Amazonie en danger : une délégation de porte-paroles du peuple autochtone Ashaninka vient à la rencontre des Nantais

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC    

Zones déboisées qui ont augmenté de 85 %, villages détruits, non-respect des populations locales… depuis quelques années, les peuples indigènes et communautés traditionnelles amazoniennes sont menacés et vivent dans des conditions très difficiles. À tel point que 47 d’entre elles viennent de décider de s’unir pour (re)former une alliance des Peuples de la Forêt et opposer un front commun au président brésilien Jair Bolsonaro (source). En parallèle, plusieurs initiatives positives voient le jour, pour éveiller les consciences et tisser des ponts entre les peuples afin d’agir collectivement pour la protection de l’Amazonie, notre nature commune.

À Nantes, du 1er au 5 avril 2020, l’association Amazônia a ainsi l’honneur de recevoir une délégation de porte-paroles du peuple Ashaninka. Cet événement exceptionnel va permettre de renforcer les liens interculturels entre la région nantaise et un peuple autochtone d’Amazonie brésilienne.

Capture

Un formidable espace de dialogue et de rencontre pour construire ensemble un monde solidaire

La présence à Nantes d’une délégation de porte-paroles du peuple Ashaninka est un événement rare à ne surtout pas manquer ! Invités par l’association Amazônia, les représentants de ce peuple autochtone souhaitent partager au plus grand nombre le témoignage des réalités vécues en Amazonie. Derrière un tableau d’actualités alarmantes pour l’avenir de cette forêt, ils proposeront au public une présentation de leurs projets, leurs visions et les actions menées par le peuple Ashaninka pour préserver notre nature commune.

cf9781_3936f076e5404bf7a655bdd1bb4bfc48_mv2

Ces rencontres interculturelles, qui se dérouleront du 1er au 5 avril, poursuivent un triple objectif :

  • Favoriser la mise en œuvre d’un projet de territoire indigène (valorisation culturelle et développement économique) par le partage et la co-construction avec des acteurs de la société civile ligérienne en France.
  • Donner une visibilité au peuple Ashaninka et leur permettre d’exprimer leur vision de la situation en Amazonie et sur leur territoire.
  • Permettre à l’association Amazônia d’accentuer la mise en place de partenariats en France, au service des projets menés et la réciprocité de leurs intérêts (protection et restauration des écosystèmes, mesures de luttes contre le changement climatique, développement de modes de production et de consommation durables, éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale).

La délégation sera composée de :

Alexandrina Piyãko Ashaninka, porte-parole de son peuple. Elle est titulaire d’un Master en gestion de projet de développement durable pour les territoires indiens. Alexandrina est très impliquée dans la promotion et la valorisation de la culture ashaninka au Brésil et dans le monde.

Dora Piyãko Ashaninka, présidente de la coopérative Ayompari. Dora gère la coopérative et anime les échanges avec les producteurs et artisans du village Apiwtxa. Elle et sa famille vivent essentiellement au village Apiwtxa. Sa venue en Europe est exceptionnelle.

Dr José Pimenta, Docteur en anthropologie et professeur à l’Université de Brasilia. Il est l’un des chercheurs spécialistes des Ashaninka dans le monde.

Capture2

Les temps forts de cette semaine riche en apprentissages mutuels

Conférence grand public à Nantes

Table ronde « Gardiens de l’Amazonie » : projets de territoires, les peuples de la forêt au secours de la planète. En partenariat avec la ville de Nantes et le Muséum d’Histoire Naturelle. Jeudi 2 avril 2020 de 19 h à 21 h au Muséum d’Histoire Naturelle de Nantes. Entrée gratuite sur inscription (nombre de places limitées). Réservations en ligne sur : https://www.weezevent.com/conference-gardiens-de-l-amazonie.

Julien Orain, co-fondateur et Président de l’association Amazônia, précise :

Venant d’une région isolée de l’Amazonie brésilienne, Alexandrina et Dora Piyãko offriront au public de cette soirée une occasion exceptionnelle de vivre un temps de rencontre et d’échange interculturel.

Rendez-vous institutionnel à Nantes

Réception avec honneur et respect des porte-paroles Ashaninka à Nantes par des élus locaux, responsables d’organisations, à la Mairie de Nantes. Le vendredi 3 avril à 18 h. Discussion et plaidoyer autour de l’Amazonie et des peuples premiers.

