En 2025, il faudra compter avec les freelances

    

La tendance à la digitalisation des ressources humaines depuis vingt ans, se concrétise par la création de plateformes digitales de mises en relation, le développement des réseaux sociaux et des sites de recrutement. Le management de transition n’échappe pas à cette dynamique. La révolution des freelances est en marche.

unnamed

 

Paris, le 24 octobre 2019

La tendance à la « plateformisation » s’accélère. Pour preuve, trois des quatre plus importantes levées de fonds du premier semestre 2019 concernent des plateformes, Meero, Doctolib, ManoMano. Sur le volet ressources humaines aussi, la digitalisation s’accroît avec l’essor des réseaux sociaux et la multiplication des plateformes et sites d’annonces.

Cette évolution accompagne et répond à la forte croissance des indépendants et travailleurs en freelance. La France totalise 2 800 000 freelances en 2018 (+ 15 % par an) et comptera entre 25 % et 30 % d’indépendants en 2025. La dynamique est toute aussi forte en Europe qui comptabilise 9 millions de freelance en 2018, soit une hausse de 125 % ces dix dernières années. Outre-Atlantique, aux Etats-Unis, ce sont près de 60 millions de travailleurs indépendants qui occupent actuellement le marché du travail, soit le tiers de la population active américaine. En 2025, ils représenteront au moins 50% des effectifs et les entreprises américaines se structurent déjà pour gérer ce changement de paradigme avec, notamment des plateformes de freelance structurées, la création de la fonction Chief Freelance Officer dans les organisations, et un déploiement de la culture « Worforce Agility ».

Partout, la croissance du marché des freelances répond à l’évolution de la donne économique, mais pas seulement : elle correspond aussi à des attentes nouvelles en termes de mode et de qualité de vie. Être aujourd’hui freelance, c’est faire le choix de travailler en toute autonomie : 81% des freelances aspirent à avoir plus de liberté et / ou gagner plus. Leur statut commence en outre à connaître quelques avancées sociales grâce à de nouvelles mesures gouvernementales, à savoir la réforme de l’assurance chômage avec entrée en vigueur au 1er novembre 2019 :

- Accès à l’assurance chômage lors d’une démission, après 5 ans d’ancienneté dans la même entreprise, justifiée par un projet de reconversion professionnelle ou la création / reprise d’une entreprise.
- Indemnisation de 800€ par mois pendant 6 mois, pour les travailleurs indépendants ayant généré un revenu > 10000€/an sur les deux dernières années avant liquidation judiciaire.

Cette dernière mesure, qui reste une première avancée, est toutefois jugée peu sécurisante pour les indépendants qui vont plutôt privilégier le recours au portage salarial, versus la création de sa propre société (SASU, EURL, …), afin de bénéficier de l’assurance chômage entre deux missions.

Avec les freelances, le schéma traditionnel du marché du travail change. Ils obligent les entreprises à repenser leurs organisations et leurs modes de collaboration. Ces dernières ont compris que faire appel à des indépendants, c’est avoir la possibilité de sélectionner des spécialistes dans leur domaine, capables d’apporter une expertise pointue.

A l’heure où les entreprises sont confrontées à des problématiques de plus en plus complexes (enjeux de transformation, gagner en agilité, urgence managériale, …), le management de transition s’avère la solution idéale. Avec ces indépendants dits Premium, dotés de fortes qualités managériales, l’entreprise bénéficiera, le temps nécessaire, d’un profil avec un haut niveau de compétences, agile et adaptable à l’expérience reconnue et disponible immédiatement.

Pour les fondateurs d’Adequancy, leur valeur ajoutée tient dans leur mode d’action, leur expertise et leur valeur humaine. « Le Management de Transition s’est fortement démocratisé ces 3 dernières années. L’enjeu pour les entreprises n’est plus de s’interroger sur le recours ou non à cette solution tant les bénéfices d’une mission sont reconnus, mais de trouver immédiatement le manager indépendant avec la bonne expertise et de façon plus directe », juge Anthony Baron, cofondateur de cette société innovante.

Créé en 2016, Adequancy n’est pas un réseau social mais la première plateforme de mise en relation qui facilite et fluidifie le marché des managers indépendants. Ils sont plus de 3500 membres inscrits, soit 1/3 des managers de transition actifs sur le marché, qui ont mis en valeur leurs compétences et expériences, auxquelles les entreprises peuvent accéder en toute autonomie.

 

Adequancy, « We Connect Talents » : www.adequancy.com

 

A propos d’Adequancy

« Notre raison d’être : fluidifier le marché du travail des managers indépendants ».

Née d’une rencontre entre un professionnel de la transition, Anthony Baron, et un Directeur Financier indépendant, Thomas Colin – tous deux trentenaires, barbus et épicuriens – Adequancy est la synthèse de deux visions complémentaires du marché. Adequancy est une plateforme digitale de mise en relation durable entre entreprises et managers indépendants, au-delà du cadre de la mission.
En créant le premier écosystème ouvert dédié aux managers indépendants, Adequancy vise à fédérer la communauté du management de transition, en toute transparence.

Pour plus d’informations : 

Site internet : https://adequancy.com/
Twitter : https://twitter.com/Adequancy
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/adequancy/
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC3PSxxZ_8EhCO5vnCBVsOzA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>