Sortie Livre : “La nouvelle religion du numérique. Le numérique est-il écologique ?” de Florence RODHAIN

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

La pensée magique accompagne le développement fulgurant du numérique dans nos sociétés.

A l’ère du “tout-numérique”, des réseaux sociaux, du virtuel, du télétravail et du “zéro papier”, la prise de recul n’est plus autorisée.

Pour Florence Rodhain, auteure de plus de 200 publications scientifiques, il y a pire : la pensée dominante voudrait faire croire que le numérique est associé à l’écologie.

Or en réalité, l’industrie des Technologies de l’Information et de la Communication est l’un des secteurs industriels les plus polluants et destructeurs de la planète…

Dans son dernier livre “La nouvelle religion du numérique. Le numérique est-il écologique ?”, co-édité par EMS (Editions Management et Société) et par les éditions Libre & Solidaire, Florence Rodhain se base sur ses propres travaux, ainsi que sur ceux de l’ensemble de la communauté scientifique, pour déconstruire cette pensée magique.

20190830093546-p2-document-gqvx

L’engouement pour le “tout numérique”, le résultat de manipulations

Pour Florence Rodhain, Maître de conférences HDR à l’École polytechnique universitaire de Montpellier et co-directrice de l’unité de recherche « Systèmes d’Information » du laboratoire MRM, il ne faut pas se voiler la face : les injonctions à se diriger vers le « tout numérique » sont l’objet de manipulations où les véritables motifs sont cachés.

On cache la tentative de sauvegarder coûte que coûte un système qui nous entraîne vers le chaos, tout comme le fait que l’enfant est désormais considéré comme un consommateur plutôt que comme un apprenant…

Et pour étayer ses propos, l’auteure adopte une démarche pragmatique, rationnelle et très documentée.

Dès l’introduction, avec l’écriture incisive qui la caractérise, elle donne le ton :

De nombreuses écoles au niveau post-bac délivrent une tablette aux étudiants de première année, le plus souvent un iPad. (…). Allez leur dire, preuve à l’appui, que leurs étudiants, désormais, grâce à la tablette gracieusement fournie, passent, sur 1h30 de cours, 25 minutes à jouer, 15 minutes à surfer sur Facebook, 10 minutes à regarder des photos ou vidéos, etc.

Un pamphlet salutaire qui incite à ouvrir les yeux

Voici un court extrait de l’introduction qui donne à réfléchir et appelle à plus de prudence face à l’avènement du numérique, érigé au rang de religion (un thème explicité en profondeur dans la seconde partie de l’ouvrage) :

 “Si l’individu est béat devant la beauté des nouvelles icônes religieuses (une jolie pomme rouge par exemple), c’est gagné : la consommation suivra. Les dirigeants ne s’y trompent pas, eux qui poussent les consommateurs à entrer en religion dès l’âge le plus tendre. Ainsi, une pluie d’incitations n’a de cesse de tomber sur les éducateurs dans l’optique de les convertir au numérique. L’argent, comme par miracle, coule à flot dans les écoles, lycées, universités, quand il s’agit d’équiper les classes au tout numérique. Cet afflux de moyens en temps de « crise » est aussi remarquable que la multiplication des pains. Les apôtres du numérique siégeant dans les ministères s’efforcent de former une armée d’abbés chez les enseignants, de l’université à la crèche. C’est bien connu, plus tôt l’esprit est soumis à une doctrine, plus il y a de chance que celle-ci prospère.

La poussée est irrésistible…

Certes…

Est-ce que ce constat doit nous inciter à avancer au pas la bouche ouverte ? Puis avaler l’ostie en baissant les bras et la tête ? Bien au contraire ! C’est un argument supplémentaire pour raison
garder. Débusquons les ressorts de l’essor du numérique. Sortons de l’acceptation béate, refusons d’avancer tels des bovidés, fermons la bouche, relevons la tête et surtout ouvrons les yeux.”

Le Sommaire

Remerciements

Introduction

Mode d’emploi : comment lire cet ouvrage ?

