Après #restezchezvous, #venezenforêt * ! Pour accompagner la sortie du confinement, Canopsia propose à tous de faire un #pasdecôté sylvatique

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

* dans le respect des mesures sanitaires Covid-19 en vigueur

Après bientôt deux mois de confinement, l’interdiction d’accès aux forêts sera levée à compter du 11 mai quelle que soit la circulation épidémique (zone rouge et verte).

Une excellente nouvelle pour la santé physique et mentale de tous. Début avril, les premières études révélaient que près de la moitié des salariés étaient déjà en situation de “détresse psychologique” (source). Une situation dont les professionnels de santé ont pleinement conscience : Santé Publique France mène une grande enquête pour mesurer l’évolution de ce mal-être (source), notamment pour adapter le dispositif de prévention.

La distanciation physique imposée, l’éloignement de la nature, la surconsommation technologique, et les réalités économiques, familiales et sanitaires plus ou moins complexes ne sont pas sans conséquences. Elles ont fait émerger des traumatismes, du stress, des tensions, des peurs, des douleurs qu’il va falloir apaiser pour aborder ce temps nouveau résolument incertain.

Ce confinement a provoqué une soif d’extérieur, d’espace, de perspectives, d’horizon. Un besoin de respirer car beaucoup risquent de présenter des signes d’hypoxie du fait du port du masque (apport insuffisant en oxygène). Besoin de se repositionner dans le monde des vivants pour se sentir vivant.e eux-mêmes.

Un besoin de réduire le stress, de réguler le sommeil perturbé, d’apaiser des tensions, de faire des deuils aussi… Et de renforcer le système immunitaire en prévention de la suite car nous allons devoir vivre avec ce virus, nous en protéger par le respect des gestes barrières mais aussi en prenant soin de soi.

Et si la solution se trouvait dans les environnements naturels, les forêts et les arbres ? Intégrer la reconnexion à la nature dans le processus de sortie de confinement est le meilleur sas pour recharger ses batteries émotionnelle, physique et mentale et renforcer son système immunitaire en prévention de la suite.

Canopsia, agence facilitatrice de la reconnexion à la nature qui accompagne la transformation individuelle et collective par la sylvothérapie, invite chacun.e à passer du mode #restezchezvous à #venezenforêt * pour se ressourcer.

* dans le respect des mesures sanitaires Covid-19 en vigueur

Ces immersions guidées par des sylvothérapeutes expérimentés, en individuel ou en collectif (dans le respect des normes sanitaires en vigueur), permettent de bénéficier pleinement des bienfaits de la nature.

20200424123044-p1-document-gksd

La sylvothérapie, un soin par la forêt à l’efficacité scientifiquement prouvée

Tandis que le manque de nature (ou Nature Déficit Desorder décrit par Richard Louv dans The Last Child in the Woods) s’accroit dans nos sociétés urbaines, de nombreuses études révèlent que l’exposition directe à la nature est essentielle pour notre santé physique et émotionnelle.

forêt

Les recherches menées au Japon sous la direction du Pr Qing Li et de l’anthropo-biologiste Yoshifumi Miyazaki et ailleurs dans le monde (travaux des Kaplan aux USA), ont ainsi prouvé que le bain de forêt :

  • diminue l’anxiété, la dépression, et la colère ;
  • réduit le stress ;
  • favorise un état de détente ;
  • et renforce le système immunitaire.

https://youtu.be/FGjMkVRNZVo

Florence Karras, la fondatrice de Canopsia, précise :

L’explication à ce phénomène est très rationnelle : les arbres émettent  de nombreuses molécules et bio-molécules volatiles, comme les phytoncides et terpènes, que l’homme absorbe par les voies olfactives et cutanées (dans une moindre mesure). Elles influent alors directement sur le système nerveux central et la production d’hormones telles que la dopamine et la sérotonine.

Les forêts sont aussi des environnements riches d’ions négatifs. De puissants alliés contre les radicaux libres générés dans nos environnements urbains pollués, qui sont responsables de l’oxydation dans notre corps mais aussi du stress.

Un accompagnement vers la reconnexion à la nature pour aller vers une transformation positive

pousse arbre

La reconnexion à la nature va être essentielle pour accompagner la sortie de confinement si on veut limiter le séisme psychologique et émotionnel qui se dessine ici et là.

En Europe, aux Etats-Unis et en France, des pratiques de sylvothérapie émergent dans des domaines aussi variés que le bien-être, le médical, les entreprises, le scolaire, les maisons de retraite…

Florence Karras souligne :

Du réveil des sens aux pratiques créatives (mandalas…) et récréatives (land art…), la palette des activités sylvatiques est large. Elle va bien au-delà du cliché caricatural du câlin aux arbres ! Ces bains de forêt sont aussi l’occasion d’un nouveau regard sur la forêt et les arbres. Ils participent à l’éveil de la conscience écologique individuelle et collective qui est aussi au cœur des enjeux de cette crise sanitaire.

