Sortie album jazz : “Les Partitions invisibles” de Bastien Boni et Nicoló Terrasi

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

Le duo de musiciens de jazz français Bastien Boni (contrebasse) et Nicoló Terrasi (guitare) souhaite créer des paysages sonores qui prennent vie et transporter l’auditeur dans des univers oniriques, le laissant construire son propre parcours imaginaire, tel un cinéma pour les oreilles.

Les séquences sonores, préalablement enregistrées par les musiciens, relèvent d’une matière narrative réaliste (field recording). Voix, bribes de conversations, sons de la nature, bruits du quotidien, sons réalistes et abstraits… peignent des scènes auditives plus ou moins identifiables.

Dans leur premier album, “Les Partitions invisibles” (édité sous le label MazetoSquare), le propos est de réaliser une forme musicale qui se construit dans la temporalité à travers la confrontation et le dialogue de sons réalistes enregistrés et de sons abstraits instrumentaux… comme dans un collage dadaïste, où figures reconnaissables et images, et mots inventés réalisent la forme.

Sortie prévue le 6 avril 2020.

3770005705213

Une improvisation musicale qui ouvre les portes de l’imaginaire

« Les Villes invisibles est né par fragments… comme des poèmes que je mettais sur le papier, suivant les inspirations les plus variées… 

Quand j’écris, je travaille par séries : j’ai plusieurs chemises où je mets les pages qu’il m’arrive d’écrire, selon les idées qui me passent par la tête, ou même de simples notes que je voudrais écrire… Je rassemble des pages sur les villes et les paysages de ma vie…, celles de villes imaginaires, hors de l’espace et du temps.
Je voulais que ces séries s’alternent, s’entrelacent et, en même temps, que le parcours du livre ne s’éloigne pas trop de l’ordre chronologique dans lequel les différents textes avaient été écrits. »

ITALO CALVINO - Le Città invisibili (Les Villes invisibles), 1972.

“Les Partitions invisibles” est le fruit de la captation de moments, l’invention instantanée d’une musique imaginée…

Sa composition s’apparente au livre de Calvino : le récit musical est construit par fragments nés de l’interaction de Bastien Boni (contrebasse) et Nicoló Terrasi (guitare) dans un dialogue libre. La narration musicale, se structurant en forme ouverte, permet de laisser libre la fantaisie, ainsi un lieu écouté peut devenir un paysage intérieur où l’imagination de chacun construit son propre scénario, tel un cinéma pour les oreilles.

Capture

C’est dans une dimension imaginaire que la musique des “Partitions invisibles” se construit, autour de l’improvisation et d’un troisième élément sonore qui est le field recording ; ainsi se crée un parcours auditif imaginatif, une partition inexistante. Les enregistrements de terrain sont pour les musiciens comme les éléments que Calvino utilise pour construire sa narration : pages sonores imaginaires hors de l’espace et du temps.

En suivant un processus musical semblable à celui littéraire de Calvino, les improvisations instrumentales se mélangent avec un catalogue sonore de field recording, créant ainsi une narration. Les morceaux /chapitres s’alternent avec des bagatelles, sorte de petits intermèdes acoustiques, évoquant les dialogues entre les deux protagonistes du roman.

Ce qui commande au récit, ce n’est pas la voix : c’est l’oreille.

3770005705213_1

Découvrir l’album en concert

Le GMEM-cncm (Centre national de création musicale de Marseille) soutient la création de ces “Partitions invisibles”. Bastien Boni et Nicoló Terrasi ont bénéficié d’un accueil en résidence de travail du 10 au 14 février et du 9 au 13 mars 2020.

Ces deux sessions au GMEM-cncm ont pour objectif de préparer les futurs concerts du duo, en travaillant sur l’aspect scénique de leur performance :

  • 12 mars : concert de sortie de résidence au GMEM-cncm ;
  • 29 mars : concert au PIC-Télémaque, à Marseille, là où les deux artistes ont enregistré l’album ;
  • 6 avril : sortie officielle de l’album ;
  • 9 avril : concert de présentation du CD au Théâtre de la Mer, à Marseille.

Du 25 juin au 3 juillet, le GMEM-cncm recevra à nouveau Bastien Boni et Nicoló Terrasi pour une 3ème session qui s’axera plus sur la conception son/lumières des concerts à venir.

Un duo né d’une passion commune

musiciens

Bastien Boni et Nicoló Terrasi, tous deux compositeurs instrumentistes, sont liés par la pratique de l’improvisation libre. C’est lors de la représentation de la pièce Acustica du compositeur Mauricio Kagel (production compagnie l’Art de Vivre, 2016), que se révèle leur complicité.

Le duo prendra forme ensuite au sein du collectif Grand 8 (grand ensemble de musique improvisé) avec l’envie de partager une musique complice et ludique. Leur projet met en jeu un travail instrumental et de live électronique qui se déploie en contrepoint à une écriture sonore diffusée sur un dispositif de haut-parleurs.

Bastien Boni : contrebassiste, compositeur et improvisateur

Diplômé de l’Ecole Nationale de Musique d’Avignon et d’Aix Marseille Université, il compose de la musique pour le théâtre, le cinéma, l’audiovisuel, la danse contemporaine, et des installations sonores sous différentes formes : sculptures et objets sonores.

Nicoló Terrasi :  guitariste, compositeur et improvisateur

Diplômé du Conservatoire de Palerme, de l’École Normale de Musique, du Conservatoire du XXe arr. de Paris, et du CNRR de Marseille, il compose des musiques instrumentales, acousmatiques, mixtes et s’intéresse aux musiques traditionnelles et à l’improvisation libre.

Il réalise des musiques pour le spectacle vivant et jeune public, pour des films documentaires, le théâtre et l’image. Il développe des projets pédagogiques autour de la création contemporaine, et en relation aux arts visuels avec la compagnie Risonanze.

Capture2

Informations pratiques

  • “Les Partitions invisibles” (Bastien Boni & Nicoló Terrasi)
  • Date de parution : 6 avril 2020
  • Label : MazetoSquare

A propos du label MazetoSquare

Depuis 10 ans, le label MazetoSquare produit et distribue des œuvres qui lui semblent nécessaires : des albums pour la jeunesse (contes musicaux), des disques d’artistes et musiciens hors normes (jazz, musiques traditionnelles, chanson française), des rééditions d’œuvres anciennes parfois oubliées…

Pour en savoir plus

Dossier de presse : DP_LES-PARTITIONS-INVISIBLES_07022020_DEF

Site web : https://www.mazeto-square.com/

Facebook : https://www.facebook.com/MazetoSquare/

Instagram : https://www.instagram.com/mazetosquare/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>