Web 3.0 : Nokenchain accélère la tokenisation de la France à partir d’avril 2020 en lançant des actions inédites

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC    

“Internet ? On s’en fout, ça ne marchera jamais !” : voilà ce que déclarait Pascal Nègre, alors PDG d’Universal Music, en 2001. En France, il n’était pas le seul à ne pas y croire. L’État et les institutions, en 1994, ont refusé de prendre le virage du web (source). Notre beau pays, cramponné à son Minitel, a ensuite mis des années à rattraper son retard, fragilisant ainsi durablement son économie.

En 2020, allons-nous répéter la même erreur ? Alors qu’au Japon, 1 personne sur 2 connaît les cryptomonnaies, la plupart de nos compatriotes ne savent pas du tout de quoi il s’agit. D’autres ont déjà vaguement entendu parler du bitcoin, alors même que cette monnaie sera rapidement accompagnée par un autre concept révolutionnaire : les tokens.

Un token est un jeton numérique qui représente un actif réel ou digital. Il est transféré entre deux parties sans avoir besoin de l’autorisation d’un tiers. Prenons un exemple : une association caritative ou un artiste ont besoin de financer un projet. Il leur suffit de créer et de vendre des tokens pour récolter des fonds rapidement et librement, sans avoir besoin de passer par une banque.

Les individus (artistes, sportifs, indépendants) et les organisations peuvent ainsi se digitaliser et passer à l’ère d’Internet 3.0 ! Conscients que les tokens représentent une solution d’avenir, certains prennent déjà le train en marche, à l’image du FC Barcelone qui, tout comme le PSG ou la Juventus de Turin, va émettre ses propres “fans tokens” (source).

Alors pour renforcer la compétitivité de notre économie nationale, NokenChain va tokeniser la France à partir d’avril 2020 !

Première entreprise décentralisée européenne de création de tokens et de crypto-accompagnement pour les individus et les professionnels, NokenChain frappe un grand coup en lançant 3 actions inédites.

20200301232833-p1-document-qiea

Un coup de pied dans la fourmilière pour aider la France à rattraper son retard

Il y a urgence à agir dès à présent pour combler les lacunes de nos compatriotes (particuliers et professionnels) en matière de tokens et de monnaies virtuelles.

Guillaume THUILLET, le fondateur de Nokenchain, souligne :

En mars 2020, un Vietnamien en sait davantage sur les cryptomonnaies qu’un Français ! Tous les acteurs de l’économie, des politiques jusqu’aux médias mainstream, doivent absolument faire preuve de pédagogie pour sensibiliser nos compatriotes. Sinon, les autres pays prendront une longueur d’avance qui sera difficile à rattraper.

C’est pour cela que Nokenchain agit concrètement, à son échelle, pour changer la donne. Nokenchain est un écosystème DÉCENTRALISÉ permettant à toute personne morale ou physique de créer un token (jeton numérique) ou un coin (cryptopièce), donc une cryptomonnaie, et/ou une blockchain, sans connaissances en informatique. L’écosystème apporte aussi des outils pour acheter, vendre ou échanger des tokens. Les services professionnels permettent d’accéder à des spécialistes en ergonomie de projets blockchain.

20200301232833-p3-document-pmgp

Après l’étude du marché français début 2019, la mise en ligne du site et des premiers services (toujours en 2019), ainsi que le lancement officiel de la tokenisation individuelle en France et en francophonie le 10 janvier 2020, sans compter la communication sur les réseaux sociaux et les communiqués de presse, le projet Nokenchain passe en phase 2 et va tokeniser la France.

3 actions concrètes ont ainsi déjà été mises en place :

  1. Une grande campagne “Nokenchain partout” sur les réseaux sociaux, jusqu’à la fin mars 2020, pour informer sur ce système novateur .
  2. Le lancement de tokens de collection et d’amusement, depuis février, puis la foulkenisation (tokenisation par la foule) dès que la technologie sera prête.
    L’objectif est de permettre à chaque personne de commencer à utiliser des tokens très facilement et/ou de créer le sien à partir de 1€ HT/mois.
  3. La création de services professionnels, disponibles depuis février 2020, pour permettre à toutes les structures de tokeniser une activité.

Guillaume précise :

Nous voulons permettre à tous les Français, particuliers et professionnels, de se former à l’Internet 3.0. La technologie blockchain, et donc l’Internet décentralisé, est plus facile à utiliser qu’on ne le croit ! Pour apprendre, nous proposons une approche ludique et pédagogique, basée sur l’expérimentation.  Tout le monde va pouvoir se créer ses propres tokens et commencer à s’en servir, sans “prise de tête”.

Des tokens de collection gratuits pour les associations d’utilité publique

Les tokens peuvent dynamiser l’économie et fluidifier les échanges entre les différents acteurs.  Y compris lorsqu’il s’agit de porter et de promouvoir des projets humanitaires, caritatifs et citoyens !

