il est possible de les relooker plutôt que de les jeter. C’est en tout cas ce que propose Refectio. En quelques clics, cette plateforme permet aux particuliers de déposer une annonce de leur meuble et aux artisans de leur proposer ensuite leurs services pour les relooker.

Cette prestation est une alternative véritablement innovante, notamment  pour les personnes qui ont ou qui vont hériter d’anciens meubles. Refectio s’adresse à deux catégories de personnes :

  • Les particuliers qui souhaitent relooker leurs meubles
  • Les artisans : ébénistes professionnels, étudiants en école d’ébénisterie, Français adeptes du DIY…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les utilisateurs sont ravis, comme en témoignage Mathias, qui a récemment fait relooker la commode de son père :

Je savais que je pouvais relooker ma commode, mais comment trouver quelqu’un pour le faire ? Refectio m’a accompagné pour trouver le bon artisan, c’est rapide et efficace !

DSC_0040_SiteMeuble bar relooké par Refectio

Ne plus jeter mais relooker ses meubles : comment ça marche ?

 

Dépôt d’une annonce

Le particulier dépose tout d’abord son annonce. Pour cela, rien de plus simple : il prend quelques photos de son meuble, le décrit et hop l’annonce est en ligne !

Réception des devis

Une fois l’annonce en ligne, tout un réseau d’artisans est en mesure de proposer des devis. L’internaute sélectionne le plus adapté à sa demande et échanger en direct avec l’artisan pour relooker son meuble. De plus, Refectio propose un service de croquis, qui permet aux particuliers de mieux imaginer ce à quoi le meuble pourrait ressembler.

Template croquis_EdissioCroquis de tables basses réalisés par Refectio

Installer son meuble

Une fois le meuble restauré, le particulier n’a plus qu’à lui trouver une place dans son intérieur !

 

Edissio2Commode entièrement restaurée, en ajoutant du cannage, réalisé par Refectio

 

Refectio, un concept plein de sens

Vincent Marsaudon a créé Refectio pour répondre à un besoin personnel, c’est-à-dire une problématique qu’il a lui même connue : celle de ne pas savoir que faire des meubles d’une maison familiale, auxquels il était attaché.

Il est loin d’être le seul : chaque année, les Français jettent près de 2 millions de tonnes de meubles, un chiffre impressionnant.

Refectio agit donc à deux niveaux :

  1. Sur le niveau environnemental : le projet peut aider à améliorer la transition écologique et à limiter la consommation de masse.
  2. Sur le niveau individuel : il apporte une solution et une aide à toutes les familles qui se retrouvent avec des meubles à ne savoir que faire mais auxquels elles tiennent, lors d’un héritage ou d’un déménagement par exemple.

3

Une offre éthique pour les artisans construite autour de 3 piliers

La marque a également une forte valeur éthique. La plateforme de Refectio est ainsi construite autour de 3 piliers :

  1. Les artisans connaissent le budget du particulier : ils ne perdent ainsi pas de temps à faire un devis qui ne sera de toute façons pas en adéquation avec leur budget.
  2. Une mise en concurrence limitée : seuls quelques artisans peuvent répondre en même temps pour une même annonce pour éviter la compétition malsaine.
  3. Le business model ne repose pas sur une prise de pourcentage sur le devis de l’artisan : c’est lui qui gère sa relation avec son client et qui définit ses propres conditions de vente. En effet, le business model repose sur un abonnement que paient mensuellement les artisans.

4Constance G. ébéniste professionnelle, membre de la communauté Refectio

Un abonnement au tarif juste et accessible à tous

Avant de créer son concept, Vincent Marsaudon explique avoir énormément discuté avec les artisans pour connaître le prix juste de l’abonnement, celui qui leur permettrait de ne pas sacrifier un budget trop important à la plateforme

A partir de 29,99€ par mois, un artisan a accès à toutes les annonces de la plateforme. Pour faire simple, en réalisant 1 meuble par mois, l’artisan est gagnant.

5Outils de travail de Contance G.

Quelles ambitions pour l’avenir ?

A court terme, l’ambition de Refectio est de faire connaître ses services et d’acquérir les premiers ambassadeurs. Vincent Marsaudon explique :

Avoir des particuliers qui déposent des annonces et des artisans qui relookent les meubles, voilà ce que j’espère atteindre d’ici mars 2021 !

Par la suite, la marque entend passer sur une phase d’accélération, où elle fera son maximum pour obtenir une première levée de fonds. Celle-ci lui permettra de structurer une équipe, de disposer d’une plateforme plus complète et de communiquer encore plus largement.

A long terme, Refectio projette également de s’étendre au niveau européen, car la problématique de gestion des meubles anciens est présente partout.

20200727075739-p2-document-vpai

A propos de Vincent Marsaudon, le fondateur de Refectio

Vincent Marsaudon, 30 ans, est le fondateur de Refectio. Il a toujours eu envie de se lancer dans une aventure entrepreneuriale. Il commence sa carrière et acquiert de l’expérience pendant 7 ans dans le domaine du conseil en CRM (Gestion de la Relation Client).

Vincent a un véritable déclic en 2019 lorsque ses grands-parents sont placés en EHPAD. Pendant le déménagement de leur maison, il est frappé par le manque de solutions pour le débarras des meubles. Il explique :

Mes parents ne voulaient pas les jeter, car ce sont de beaux meubles, faits de bois brut et surtout qui ont une histoire. Mes frères et moi ne pouvions pas les garder en l’état, et nous n’avions pas le temps et les connaissances pour les relooker. Les vendre pour une poignée d’euros était très difficile sans compter que les associations se déplacent de moins en moins car elles aussi n’arrivent plus à les revendre.

C’est après cette expérience marquante qu’il décide de créer un service, pour aider les personnes dans la même situation que lui à avoir une autre alternative : garder les meubles, les relooker pour leur donner une seconde vie et les garder.

Refectio était né !

Pour en savoir plus

Site Internet : https://refectio.fr

Facebook : https://www.facebook.com/refectioFR

Instagram : https://www.instagram.com/refectiofr/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/refectio/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>