Rendez-vous scientifique à Nantes

Intervention de Dr José Pimenta auprès d’un public universitaire de chercheurs et étudiants sur la situation des Ashaninka face aux projets de développement dans cette région amazonienne. Le mercredi 1er avril de 18 h 30 à 20 h à la Maison des Science de l’Homme Ange Guépin.

cf9781_f2026a366ffb4ccdbe5dbf3daa58707c_mv2_d_4052_2684_s_4_2 (1)

Atelier World Café à Nantes

L’édition d’un livre sur l’art, les luttes et le modèle d’exemple du peuple Ashaninka : valoriser pour protéger. Il s’agit de valoriser la venue de la délégation Ashaninka à Nantes et d’amorcer avec eux la phase concrète d’un projet d’édition de livre. Cet ouvrage mettra notamment en lumière l’art Ashaninka, le travail des artisans et l’organisation coopérative. L’association Amazônia prévoit d’inviter un réseau ad hoc qui pourra faciliter la mise en œuvre de ce projet (spécialiste de l’édition, du monde du livre, etc.) et d’animer un atelier d’échanges techniques et de partage entre la délégation Ashaninka et les participants. Pour en savoir plus sur ce projet : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/pros/20200106111443-p7-document-wuzr.pdf

Rencontre associative à Prinquiau

Tenue de l’assemblée générale de l’association Amazônia en présence de la délégation. Réunion suivie d’un temps convivial avec l’écosystème Amazônia : adhérents, bénévoles, partenaires.

 Un événement de grande ampleur soutenu par de nombreux partenaires

Capture3

En tant qu’organisatrice de cette rencontre interculturelle, l’association Amazônia a vu les choses en grand ! Le budget total de cet événement s’élève à 8 200 €, mais l’association assume totalement cet engagement hors du commun pour une petite structure. Julien Orain confirme :

Après 3 ans d’existence, grâce au soutien de nos membres et partenaires, nous souhaitons proposer des rendez-vous importants et des rencontres ambitieuses. L’enjeu est de taille : il s’agit d’œuvrer pour le salut d’une humanité réconciliée avec sa planète, pour la préservation d’un biome tel que l’Amazonie, et pour la diversité humaine incarnée par les peuples autochtones.

La réception de la délégation Ashaninka bénéficie de l’aide active de nombreux partenaires :

  • Partenaires techniques : ville de Nantes, Musée des Confluences de Lyon, Université de Brasilia, Association Jabiru prod’… ;
  • Partenaires locaux : Muséum d’Histoire Naturelle de Nantes, Maison des Sciences de l’Homme, Librairie la Géothèque, Galerie Equinoxe, Maison des Citoyens du Monde…

 Amazônia : “Agir pour préserver l’Amazonie, c’est agir pour la Terre entière”

20200106111443-p1-document-jkwj

Vous savez mon attachement aux peuples premiers. Par conséquent, les actions et projets concrets qui permettent de créer des liens entre les peuples indigènes, les populations traditionnelles d’Amazonie et la France ont tout mon soutien.

Pierre Rabhi, fondateur du mouvement colibris et parrain d’Amazônia

L’association Amazônia, c’est un collectif de personnes venant d’horizons différents, ayant décidé de mettre en commun leurs connaissances et compétences afin de contribuer par des actions concrètes et de sensibilisation à la préservation de l’Amazonie. En menant des actions de solidarité avec les peuples de la Forêt, l’association met les échanges interculturels au cœur de ses projets, que ceux-ci soient réalisés ici ou là-bas.

En quelques mots, Amazônia c’est…

  • Un projet associatif citoyen et inclusif. Amazônia débute sa 4ème année d’activité en maintenant avec conviction le déploiement d’un projet associatif citoyen et inclusif. Pas besoin d’être “sachant” pour découvrir, s’engager et agir. Spécialistes ou non-spécialistes, jeunes ou plus expérimentés, occupés ou plus flexibles, chacun(e) a quelque chose à apporter et à recevoir. Il y a tant à apprendre les uns des autres ! C’est par le partage et l’inclusion que Amazônia réussira à relever les défis pour l’avenir de la grande forêt et à rapprocher les peuples autour de ces défis.
  • Une association forte de ses partenaires. Amazônia est fortement soutenue par un riche “écosystème” de partenaires et soutiens : anthropologues en France et au Brésil, peuples indigènes et communautés traditionnelles, scientifiques, ONG parentes en France et au Brésil, experts des projets de développement et de solidarité internationale. Son réseau s’élargit chaque jour dans une dynamique constructive au service de projets partagés.
  • Une philosophie : “Faire de notre mieux”. En pratique, cette conviction est très efficace : la force d’intention, d’action et d’engagement de chacun est décuplée par le groupe.
  • L’action concrète. Chaque euro disponible est savamment utilisé pour être mis au service de l’action en Amazonie auprès de partenaires sérieux et vertueux.
  • Des partenaires Ashaninka en Amazonie. Le peuple Ashaninka, avec qui Amazônia a engagé un accord de partenariat depuis 2018, est reconnu pour son excellence dans la conduite de projets pour la sauvegarde de l’Amazonie et des peuples de la Forêt. Il a obtenu le soutien de la coopération internationale. Il brille par la diffusion de ses résultats et de ses propositions dans le monde (Europe, ONU, Etats-Unis, Asie). Il partage son expertise et ses résultats au-delà de sa “Terre Indigène”, auprès de dizaines de représentants d’organisation indigène en Amazonie.

