“La Quadrature du Cercle”, de Colette Mourey : un ouvrage récompensé par le prix mondial Golden Aster Book 2019

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC

L’auteure Colette Mourey a reçu le prix mondial Golden Aster Book 2019 pour son ouvrage “La Quadrature du Cercle”, le 25 janvier 2020 à Civitavecchia (Italie – Rome).

Ce tome 1 de la “Saga des Hommes-Etoiles”, publié aux éditions PGCOM, découle d’une réflexion résolument écologique et humaniste : s’interrogeant sur le devenir des sociétés de consommation, ainsi que des civilisations en profonde rupture d’avec leur biotope.

20200208080957-p2-document-pvfh

Qu’est-ce que le prix mondial Golden Aster Book ?

Le prix littéraire mondial Golden Aster Book est né pour impliquer des écrivains et des poètes, connus ou émergents provenant du monde entier.

Le prix est promu et soutenu par l’Association Culturelle internationale “Aster Académie Internationale”. Il s’articule dans les sections de narratif et d’essais (publié ou inédit) et poésie inédite.

Golden-Aster-Book-2019

“La Quadrature du Cercle” : une intrigue résolument futuriste

Dans ce roman moderne et initiatique, la narration met en scène des citadins indissociables de leurs robots-serviteurs et des hologrammes qu’ils façonnent (primauté de la « Réalité Virtuelle »), tandis qu’ils errent, prisonniers d’une symbolique « Capitale » ravagée par les combats, cloisonnés en tribus antagonistes. Ils sont les quelques rescapés d’une tragique « Troisième Guerre Mondiale », qui se sera avérée d’autant plus cruelle qu’essentiellement spontanée et clanique – les communautés se jetant les unes sur les autres.

En face d’eux, les « Pères » et « Mères » : occupés, dans le « Domaine » agricole – avec le précieux concours des Esprits de la Nature, à réinstaurer une suffisante biodiversité, à partir des semences conservées dans une « Réserve Mondiale » – vaste Banque de Données Génétiques.

La totalité de ces Terriens possède le « Don » : l’aptitude à matérialiser, d’un geste, l’objet de son désir.

20200208080957-p1-document-ghpyAu niveau macroscopique, les incessants conflits humains s’entremêlent avec les intrigues émanant des « Alliances » de multiples communautés extraterrestres divergentes, dont certains chercheront plutôt à profiter d’une race humaine jugée primitive, tandis que d’autres œuvreront généreusement à la plénitude de son développement.

Enfin, la « Grande Catastrophe », tant annoncée, ne pourra que se produire : basculement des pôles, réveil des monstres volcaniques, tornades et tsunamis … parachevant la dévastation totale d’une planète déjà ravagée, autant par la déforestation massive, que par des pollutions de tout ordre, qui corrompent l’ensemble des constituants de la Vie (eau, air, terre …) – les pires s’avérant les plastiques, les métaux lourds, la radioactivité, les perturbations électromagnétiques … sans parler des résidus des guerres nucléaires, chimiques, virales …

Bien sûr, même si elle sait se mettre, de son propre chef, dans des situations véritablement inextricables, l’intelligence humaine saisit, aussi, les occasions de se relever : ici, c’est une naissance, qui pourrait cristalliser les plus fabuleuses espérances ! …

Pourquoi « La Quadrature du Cercle » ?

La « Quadrature du Cercle » – éminent problème mathématique, signe, d’autre part, le processus de « Transfiguration Alchimique » : depuis la « Mémoire Éthérique Primordiale Supérieure » (figurée par un « Cercle ») jusqu’aux quatre « Éléments » forgeant la « Manifestation » – l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre, que réenglobe la Synthèse Supérieure du « Carré ».

L’exposition du récit présente des tribus humaines cloisonnées par une antique architecture urbaine (du Cercle extérieur au labyrinthe spiralé des fortifications, puis aux rectangles urbains, dont le centre est le « Carré du Pouvoir », au milieu duquel s’inscrit le très particulier « Cercle » des Origines), notre héros, Django, et la Mafia, s’avérant les seuls à pouvoir user du « Signe » (une croix particulière), qui permet d’évoluer d’un secteur à l’autre.

Résumé de l’Ouvrage

Post « Troisième Guerre Mondiale », dans une Capitale ruinée, où se tissent et s’entremêlent concret et virtuel, hommes et robots rivalisent d’ingéniosité : cependant, lequel s’affranchira de l’autre ? Quant aux perpétuelles guérillas, elles forgent un âpre contrepoint aux conflits intergalactiques.

Oui, il faudrait vraiment un « Sauveur », pour assurer un avenir décent à la Civilisation, sur une planète depuis longtemps déstabilisée et souillée, au seuil d’une ultime « Grande Catastrophe » écologique. Cependant, aux tréfonds même de ces noires ténèbres, intervient une Naissance, appelée à modifier le cours des événements.

20200208080957-p3-document-edac

Un roman avec une problématique de fond : l’écologie

L’écologie, préoccupation majeure de la société, est la problématique de fond de ce roman. Comme il est expliqué : “on peut l’empoisonner jusqu’à un certain seuil, sans obtenir de réaction visible. Cependant, un rien de trop, et c’en sera fait des équilibres vitaux primordiaux, qui voleront en éclat, d’un coup, entraînant des réactions d’une violence terrible ! …”

À l’occasion de son discours durant la remise des prix, Colette Mourey a précisé :

En recevant cette récompense, j’émets juste un souhait : que les funestes catastrophes écologiques dépeintes dans mon roman « La Quadrature du Cercle » ne se produisent jamais !

Colette Mourey a ajouté :

L’ensemble de l’oeuvre témoigne d’une pensée constructive et positive. Sans même évoquer aucun point de “non-retour”, comme je le souligne dans chacun de mes écrits, la balle est dans notre camp. Si, pour notre part, nous opérons des Interrelations et des Mutualisations analogues à celles par lesquelles s’expanse continuellement l’Élan Vital, alors, de spirale en spirale, notre planète se muera en Paradis !

À propos de Colette Mourey

Colette Mourey, née à Kenitra en 1954, musicologue et compositrice plusieurs fois primée, est parallèlement écrivain : auteure de : “Principes de l’Hypertonalité”, « L’Intelligence musicale », « Essai sur le son mental », « Synergies : de l’espace musical à l’espace urbain ».

Elle traite aussi de destinées féminines variées et pluriculturelles : « Himaya », « Dieu est à la caisse », « Hélène » ; tout en s’interrogeant sur des problématiques contemporaines humaines et écologiques : « Les Terres Promises », « Les Terres Nourricières », « L’Ombre des Âmes », « Et la Lumière Fut ! », « D’Encre et de Sang », « Gliotte et le Ménestrel », « Contes des Perles de l’Orient », « Contes des Ébahitiens », « Petit Précis d’Agriculture Symbiotique »

En savoir plus

Site Internet : https://colette-mourey.com/

Page Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Colette_Mourey

Facebook : https://www.facebook.com/pg/quadratureducercleroman/posts/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/colette-mourey-b0a2072b/?originalSubdomain=fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>