“Olivier, de l’épreuve à l’envol”, le livre qui transforme la mort en hymne à la vie

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC    

Nous sommes tous un jour, tôt ou tard, confrontés à la maladie, au handicap et à la mort. Ces sujets que nos sociétés modernes choisissent d’ignorer jaillissent pourtant dans nos vies, les bousculent, les heurtent même, parfois douloureusement.

Mais faut-il pour autant les vivre comme des tragédies ? Et s’il s’agissait plutôt d’initiations qui peuvent être inspirantes pour en sortir grandis ?

Le livre “Olivier, de l’épreuve à la vie“, est le bouleversant témoignage d’une famille qui a traversé les difficultés de l’existence avec la même gratitude.

Il raconte l’histoire d’un jeune couple épanoui, qui a deux enfants et un métier passionnant. Et puis un jour tout bascule : le 14 juillet 1997, un accident stupide transforme un père de famille, un vétérinaire apprécié de tous, en infirme tétraplégique complet et sous assistance respiratoire.

Comment ses proches et lui-même ont-ils vécu les seize années qui ont suivi ? Comment ont-ils surmonté les moments de découragement, de tristesse et leurs propres peurs ?

C’est le témoignage sensible et authentique que nous livrent Caroline son épouse, Sébastien et Cédric, ses fils. Le lecteur, la lectrice, sont invités à partager le quotidien de cette famille hors du commun. Ce qui aurait pu n’être qu’une épreuve insurmontable se révèle une magnifique leçon de vie, empreinte de beauté et de joie, jusqu’à sa résolution, lors du moment choisi et orchestré par Olivier pour son décès, sa délivrance.

“Olivier, de l’épreuve à l’envol” est ainsi bien plus d’un témoignage. Il s’agit d’un livre initiatique qui transforme le lecteur/la lectrice en profondeur pour mieux l’aider à transformer les coups du destin en formidables opportunités.

OlivierLeLivre_3D

 Un hymne à la vie, à l’espoir et à la résilience

Caroline Bron et ses deux fils, Sébastien (26 ans) et Cédric (23 ans) se sont réunis pour partager leurs témoignages et leurs regards croisés afin de transmettre un message d’espoir et de résilience.

Le père des deux garçons, Olivier, était devenu tétraplégique et sous assistance respiratoire quand ils avaient respectivement 4 ans et 9 mois. Pourtant, avec le recul, chacun des trois a à cœur de montrer combien cet accident brutal fut en réalité une opportunité pour faire émerger le meilleur de lui-même et un cadeau pour apprécier pleinement la Vie.

Chacun, avec ses forces et ses faiblesses, partage ses ressentis avec pudeur et authenticité et rend hommage à l’intelligence, à l’optimisme et à la légèreté qu’Olivier a su véhiculer et transmettre au cours des seize années qu’il passa enfermé dans sa prison de chair…

Assistant à son départ choisi, grâce à la Loi Léonetti qui a rendu ce départ légal, sous le soleil printanier, ils montrent aussi comment la mort appréhendée en conscience et dans la sérénité peut être vécue alors comme une initiation et non comme une peine insurmontable. Elle devient alors une amie pour mieux apprécier la Vie.

Caroline Bron souligne :

Nous avons voulu aider les personnes qui traversent les mêmes épreuves à revisiter leurs priorités dans la vie et à profiter de leur quotidien. Les chemins de la gratitude et de l’optimisme ont transcendé nos vies et ouvert le champ de tous les possibles.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=vYug_dPoUVs&feature=emb_logo

Un témoignage bouleversant à mettre entre toutes les mains

L’histoire de ce livre est structurée autour de celle d’Olivier, vétérinaire passionné, appelé “docteur miracle” dans la campagne du bocage mayennais. C’est avec beaucoup d’amour qu’il choisit de prendre racine dans cette belle région.