Toutes les organisations privées, publiques, associatives… et chacun.e individuellement vont devoir se ré-inventer et re-créer du lien avec leurs collaborateurs, clients, fournisseurs, entourage car plus rien ne peut désormais s’envisager comme avant. La priorité va être d’écouter, d’apaiser, de donner un espace pour évacuer les maux que ce confinement aura engendrés. Se ré-énergiser, développer son ancrage pour envisager l’avenir, re-créer du lien.

Dans ce contexte, Canopsia propose un accompagnement individuel ou collectif de transformation par la connexion à la nature.

Les #pasdecôté sylvatiques, des graines de renaissance individuelle et collective

Capture

Les #pasdecôté sylvatiques permettent de :

  • Diminuer le stress et les risques de burn-out ;
  • Booster l’énergie, la vitalité, la sérénité et le bien-être ;
  • Augmenter les capacités de concentration et d’écoute profonde ;
  • Stimuler la créativité ;
  • Développer la confiance en soi ;
  • Renforcer le système immunitaire et développement des cellules NK (Natural Killer, cellules de l’immunité innée capables de tuer des cellules tumorales et des cellules infectées).

En solo ou en groupe (dans le respect des mesures sanitaires Covid19 en vigueur)

Durant une demi-journée, en plein cœur d’une forêt, un.e praticien.ne en sylvothérapie vous accompagne en toute sécurité dans cette immersion au cœur de la nature avec des propositions de pratiques sensorielles ou créatives adaptées à vos besoins (stress, respiration, sommeil, tensions, inspiration, prise de recul…).

Le but est de favoriser le calme intérieur pour renouer avec tout son potentiel d’action, de décision, et de guérison.

En groupe, cette expérience inédite de ressourcement et de partage au coeur de la nature peut être l’occasion de renouer des liens d’une équipe après cette distanciation physique ou d’évacuer des tensions qui auraient émergé pendant le confinement au sein d’un couple ou en famille.

A propos de Florence Karras

20200424123044-p2-document-lfqc

Florence Karras est une jeune entrepreneure de 50 ans.

Animée par le désir d’accompagner la transformation des organisations avec un prisme plus humain et d’agir face à l’urgence écologique, Florence a commencé par sa propre transformation.

Après avoir exercé 25 ans en tant que Chief Digital Officer dans un grand groupe du CAC40, où elle n’a cessé de provoquer des bifurcations improbables, Florence a pris le chemin de l’entrepreneuriat en 2018.

Elle souligne :

J’ai créé CANOPSIA pour agir autrement et m’aligner avec mes convictions profondes. Je suis en effet convaincue que la clé de la préservation de la nature et de notre mieux-être sera notre reconnexion à ce monde du vivant.

Florence s’est notamment formée au Yogiwalkie (marche en forêt inspirée de techniques de yoga), à la mindfulness et la sylvothérapie (en France et au Japon). Avec une envie profonde : explorer ce qu’elle avait expérimenté des bienfaits d’une vie en lisière de forêt depuis plus de 20 ans,  pour en faire l’ADN de son activité.

La raison d’être de CANOPSIA est à l’image de l’engagement de Florence : reconnecter l’humain avec la nature et remettre celle-ci au cœur des enjeux des organisations et des territoires.

Elle crée alors des #pasdecôté® sylvatiques pour faire le pont vers de nouveaux futurs. Elle aide ainsi chacun.e à recréer ce lien inné avec la nature pour redonner du sens à ses actions individuelles et collectives.

Engagée à contribuer à un éveil des consciences, Florence écrit sur son blog au contenu déjà très inspirant “Pour l’émergence d’une nouvelle conscience” dans lequel elle donne des pistes, des outils et des sujets de réflexion pour redonner du sens à ses actions individuelles et collectives.

Elle fait notamment le pont entre le digital et le végétal, entre l’écologie extérieure et l’écologie intérieure.

Florence confirme :

L’état de la Nature, miroir de l’état d’être de nos sociétés et de l’Humanité, et cette crise sanitaire planétaire que nous subissons violemment, nous appellent à agir autrement. Les Etats, entreprises, organisations et citoyens que nous sommes, devons agir pour créer un nouveau champ des possibles. Tout simplement parce qu’il n’y a pas de plan B pour chacun.e, ni pour la planète ! Refondation du capitalisme et des modèles entrepreneuriaux, ré-invention du core-business vers un modèle éco-responsable avec un juste partage de la valeur… le souffle de l’écologie est partout car il est le souffle de la vie.

Pour en savoir plus

Site web : https://www.canopsia.com

Blog : https://www.canopsia.com/emergence-nouvelle-conscience/

Facebook : https://www.facebook.com/canopsia

Instagram : https://www.instagram.com/canopsia_/ 

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/canopsia/?viewAsMember=true

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>