Coronavirus : Rendre hommage aux proches disparus, malgré l’interdiction d’assister aux funérailles, avec Une Rose Blanche

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

17 mars dernier, en direct sur France 2, le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé l’interdiction de se rendre à l’enterrement d’un proche pendant toute la durée du confinement dû au coronavirus, soit pour quinze jours minimum mais probablement davantage (source).

Cette mesure, indispensable pour limiter la propagation du covid-19, éprouve durement toutes les personnes touchées par un deuil. A la douleur de la perte d’un proche s’ajoute celle de ne pas pouvoir assister aux obsèques.

Dans ce contexte compliqué, comment témoigner de son affection, soutenir la famille et rester soudés pendant le moment particulièrement difficile de la perte d’un proche ?

Pauline Ronez, la fondatrice d’Une Rose Blanche, présente les solutions concrètes qui existent pour célébrer la vie du défunt et lui rendre hommage.

 

20190718100311-p1-document-bgfo

 

Les funérailles en période de crise sanitaire : l’interdiction des rassemblements

Désormais, les enterrements doivent être célébrés dans la plus stricte intimité. L’effectif doit être restreint à la famille très proche, c’est-à-dire uniquement les personnes déjà confinées au sein d’un même foyer. Tout rassemblement collectif suivant les obsèques est interdit.

En parallèle, plusieurs diocèses ont indiqué que ces obsèques ne pouvaient pas avoir lieu dans les églises. En revanche, un court temps de prière au cimetière, pour l’inhumation du corps ou des cendres, peut être organisé mais encore une fois : uniquement avec la famille proche.⁠

Pourtant, les obsèques sont souvent considérées comme une étape essentielle du deuil. Elles permettent à la fois une prise de conscience réelle de ce qui se passe et aussi de dire au revoir collectivement au défunt.

C’est pour permettre aux familles et aux amis de se soutenir mutuellement et d’apporter leur soutien à leur proche qu’Une Rose Blanche propose une solution pour partager collectivement les souvenirs ou les instants heureux passés avec le défunt.

20190718100311-p6-document-rzwj

Pendant le confinement : utiliser le digital pour rassembler les proches du défunt

Se rassembler sur internet en toute sécurité

Le contexte du Coronavirus ne permettant plus de rendre hommage physiquement à un proche, Une Rose Blanche met tout en oeuvre pour permettre à chacun, malgré le contexte, de lui dire au revoir dans la dignité.

Le concept est simple : il suffit de rassembler en ligne gratuitement, auprès de ceux qui l’ont connu, des témoignages et photos en hommage au cher disparu. Pour ceux qui le souhaitent, Une Rose Blanche se charge ensuite d’éditer un beau livre en sa mémoire, que tous auront plaisir à regarder ensemble dès que la situation le permettra.

Rendre hommage malgré la distance

Une Rose Blanche, c’est aussi la possibilité offerte à tous de se réunir, malgré la distance, sur un espace en ligne privé.

À défaut de pouvoir se rendre sur le lieu de la cérémonie, l’entourage peut ainsi commencer son travail de deuil et manifester sa présence en partageant un témoignage, un souvenir, une photo…

espace-privé-uneroseblanche

Après l’épidémie : l’organisation d’une cérémonie de commémoration ultérieure

Pour ceux/celles qui le souhaitent, des cérémonies de commémoration en mémoire du défunt pourront être célébrées à une date ultérieure, quand cela sera possible en plus grand comité.⁠

À partir des témoignages rassemblés, il sera donc possible de choisir :

  • soit de partager le livre Une Rose Blanche aux personnes présentes,
  • soit de commander un PowerPoint en hommage à votre proche, à projeter lors de cette cérémonie de commémoration

livre

Une Rose Blanche : une démarche fédératrice et riche de sens

Les cousin.e.s, les voisin.e.s, les collègues, les ami.e.s d’enfance… tous participent, ensemble, à une démarche collective et positive.

Il n’y a plus de pression, puisque tout le monde contribue, à son échelle. Seule reste la beauté du souvenir.