Pour initier sa grande campagne de démocratisation des tokens, Nokenchain va créer gratuitement pour les associations d’utilité publique leurs tokens de collection 2020.

La SPA, les Restaurants du Coeur, Action contre la Faim, Amnesty International, la Croix Rouge Française… vont ainsi pouvoir lever des fonds plus simplement, et récolter des sommes importantes.

Guillaume confirme :

Il est possible de lever jusqu’à 50000 euros avec le schéma actuel et jusqu’à plus de 50 millions d’euros le jour où tout cela sera démocratisé.

Les journalistes et les youtubeurs qui n’auront pas déposé leur token avant le 1er juin 2020, prennent le risque que quelqu’un d’autre ne le fasse à leur place, devant dépenser plus d’argent pour pouvoir le racheter aux petits malins.

Une action “coup de poing” limitée dans le temps

Pour créer ses propres tokens et commencer à tester l’Internet 3.0, il faut aller vite !

Pour en savoir plus et être tenu au courant de toutes les informations relatives aux tokens, rien de plus simple : il suffit de créer un compte sur nokenchain.net.

Les (grands) petits plus de Nokenchain

  • Une réelle expertise sur les tokens : aucune autre entreprise, association ou fondation ne fait la même chose en France.
  • Des outils ultra-performants pour tokeniser gratuitement toutes les associations d’intérêt public ou permettre aux journalistes et youtubeurs de créer leur token rapidement à partir de 1€ HT/mois (si payés en NOKN) ou 2€ HT/mois si payés en euros.
  • Un écosystème joignable 7j/7 par e-mail et par téléphone.
  • Un service accompagnement de A à Z pour ceux/celles qui veulent aller plus loin dans la tokenisation (passage à l’Internet 3.0).

A propos de Guillaume THUILLET, le fondateur de Nokenchain

20190731143732-p2-document-taoa-1024x576

Guillaume THUILLET a 42 ans et est entrepreneur-ingénieur blockchain et youtubeur spécialisé dans les cryptomonnaies. Il commence à travailler sur internet en 1998 (création de sites web pour son BTS et des entreprises voisines) puis obtient un diplôme d’ingénieur commercial en 1999. Pendant son service militaire (2000), il crée un jeu en ligne (Webja).

En 2003, Guillaume crée sa première entreprise d’hébergement internet, qu’il revend à un concurrent six ans plus tard. En 2005, il fonde une webTV, toujours en activité aujourd’hui. Parallèlement, il se consacre à l’écriture de cinq e-books et d’un livre, “Le Système idéal” (2011). En 2012, il lance sa seconde entreprise, tout en participant à de nombreux projets pour des associations.

En parallèle, il collabore à de nombreux projets associatifs, dont le projet Frenchconomy dans le domaine de l’économie collaborative.

Entrepreneur-Ingénieur spécialisé dans la blockchain, Guillaume THUILLET s’est très tôt intéressé à la tokenisation.

Guillaume confie :

C’est en regardant des conférences données aux États-Unis, que j’ai pris conscience des enjeux de la tokenisation de l’économie. Ce système va prendre une grande importance dans les années à venir !

En janvier 2019, Guillaume décide donc d’écrire à toutes les fédérations sportives françaises pour les informer du phénomène et leur proposer une prestation de tokenisation des sportifs.

Petit à petit, il se crée un réseau, rencontrant notamment le fondateur de Poslist, un site web de référencement des cryptomonnaies en Proof of Stake. Il est également désigné advisor de la plateforme Like&Co, ce qui le pousse à réfléchir à l’idée d’une organisation pour le marché de la tokenisation. Le projet Nokenchain était né !

La notoriété est vite au rendez-vous et Nokenchain a déjà été numéro 2 sur Google Actualités France pendant 2 jours sur le mot “cryptomonnaies”. L’idée de la tokenisation des individus est venue suite à une étude de marché pendant les 6 premiers mois de l’année 2019 et à l’observation que personne ne faisait encore cela sur le Vieux Continent.

Aujourd’hui, Nokenchain ambitionne d’être la première entreprise en Europe à permettre une présence sur l’Internet 3.0 pour tout le monde sans connaissances en informatique nécessaires.

En 2020, Nokenchain accélère la tokenisation de l’économie et de ses enjeux en accélérant la diversité et le nombre de tokens créés. Tout ce qui a une valeur peut être tokenisé. Et tout ce qui pourra être tokenisé, sera tokenisé. Avec les journalistes parmi les premiers concernés.

Pour en savoir plus

Site web : http://nokenchain.net/fr/accueil/

Facebook : https://www.facebook.com/nokenchain

Instagram : https://www.instagram.com/nokenchain/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/nokenchain

Twitter : https://twitter.com/nokenchain

Contact Presse

Guillaume THUILLET

E-mail : contact@nokenchain.net

Tel : 06 13 08 54 16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>