Mari et père, homme d’action, tout bascule avec un accident stupide qui le laissera tétraplégique et sous assistance respiratoire. C’est le début d’une bataille pour sa survie d’abord, puis pour garder sa dignité et enfin trouver sa raison de vivre, dans la résilience.

Son parcours délivre une leçon de vie durant 5 776 jours, avant sa délivrance de sa prison de chair : la liberté, la mort choisie, préparée, accueillie !

20200107163053-p3-document-tojs

C’est lui qui insuffle à toute la famille la volonté farouche d’appliquer au quotidien la célèbre citation de Mark Twain : ” Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait.”

Car même en étant tétraplégique, Olivier a su sublimer son existence pour relever tous les défis : essayer le parapente, être le premier fauteuil roulant au beau milieu des pistes de ski à 2 600 m d’altitude, en Suisse, devenir apiculteur, et tant d’autres encore !

Un hommage à tous ceux/celles qui soignent, aident, donnent

“Olivier, de l’épreuve à l’envol” se fait l’écho d’une immense reconnaissance envers tous les accompagnants qui ont apporté leur précieux soutien chaque jour.

Il y a bien sûr la famille, les proches, et les amis.

Il y aussi les associations, et notamment l’association Handi’Chiens et l’association ACV (soutien aux vétérinaires accidentés) qui ont changé la vie d’Olivier, de Caroline, de Sébastien et de Cédric.

Il y a enfin les médecins et tous les soignants qui se sont toujours montrés disponibles, humains et présents. C’est grâce à eux qu’Olivier a pu vivre au quotidien avec sa famille, après 2 ans passés dans de multiples hôpitaux et centres de rééducation fonctionnelle.

La genèse d’une magnifique leçon de vie

Olivier_01-768x509

Olivier avait puisé dans son parcours de vie une belle matière pour écrire de nombreux textes inspirants.

De son côté, Caroline avait aussi beaucoup écrit sur leurs traversées, prises de conscience, célébrations de la vie, difficultés surmontées… Alors le projet du livre a commencé à mûrir en elle, jusqu’à sa rencontre avec un biographe avec lequel le feeling est bien passé.

Au même moment, sans le savoir, Cédric a fait part de son intention d’écrire au sujet de leur histoire familiale.

Ils ont alors partagé leur idée avec Sébastien, qui a eu envie de les rejoindre dans cette aventure.

C’est ainsi que tout a commencé, 6 ans après le départ d’Olivier au pays des anges… Aujourd’hui, cette faculté de parler de la mort comme une initiation et non comme un drame, en toute transparence, résonne positivement auprès de nombreuses personnes. La campagne de financement, lancée sur Ulule, témoigne d’ailleurs de l’intérêt des lecteurs/lectrices puisque l’objectif initial a été largement dépassé.

Caroline, Cédric et Sébastien sont désormais sollicités pour animer des conférences autour de la mort, de la vie, du handicap et de la fin de vie. Trois dates sont déjà prévues.

Un récit à trois voix, pudique et vrai

20200107163053-p2-document-tjrm

Caroline

Épouse amoureuse, jeune mère, vétérinaire passionnée, c’est dans ce même environnement familial mayennais que les racines de Caroline se développent. Fragile de l’extérieur, la lionne intérieure se réveille lors de la tempête, quand tout s’écroule et que tout doit être reconstruit. La tétraplégie soudaine de son mari provoque un bouleversement complet du couple, un changement brutal de vie. Un homme fort, orgueilleux, chevaleresque qui devient totalement dépendant de son épouse et de ses proches pour sa survie remet tout un idéal de vie en cause.

Une telle rupture, une telle crise, implique non seulement une reconstruction de ses systèmes de valeur et également le développement de nouvelles compétences humaines dont nous suivons l’évolution tout au long de ce témoignage poignant et intime ! Un véritable parcours initiatique auquel le lecteur et la lectrice peuvent s’identifier et trouver des clés pour traverser leurs propres défis relationnels et humains.