Comment soutenir l’association ? Parfois on a envie d’aider… mais on ne sait pas comment. Bonne nouvelle : une simple adhésion (10 €) est déjà un commencement. En effet, plus l’association aura d’adhérents, et plus elle aura du poids pour aller chercher de nouveaux partenaires ici et là-bas, ainsi que des financements pour concrétiser ses projets.

 À propos de Julien Orain, co-fondateur et Président d’Amazônia

20190902120700-p2-document-uxwv

Julien Orain est apiculteur et gérant d’un magasin Biocoop à Savenay (Loire-Atlantique). Il découvre l’Amazonie en 2004 lors d’un stage avec l’Université de Metz sur la thématique de la gestion agro-environnementale et le développement d’un projet d’élevage des abeilles natives, initié par des communautés traditionnelles dans l’Etat du Parà (Brésil). Il réalise ensuite plusieurs voyages dans diverses régions d’Amazonie dans le but de découvrir et de s’imprégner un peu plus de la diversité amazonienne : en forêt auprès de populations traditionnelles ou de peuples indigènes, mais aussi en ville où il noue des contacts avec quelques organisations indigénistes, ONG et anthropologues. Il confie :

Je dois faire partie de ces personnes qui, lorsqu’elles ont l’Amazonie dans la peau, ne peuvent plus vivre sans elle… Une fois, lors d’un vol vers le Brésil, mon voisin de siège, un écrivain brésilien m’a taquiné en écoutant mon parcours “Ah mon ami, tu as attrapé une amazonite aiguë à ce que je vois. C’est une belle maladie qui mérite de ne pas être soignée mais d’être vécue”. Puis plus tard lors d’un survol en plein jour au dessus de la grande forêt, sur plus de 1 600 km, j’ai été bouleversé par cette immensité de Nature. Je n’oublierai jamais ce moment. C’est là que je me suis dit que tout cela devait être partagé, qu’il allait falloir se mobiliser pour préserver ces territoires d’une si grande importance.

L’idée lui vient alors de poursuivre cette expérience collectivement et surtout de la tourner vers l’action. Julien met un an à interroger ses intentions les plus profondes, car il réalise l’engagement que représente la création d’une association. Il veut le faire en pleine conscience. Il fédère alors du monde autour de ce projet et, en février 2017, l’association Amazônia voit le jour grâce à un groupe de personnes fondatrices très motivées. Toutes partagent le même objectif : contribuer activement à la préservation de l’Amazonie en renfonçant l’autonomie de ses peuples traditionnels et en partageant des habilités, intérêts et compétences au travers de l’intelligence collective. Julien souligne :

Des dizaines de personnes ont déjà fait vivre Amazônia jusqu’à présent ! L’association poursuit aujourd’hui son travail pour rapprocher l’Amazonie de l’Europe et passer à l’action. Nous voulons préserver les peuples et la nature de cette région-continent, joyaux de la seule planète Terre connue que compte l’univers.

Pour aller plus loin, Amazônia ambitionne désormais de passer à la vitesse supérieure en augmentant fortement ses budgets. Elle désire en effet se “professionnaliser”, tout en restant une association, pour devenir une ONG du 21ème siècle, inclusive, participative, agile et audacieuse. Cela lui permettra de porter les projets qu’elle défend avec ses partenaires, projets forcément coûteux puisqu’ils concernent l’Amazonie. De 17 000 € en 3ème année, Amazônia vise désormais un budget de 70 000 € en 2020. Dans les plus brefs délais, son budget pourrait atteindre 150 000 €. Elle pourrait ainsi mettre en oeuvre le meilleur des projets de territoires en Amazonie : basé sur la formation, l’autonomie et la valorisation de la forêt sur pied (l’inverse de la forêt coupée !).

Un accent sera également mis autour de la sensibilisation en France au travers du déploiement d’expositions, de projets pédagogiques “Tandems Solidaires” avec les écoles, etc. Pour cela, l’association Amazônia est à l’écoute de manifestations d’intérêts pour des projets de partenariats (RSE), de mécénat auprès d’organisations nantaises, ligériennes et plus largement françaises. Un travail est également engagé avec des fondations pour pérenniser le déploiement des projets à plus long terme.

Pour en savoir plus

Site web : https://www.assoamazonia.org/

Facebook : https://www.facebook.com/Association-Amaz%C3%B4nia-518830408470566/

Adhérer à l’association : https://www.helloasso.com/associations/amazonia/adhesions/j-adhere-a-l-association-amazonia-1

Soutenir les projets de l’association Amazônia (dons) : https://www.helloasso.com/associations/amazonia/formulaires/1

Rapport annuel 2019 : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/pros/20200106111443-p3-document-jhnp.pdf

Contact presse

Julien ORAIN

E-mail : assoamazonia@gmail.com

Tel : 06 78 88 92 16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>