Et pour que le livre soit vraiment unique, à la fois vivant et intimiste, Une Rose Blanche libère l’inspiration grâce à un guide d’écriture qui pose des questions précises telles que “Comment avez-vous rencontré Michel ? De quoi avez-vous parlé la dernière fois que vous l’avez vu ? Avez-vous une photo de lui à nous partager ?”

Pauline Ronez, la fondatrice, précise :

Cet accompagnement aide les participants à partager des souvenirs concrets et touchants qu’ils n’avaient jamais exprimés auparavant. Par exemple : « Greg est la première personne que j’ai rencontré quand je suis arrivé dans l’entreprise. C’est lui qui m’a invité à rejoindre l’équipe de foot ».

livre-ouvert-300x300-1

livrehommage-300x300-1

livre-ouvert-1-300x300-1

Un souvenir qui dure et qui se partage

Le livre souvenir est un bel objet, agréable à regarder et que l’on a plaisir à consulter ensemble.

Sa mise en page, très esthétique, est réalisée par les graphistes professionnels d’Une Rose Blanche en intégrant la personnalité du défunt. Il n’y a plus besoin de se prendre la tête en se demandant où mettre chaque photo/texte, dans quel ordre… l’équipe se charge de tout.

Le livre sera ainsi un compagnon de route sur le chemin du deuil qui viendra accompagner les proches dans les inévitables moments où ils se sentiront seuls. Page après page, ils pourront revivre de formidables moments complices, tout en se sentant réconfortés par tous les témoignages d’amour et d’amitié de l’entourage.

Il est aussi un passeur de mémoire, puisqu’il perpétue le souvenir du défunt de génération en génération.

À propos de Pauline Ronez, la créatrice d’Une Rose Blanche

Pauline Ronez - Une Rose Blanche (1)

Pauline Ronez a 29 ans lorsque son amie Anne-Sophie décède subitement en 2017. Elle réalise à cette occasion qu’il n’existe pas d’accompagnement pour rendre hommage lors d’un décès, étape pourtant clef pour traverser le deuil. Alors que les jeunes internautes s’expriment de plus en plus sur les réseaux sociaux, cela reste éphémère, isolé, et atteint rarement la famille du défunt, qui a le plus besoin de soutien.

Attachée aux valeurs familiales et à la transmission entre les générations, Pauline a toujours aimé créer des albums photos de famille. Elle réalise alors l’importance que ce genre de support peut représenter à l’occasion d’un deuil : il s’agit d’une belle manière de faire le point sur la relation qu’on a eue avec le défunt, de se remémorer les bons souvenirs et de célébrer le passé pour pouvoir mieux avancer dans la vie.

Le support papier offre aussi un hommage noble et intime, il met en lumière son contenu et permet ainsi de le transmettre de générations en générations.

Un an plus tard, elle lance Une Rose Blanche pour aider les personnes endeuillées à rendre hommage de manière collective. En un an, plus d’une centaine de familles ont déjà été accompagnées et à l’approche de la Toussaint, elle voit son carnet de commandes augmenter, lui confirmant qu’un besoin existe sur ce thème encore tabou en France.

Plusieurs entreprises de pompes funèbres, assurances, paroisses et fleuristes ont déjà souhaité s’associer à la proposition Une Rose Blanche. Tous sont convaincus qu’avec le recul des cérémonies religieuses, les Français ont besoins de rituels et de se sentir en communion autour du proche disparu.

Pour en savoir plus

Site web : https://www.uneroseblanche.fr/

Blog : https://www.uneroseblanche.fr/blog/

Facebook : https://www.facebook.com/uneroseblanche.fr/

Instagram : https://www.instagram.com/uneroseblanche.fr/?hl=fr

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/pauline-ronez-37273131/

Accès gratuit à l’espace en ligne – Mise en page par un graphiste et impression du livre à partir de 50€TTC

1 Commentaire(s)

  • Elisabeth COSTE ROCHE 30 avril 2020 at 9 h 11 min

    Bonjour,

    Je crois que nous sommes très complémentaires en termes de valeur à savoir accompagner les familles en deuil.

    A votre disposition pour en discuter.

    Bien cordialement.

    Elisabeth COSTE ROCHE

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>