Sébastien

Aîné de la fratrie et fils indépendant, Sébastien est un jeune « vétérinaire » d’à peine 3 ans. Il est toujours prêt à accompagner son père et sa mère dans leur activité professionnelle. Passionné de pêche, de jardinage dès son plus jeune âge, ses racines transmises par ce père très sécurisant s’écroulent ce jour funeste du 14 juillet 1997. C’est le témoignage d’un fils qui doit faire le deuil de son père à deux reprises, la première fois avec la perte de son père valide et la deuxième avec le décès de son père tétraplégique.

Cédric

Il a à peine 332 jours quand tout s’arrête. Le subconscient du bébé subit le choc, le conscient non. Ce fils cadet aura toujours connu son “papa à roulettes”, et tout ce que ça implique. Peur de lui faire mal, peur de l’autorité paternelle très présente malgré son immobilité forcée, puis symbiose des cerveaux en grandissant, pour devenir partenaires dans de nombreux projets ! C’est le témoignage d’un enfant qui a appris à profiter de la vie, à en connaître la valeur, la fragilité et qui a grandi trop vite. Il a mûri au contact du handicap et de la conscience de la mort comme épée de Damoclès, omniprésente. Les valeurs et les apprentissages paternels lui ont été transmis par le verbe et non par l’exemple du geste.

Ce qu’en pensent les premiers lecteurs

Marie-Christine L. :

” Je viens de terminer votre livre à 6 mains et j’en vibre encore. Un hymne à la vie, à la persévérance, à l’amour… J’ai été attentive à proposer le minimum de « corrections » pour laisser toute la force, la personnalité et la sensibilité que vous donnez chacun au texte. Les photos sont très bien choisies.
Il me semble que ce livre pourra être une aide pour beaucoup…
Difficile de dire plus ce soir. J’ai l’impression de connaître chaque personne de ce récit…
Merci Caroline, Sébastien et Cédric”

Aline V. :

“À la lecture de votre ouvrage,
Je reçois l’élan vital, une vague de force pour dépasser les obstacles, une conscience accrue du caractère miraculeux de chaque instant de vie.
Je reçois le formidable courage de chacun de vous 4 et de tous les acteurs qui vous ont accompagnés.
Je reçois Comète, l’ouverture et la chaleur que cette présence animale a apporté à Olivier et au Moulin.
C’est un texte dont l’écriture est fluide ce qui est très agréable à lire.
Merci merci merci.”

Edwige M. :

“J’ai terminé hier la lecture de votre merveilleux livre. Je choisis à dessein le mot merveilleux car, du premier chapitre à l’épilogue, une quantité d’impressions, émotions et sentiments se sont succédés avec des intensités « constamment variables ».
Ainsi m’ont parcourue le plaisir, la joie de la découverte de cette famille atypique et remarquable, la tristesse, l’amusement, l’étonnement et surtout une grande et profonde admiration pour Olivier et pour toi !
Admiration envers votre courage d’exception.
Admiration envers votre capacité de vous ajuster à chaque étape de ce cheminement, à exercer votre rôle éducatif avec conscience et compétence avec vos deux garçons devenus aujourd’hui deux jeunes hommes prometteurs.
Nous permettre d’entrer dans cette intimité est un réel cadeau qui amène le lecteur à poser nouvellement son regard sur la personne handicapée et sur son entourage.
De cette narration, dans un style à la fois simple et étudié, naît une biographie qui revêt pour moi la forme d’un récit initiatique dans lequel je suis entrée de toute mon âme et de tout mon cœur. J’ose même dire que j’ai avancé dans cette lecture avec la curiosité du cœur… Je suppose que le fait de te connaître a amplifié mon intérêt… Peu importe, ce sera un ouvrage que j’aurai envie d’offrir…”

Pour en savoir plus

Site web : https://olivierlelivre.com/

Facebook : https://www.facebook.com/olivierlelivre/

Instagram : https://www.instagram.com/olivierlelivre/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/olivierlelivre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>