NanoSense et Pando2 : des compétences complémentaires au service de la qualité de l’air

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC    

Face à une prise de conscience croissante du grand public quant à la problématique de la qualité de l’air, de plus en plus d’expérimentations et d’innovations se développent autour de capteurs de qualité de l’air miniaturisés, visant à équiper villes, bâtiments, véhicules et citoyens (Microcapteurs). Pourtant, il n’existe à ce jour pas de réglementation pour ces technologies qui représentent un marché en plein essor et qui suscitent l’intérêt des différentes parties prenantes : autorités, citoyens, ONG, acteurs économiques… quels que soient les continents.

Le « Challenge Microcapteurs 2019 » du AIRLAB (Laboratoire d’AirParif) a donc pour mission d’éclaircir ces points. En effet, son objectif est de poursuivre en toute indépendance l’évaluation et la comparaison de microcapteurs afin d’éclairer les utilisateurs sur l’adéquation entre la performance métrologique, la pertinence et le coût de ces appareils. Ce Challenge permet également, de manière globale, de réaliser un état des lieux du marché, afin de favoriser l’innovation voire les ruptures technologiques dans ce domaine.

Lauréats, NanoSense et Pando2 ont donc donné naissance à une solution globale de supervision et gestion de la qualité de l’air, alliant l’expertise métrologique de NanoSense avec la technologie de restitution et d’analyse des données de Pando2.

Mockups NS Monitoring PANDO2 - EP5000 - Iphone

NanoSense et Pando2

NanoSense

NanoSense est une PME francilienne fondée en 2002 par Olivier Martimort, orientée vers la qualité de l’air. Aujourd’hui, elle conçoit et produit en France des sondes multi-capteurs (CO2, COV, T°, RH, Radon, PM, …) avec des fonctions de contrôle des systèmes de ventilation et/ou de chauffage/clim. Ces sondes sont compatibles avec les principaux standards des bâtiments intelligents.

Logo Nanosense déf PNG

Pando2

Pando2 a été créé par trois amis, associés pour prévenir et réduire l’exposition de la population à la pollution de l’air intérieur et extérieur. Ils ont ainsi créé la première plateforme permettant de consolider les données publiques et privées de qualité de l’air, centralisant l’équivalent de quatre applications : pollution atmosphérique, pollens, météo, et supervision de la qualité de l’air intérieur via les mesures des microcapteurs les plus performants du marché.

Logov1

Le partenariat NanoSense et Pando2

Les sondes de NanoSense ont été primées lors de l’édition 2018 du Challenge microcapteurs du AIRLAB (Laboratoire d’AirParif), pour leur précision et leur compétitivité. NanoSense a ainsi été désigné grand gagnant du Challenge, pour quatre sondes présentées.

DSC01683

Fort de ce succès, NanoSense a ensuite décidé de s’allier à Pando2 pour l’édition 2019 de l’événement.

Pando2 accompagnait donc NanoSense dans cette nouvelle édition avec son application web innovante et ergonomique. Celle-ci permet une supervision multi-établissement par la restitution en temps réel des mesures effectuées par les capteurs de qualité de l’air intérieur au niveau global et de chaque salle, et donne également accès à l’ensemble des paramètres de qualité de l’air extérieur, dont les indices et prévisions, la météo ou la concentration en polluants.

L’application permet également le calcul automatique d’indices, la génération de rapports synthétiques de l’exposition des occupants à la qualité de l’air, l’émission d’alertes, et la fourniture de recommandations concrètes aux utilisateurs comme les chefs d’établissement, les rendant acteurs de leur qualité de l’air.

Complémentaires et innovantes, ces deux solutions s’inscrivent dans le dispositif de prévention de la qualité de l’air, et permettent de réduire les impacts de la pollution atmosphérique et/ou intérieure sur l’être humain comme sur les bâtiments.

Logo NS AIRLAB 2018 & 2019 - ss LOGOs - 01

Focus sur le challenge AIRLAB Microcapteurs 2019

Cette année NanoSense a réussi à combiner les sondes E5000 et P5000 gagnantes du Challenge précédent en une seule et même sonde : la EP5000.

Cette sonde intègre la mesure de 9 paramètres d’environnement intérieur : le CO2, les COV, les Particules fines (PM10, PM2.5 & PM1), la Température, l’Humidité, le son et la lumière. Ce modèle sera disponible courant 2020 avec un prix de vente très attractif, permettant un déploiement massif dans les bâtiments neufs et en rénovation, en cohérence avec l’objectif de réduire l’exposition des personnes à une mauvaise qualité de l’air.

Concernant la sonde E4000NG, celle-ci a confirmé sa qualité, sa pertinence et sa fiabilité en remportant une nouvelle fois le Challenge avec cette fois-ci la possibilité d’y associer la solution de supervision de Pando2.

