Solitude post-confinement : face à l’explosion de la détresse psychologique, Astrée alerte le grand public

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC    

Il ne faut pas se tromper : la sortie du confinement n’est pas du tout la sortie de la crise sanitaire, économique et sociale.

Peur de la maladie, deuil, isolement, spectre du chômage… la pandémie de Covid-19 fait aussi des ravages au niveau psychologique. Dans un rapport accablant, publié le 14 mai dernier, l’ONU tire la sonnette d’alarme sur la crise psychiatrique à venir (source).

Selon Devora Kestel, directrice Santé mentale et abus de substances psychoactives à l’OMS, “la situation présente, la peur et l’incertitude, les turbulences économiques engendrent ou peuvent engendrer de la détresse psychologique” (source).

Alors que 12 millions de personnes (soit 1 Français sur 5) sont déjà pris en charge en France pour un trouble psychique, de nombreuses personnes sont désormais en situation de grande vulnérabilité : les personnels aux avant-postes pour lutter contre la maladie, les enfants et les femmes (notamment en raison des violences conjugales), les personnes âgées, les malades chroniques… Une étude récente menée en France montre que les chômeurs et les étudiants sont aussi très impactés.

Il faut savoir que dans certains pays, des études citées par l’OMS ont déjà montré que le niveau de dépression était au moins 3 fois supérieur par rapport au début de la pandémie (source).

L’organisation préconise donc d’investir massivement dans la santé mentale pour lutter contre ce fléau car la prise en charge de ces détresses par le corps médical et les professionnels de la santé mentale sera primordiale.

À côté de la dimension médicale et du caractère primordial du soin, le maintien du lien social est aussi un facteur déterminant de la santé. La détresse a souvent pour conséquence le repli sur soi, et la solitude ajoute de la détresse.

Pourtant, il est possible de sortir de ce cercle vicieux ! Face à l’urgence de la situation, Astrée lance une campagne avec un film publicitaire pour appeler ceux qui se sentent mal dans cette période à ne surtout pas rester seuls.

Cette association, qui aide depuis plus de 30 ans de nombreux Français à sortir de l’isolement, leur propose un lien chaleureux et régulier avec un bénévole attentif. En permettant de rompre la solitude, ces échanges constituent un véritable réconfort et un facteur de protection pour les plus fragiles.

Solitude et détresse

L’isolement, une situation qui se vit dans l’ombre

La solitude a de multiples visages. Il ne faut pas se fier aux nombres d’amis sur les réseaux sociaux, ni à l’impression que telle ou telle personne est bien entourée.

Les soignants, les chômeurs, les étudiants, les seniors, les malades… et toutes les personnes qui traversent une situation difficile peuvent se retrouver isolées. Les proches, lorsqu’ils existent, ne se rendent pas toujours compte de cette solitude, ni de son ampleur. De plus, tout le monde ne sait pas forcément écouter, sans jugement, ni trouver  les mots qui réconfortent et qui aident.

Il faut aussi savoir que le premier réflexe des personnes en état de détresse psychologique est le repli sur soi. Le stress, la souffrance et la peur sont des maux qui se taisent et se cachent, par crainte du regard des autres. Le sentiment de solitude et la solitude objective (isolement social), qui peuvent se recouper sans se confondre, peuvent avoir de lourdes conséquences : dépression, addictions, idées suicidaires…

Avant le confinement, 1 Français sur 10 souffrait déjà de solitude. Aujourd’hui, nos compatriotes sont beaucoup plus nombreux à se retrouver dans cette situation.

Complémentaires aux dispositifs médicaux et sociaux, Astrée avec sa proposition d’écoute et l’accompagnement, via des bénévoles spécialement formés, est reconnue d’utilité publique depuis 2015.

Pour faire connaître ce dispositif à une plus large audience en cette période post-confinement, l’association lance un film publicitaire, réalisé Julien Rotterman, qui passera gracieusement sur les chaînes de France Télévisions durant une semaine.

young sad beautiful woman suffering depression looking worried and wasted on home balcony

Plus de 37 000 personnes ont déjà été soutenues pour sortir de leur solitude

Depuis plus de 30 ans, l’association Astrée s’engage sur le terrain pour aider de nombreux Français à sortir de l’isolement.

