Booster la compétitivité des PME françaises : la Robotic Process Automation (RPA), une nouvelle technologie pour automatiser les processus & les tâches manuelles et répétitives

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Et s’il était possible d’en finir avec les tâches barbantes et chronophages pour permettre aux équipes de se concentrer sur tout ce qui apporte une réelle valeur ajoutée à l’entreprise ?

Alors que les PME françaises sont confrontées à une crise économique sans précédent, elles doivent impérativement procéder à des ajustements pour être plus compétitives.

Un des enjeux est notamment de les aider à réussir leur transformation digitale. C’était déjà vrai avant le confinement : pour les aider à rattraper leur retard, le Gouvernement a notamment lancé en octobre 2018 la plateforme pédagogique FranceNum (source).

Mais depuis le déconfinement, il y a une véritable urgence à accélérer cette transition numérique pour réussir à rebondir face à la crise. L’idée est de ne plus perdre de temps ni de précieuses ressources à réaliser des tâches fastidieuses et sans valeur ajoutée.

Dans ce contexte, Alter SI, l’expert intégrateur de solutions informatiques personnalisées aux besoins de chaque PME, lance un nouvel outil informatique qui automatise les processus & les tâches manuelles et répétitives.

Son secret ? Une puissante technologie qui travaille comme le ferait un humain : la Robotic Process Automation (RPA).

alter-si-logo

 

La RPA, la technologie de demain pour se développer dès maintenant

La RPA, kézako ? Il s’agit tout simplement d’une solution d’automatisation robotisée des processus. Concrètement, cela signifie qu’un logiciel est capable de répliquer des actions informatiques humaines.

Autant dire que le potentiel de cette technologie est énorme !

Thomas Delacourt, fondateur d’Alter SI, souligne :

Un rapport récent de McKinsey estime que les technologies d’automatisation (dont la RPA fait partie) sont parmi celles qui auront l’impact économique le plus fort d’ici 2025. Et pour cause : au niveau du gain de productivité et de qualité du travail, elles sont tout simplement incontournables.

La RPA peut ainsi reproduire tout travail humain et informatique répétitif : se connecter à des applications web ou métiers, récupérer et saisir des données, créer des fichiers Excel et des reportings, envoyer un mail automatiquement…

Cette technologie ne remplace pas les humains, elle les assiste pour leur permettre de se concentrer sur des activités plus stratégiques ou de nouveaux projets, généralement délaissés par manque de temps.

Démocratiser les avantages de la RPA en la rendant accessible aux PME

Alter SI ambitionne d’aider le plus grand nombre de PME françaises à accéder à cette technologie puissante, plébiscitée par les grands comptes (il s’agit d’une des tendances IT les plus fortes depuis plusieurs années).

L’installation d’un logiciel RPA présente en effet des avantages colossaux en terme de :

  • productivité : les équipes sont libérées des tâches répétitives, chronophages et à faible valeur ajoutée ;
  • qualité du travail et motivation : les tâches les moins intéressantes sont confiées à des robots ;
  • fiabilité et sécurisation des données : le risque d’erreur est réduit à néant, et le SI est automatisé (notamment pour le reporting).

Thomas confirme :

Lorsque nous intégrons des progiciels ERP chez nos clients, certains nous font part de leurs besoins d’automatisation. Or, les limites auxquelles ils sont confrontés actuellement pourraient facilement être dépassées grâce à la RPA et sa capacité à automatiser via les interfaces homme-machine (les écrans).

Un exemple concret d’utilisation d’un logiciel de RPA

Le logiciel de RPA est une technologie qui permet d’automatiser des processus sans faire de développements informatiques. Il est donc possible de se connecter à des applications qui ne sont pas ouvertes, ne possèdent pas d’API, ni d’interface informatique.

De manière concrète, sur un poste de travail équipé, les robots ouvrent eux-mêmes les applications et les manipulent comme le ferait un humain.

En bref : toutes les opérations qui peuvent être réalisées par un utilisateur avec sa souris et son clavier sont automatisables ! C’est pour cela que les cas d’applications sont si nombreux.

RPA

Voici par exemple la solution trouvée pour un client d’Alter SI.

Le problème

La réception quotidienne de dizaines de fichiers Excel par emails. Même avec des formules astucieuses et des macros, chaque fichier demande 15 minutes à être traité.

La solution RPA

L’automatisation mise en service par Alter SI s’occupe de tout : elle récupère les pièces jointes, les classe, ouvre plusieurs fichiers Excel et effectue les transformations de données nécessaires. En fin de processus, le robot édite un rapport à partir du logiciel BI connecté et l’envoie par email.

Les résultats obtenus

  • Des gains de temps très importants,
  • Une fiabilité accrue,
  • Une grande réactivité dans le traitement,
  •  Et donc un meilleur service pour les clients de la PME.

 Combien ça coûte ?

La RPA est devenue très abordable, surtout au vu du ROI qu’elle apporte.

Pour un premier cas d’automatisation, il faut prévoir un abonnement d’accès à la technologie : moins de 500€/an. Ensuite, pour paramétrer et faire réaliser la mise en service par un cabinet spécialisé, le budget à prévoir est inférieur à 2000 €.

Mais comment savoir si la RPA est bien adaptée aux besoins spécifiques de  chaque PME ? Pour aider les entreprises françaises à prendre la bonne décision, Alter SI offre une étude d’opportunité pour le lancement de sa nouvelle technologie.

Elle permet d’évaluer les cas d’usages et le retour sur investissement de l’automatisation d’un processus dans le SI.

Alter SI, c’est aussi…

Au-delà de la RPA, Alter SI accompagne les PME dans la digitalisation de leur entreprise en proposant d’autres solutions informatiques pour propulser leurs croissances telles que :

ERP  : centraliser les données de l’entreprise. Cet outil regroupe de nombreux modules personnalisables (facturation, gestion commerciale, gestion des achats, des stocks…)

CRM  : centraliser les informations des clients. Le but est d’améliorer la performance commerciale.

BI : aider au pilotage de l’entreprise. La Business Intelligence crée des tableaux de bords et statistiques à partir des données de l’entreprise. Ainsi, elle fait émerger rapidement la valeur des données et accélère la prise de décision.

A propos de Thomas Delacourt, le fondateur et CEO

43772611-36019777

Thomas Delacourt a 15 ans d’expérience dans le secteur de l’informatique de gestion.

Il effectue une partie de sa carrière au service des grandes entreprises et de leur système d’information, d’abord en occupant des postes techniques. Par la suite, il se rapproche du métier ce qui lui permet de réaliser des missions de gestion et de direction de projet.

Thomas devient ensuite consultant dans une grande société de services.

Mais pour pouvoir aller plus loin, et exercer dans une entreprise qui reflète ses valeurs, il se lance rapidement à son compte comme consultant indépendant.

Il crée ensuite Inventiv IT avec deux associés. Pendant 10 ans, Thomas participe au développement de cette ESN coopérative en tant que consultant, directeur associé et gérant.

En 2018, il fonde Alter SI, une start-up coopérative.

Aujourd’hui,  Alter SI ambitionne de développer son agence parisienne puis de décliner ce modèle dans d’autres régions afin de proposer des offres complémentaires aux PME. Avec un objectif : les accompagner dans la construction de leur système d’information.

Pour en savoir plus

Site web : https://alter-si.fr

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/alter-si

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>