Bien que cette année, le jury n’ait pas donné de récompense pour la catégorie qualité de l’air extérieur, la sonde QAA de NanoSense arrive également en tête dans cette catégorie (4 étoiles sur 5).

Avoir remporté le Challenge cette année encore avec l’ensemble de ses produits en tête dans chacune des catégories du challenge conforte NanoSense et PandO2 dans le fait que leur partenariat fait sens et que cette solution globale est source de valeur pour l’ensemble de ses utilisateurs.

Lien : http://www.airlab.solutions/sites/default/files/presse/CP_MicrocapteurAIRLAB_FR.pdf

Multi-ecran + sondes + Challenge - 02

Une solution pour les collectivités et le tertiaire

La solution globale de supervision et gestion de la qualité de l’air de NanoSense et Pando2 s’adresse aux propriétaires de bâtiments tertiaires soucieux de la santé et de la productivité de leurs occupants, aux pouvoirs publics et aux collectivités soumises au décret Grenelle 2 qui rend obligatoire la surveillance de la qualité de l’air dans certains établissements recevant du public sensible (écoles maternelles et primaires, collèges, lycées, EHPAD et à terme tous les établissements recevant du public).

NanoSense et Pando2 ciblent également les bureaux d’études (qualité de l’air et énergie), les maîtres d’œuvre, les grands propriétaires immobiliers, les Directions des Ressources Humaines ainsi que les installateurs et mainteneurs.

La région Île-de-France et la Mairie de Paris ont retenu ce duo afin de mettre en place cette solution de pilotage intelligent du bâtiment dans différentes crèches et écoles de la ville et de la région avec l’objectif d’y améliorer la qualité de l’air. La région IDF soutient également une expérimentation d’amélioration de la qualité de l’air dans les espaces semi-ouverts, qui vise à être déployée pour les JO de 2024.

Après validation de ces projets, cette solution pourrait être déployée à grande échelle.

Portraits

Olivier MARTIMORT, Gérant et Fondateur de NanoSense

Après 17 ans dans les grands projets militaires et 2 ans de « Guerre des Etoiles » aux USA (SDI, Strategic Defense Initiative de Ronald Regan) ; Olivier réalise à la suite de l’incident de CHERNOBYL que les populations n’ont aucun moyen de se rendre compte de leur exposition aux radiations. Il fonde alors Nouveaux Standards en 1994 qui donna naissance à Nanosense en 2002. Maintenant expert en Qualité de l’Air, cela fait 25 ans qu’Olivier tente d’améliorer la santé et le bien-être via la maîtrise de la qualité de l’air intérieur.

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/olivier-martimort-40112b90/

 Olivier_photo

Jean-Gabriel Winkler, cofondateur de Pando2

Jean-Gabriel Winkler est titulaire d’un bachelor en management international de l’Ashcroft International Business School de Cambrige, au Royaume-Uni, et d’un master de la Reims Management School (Neoma).

Au sortir de ses études, Jean-Gabriel travaille pendant douze ans dans la finance d’entreprise dans de grands cabinets de conseil et de grands groupes, dont Deloitte et Rexel. En 2018, il décide de se consacrer à un sujet qui lui tient à cœur, la qualité de l’air, et fonde Pando2.

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/jean-gabriel-winkler-7933bb10/

0

Yann Poisson, ingénieur chez NanoSense

Sorti de l’ESME Sudria, Yann Poisson est entré chez NanoSense en 2014 en tant qu’ingénieur R&D. Il s’est occupé de la gestion de projets et du développement électronique du projet Mysphair, avant de se consacrer à la nouvelle gamme de sondes Qualité de l’Air Intérieur et au développement stratégique de la société. Ses domaines d’expertise sont variés : domotique et immotique, qualité de l’air, Energy Harvesting, capteurs, micro-électronique et gestion.

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/yann-poisson-ns-aesme-cjp/

yann_photo_Crop

En savoir plus

Dossier de presse : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/dp/nanosense.pdf

 

Pando2

Site web : https://www.pando2.com/

Linkedin : https://fr.linkedin.com/company/pando2

Facebookhttps://www.facebook.com/Pando2Paris/

Instagram : https://www.instagram.com/pando2_solutions/

Twitterhttps://twitter.com/pando2_Paris/

 

NanoSense

Site web : http://nano-sense.com/

Linkedin : https://www.linkedin.com/company/nanosense/

Facebookhttps://www.facebook.com/Nanosensefr/

 

Contact presse

Yann Poisson, poisson@nano-sense.com, 06 21 79 46 03, 01 41 41 00 02

Jean-Gabriel Winkler, jean-gabriel@pando2.com, 06 64 33 20 45

Olivier Martimort, martimort@nano-sense.com, 01 41 41 00 02

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>