Elle a pour vocation de contribuer à la restauration du lien social, à la rupture de l’isolement et au mieux-être de personnes en situation de fragilité sociale et/ou personnelle. Libre de toute attache politique, idéologique ou religieuse, son objectif est de les aider à retrouver un équilibre et à prévenir l’aggravation de leur situation.

L’association agit ainsi concrètement pour leur permettre de reconstruire des liens sociaux et de restaurer leur autonomie.

capture

Pour ce faire, Astrée forme et encadre un réseau de 500 bénévoles qui proposent un accompagnement avec bienveillance, empathie et authenticité.

17 antennes de l’association existent dans toute la France : Paris, Lille, Strasbourg, Nancy, Rouen, Caen, Rennes, Angers, Nantes, Lyon, Clermont-Ferrand, Saint-Etienne, Bordeaux, Toulouse, Aix-en-Provence, Marseille et Montpellier. De nouvelles structures vont également ouvrir prochainement à Le Mans, Tours, Metz, Dijon et Troyes.

Astrée agit à plusieurs niveaux :

  • Auprès des adultes confrontés à des épreuves de la vie (perte d’emploi, décès d’un proche, séparation…) : écoute attentive hebdomadaire en face-à-face dans ses locaux, à domicile pour les personnes non mobiles, ou par téléphone pour les personnes qui le souhaitent et cela à tous les âges de la vie.
  • Au sein d’établissements scolaires : mise en place de dispositifs de soutien par d’autres élèves également formés et encadrés par l’association.
  • Auprès de partenaires : partage de son expertise via des formations.

Astrée souhaite continuer à développer le nombre de ses antennes en France afin de soutenir davantage de personnes isolées.

Les plus de ce soutien bienveillant

unnamed

Un suivi en face à face ou par téléphone : Astrée propose un accompagnement partout en France, y compris dans les zones rurales ou auprès de personnes impactées par les mesures de distanciation sociale (malades atteint par le Covid-19).

Un regard positif et une ouverture aux autres : La personne est acceptée telle qu’elle est, sans distinction de sexe, d’âge, d’origine, de catégorie sociale ou de croyance. Tous les intervenant.e.s partagent aussi la conviction de l’existence d’un potentiel chez l’autre et de sa capacité de rebond. Et ils respectent l’autonomie de chacun.e : chaque personne conserve son libre choix et sa liberté d’action.

Une grande exigence  : Astrée propose des cadres d’intervention structurés, rigoureux, éprouvés et actualisés. Les bénévoles sont d’ailleurs formés gratuitement à l’écoute (formation de 14 heures).

Le témoignage d’Ali, accompagné par téléphone

“Cet accompagnement m’a fait un bien fou. Au début je pleurais souvent, j’étais effondré au téléphone, mais Annie m’écoutait. Petit à petit ça m’a permis de relever la tête et de remonter la pente. Ça a duré près d’un an, et même si je n’ai jamais vraiment pensé à faire une bêtise, je crois que ça m’a sauvé.

(…)Je suis heureux d’avoir su rester debout avec l’aide d’Annie. Heureusement que je n’étais pas seul, je dis souvent qu’il vaut mieux ne pas être qu’un seul cerveau face à ses soucis.

Je parle de mon accompagnement autour de moi parce que je suis fier de mon chemin !”

Découvrir l’intégralité de son témoignage : http://www.astree.asso.fr/fr/decouvrir-astree/nos-actualites/le-temoignage-d-ali-accompagne-par-telephone

Astrée en 6 chiffres clés

logo astree transparent

  • 33 ans d’expertise en 2020
  • 500 bénévoles
  • Un réseau de 17 antennes partout en France
  • 1 200 personnes aidées par an
  • 3 000 personnes formées
  • 650 jeunes aidés par d’autres jeunes chaque année

Pour en savoir plus

Site web : http://www.astree.asso.fr

Facebook : https://www.facebook.com/astree.asso/

Instagram : https://www.instagram.com/asso_astree/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/association-astrée/

Contact Presse

Djelloul Belbachir

Téléphone : 01 42 27 64 34

Email : contact@astree.asso.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>