Partie 1 - Le numérique est-il écologique ? Courtes chroniques

  • Chronique 1. Surfer sur l’information, voler en avion : même pollution ?
  • Chronique 2. Ordinateur pour table. Comment nous mangeons nos PC ?
  • Chronique 3. « Le Wi-Fi m’a tuer ». Confession d’un spermatozoïde
  • Chronique 4. Le vocabulaire de la novlangue numérique décrypté : Nuage (cloud) de données. Avis de plafond bas
  • Chronique 5. Le vocabulaire de la novlangue numérique décrypté : La « société de l’immatériel ». Quand l’immatériel offre matière à réflexion
  • Chronique 6. Le vocabulaire de la novlangue numérique décrypté : Le « virtuel ». Bienvenue dans la société de matérialisation de la pensée
  • Chronique 7. Le vocabulaire de la novlangue numérique décrypté : La « dématérialisation ». Les TIC loin de l’antimatière présumée
  • Chronique 8. Le mythe du « zéro déplacement » : Quand les TIC induisent toujours plus de transport de personnes
  • Chronique 9. Le mythe du « zéro déplacement » : Pourquoi les TIC ne remplacent pas le déplacement de personnes. 1. Les « effets neutres »
  • Chronique 10. Le mythe du « zéro déplacement » : Pourquoi les TIC ne remplacent pas le déplacement de personnes. 2. Les « méta-motivations »
  • Chronique 11. Le mythe du « zéro déplacement » : Pourquoi les TIC ne remplacent pas le déplacement de personnes. 3. Les « effets de complémentarité »
  • Chronique 12. Le mythe du « zéro déplacement » : Pourquoi les TIC ne remplacent pas le déplacement de personnes. 4. La théorie de la « richesse des médias »
  • Chronique 13. Le télétravail n’est pas forcément écologique
  • Chronique 14. Le discours sur l’hyper-sensibilité électromagnétique : entre aveuglement et schizophrénie
  • Chronique 15. L’hyper-sensibilité électromagnétique : une maladie ? Ou un don ?
  • Chronique 16. « Zéro papier » : la fin d’un mythe. Avec les TIC, on consomme toujours plus de papier
  • Chronique 17. Zéro pointé aux prophètes du « zéro papier ». Pourquoi consomme-t-on plus de papier avec les TIC ?
  • Chronique 18. À vos rames citoyens ! Quand le principal usage du papier n’est pas lié aux impressions, mais aux emballages
  • Chronique 19. Il faut 30 ans pour amortir une liseuse… Le livre papier plus écologique que le livre numérique
  • Chronique 20. TIC : premier poste de consommation électrique des Français… à l’insu de leur plein gré

Partie 2 - Contextualisation : la nouvelle religion du numérique

  • Un discours religieux empreint de mythes, une démarche irrationnelle
  • Les 10 commandements de la nouvelle religion
  • La genèse de la nouvelle religion : une injonction à la croissance infinie grâce aux TIC
  • Des apôtres qui s’approprient les richesses aux dépens des pratiquants
  • Les curés du numérique : faites ce que je dis, pas ce que je fais
  • La laïcité numérique est-elle possible quand le pouvoir étatique s’affaiblit face aux géants du numérique ?
  • Nos enfants tenus à se faire baptiser le plus tôt possible à coups de biométrie
  • Avalez l’ostie, dites Amen, respectez les 10 commandements, et attendez sagement l’extrême onction

Conclusion : Se réveiller, penser, résister, oser l’hérésie

Postface : Ouvrir les yeux et prendre le risque de tourner le regard vers l’intérieur

Portrait de Florence Rodhain, l’auteure

20190830093546-p5-document-uduq

Florence Rodhain est docteure en Systèmes d’Information, Maître de conférences HDR à l’École polytechnique universitaire de Montpellier et co-directrice de l’unité de recherche « Systèmes d’Information » du laboratoire MRM.

Auteure de plus de 200 publications scientifiques, elle a vécu et travaillé dans différents pays sur tous les continents, où elle a pu investiguer la question de l’incidence du numérique sur les écosystèmes, également en tant que membre du comité d’éthique de l’IRD jusqu’en 2018. Elle a encadré et fait soutenir plusieurs thèses de doctorat sur le sujet.

 A propos des Editions EMS

ems

EMS (Editions Management et Société) est une maison d’édition reconnue qui publie des ouvrages de management-gestion depuis 1997 sous différentes formes : livres, cas pédagogiques, contenus gratuits, thèses, mémoires, etc.

Elle propose notamment la collection “Versus”, dirigée par Eric REMY, qui a pour objectif de débattre des questions et controverses que les organisations et leur gestion posent à l’ensemble de la société. Pour ce faire, Versus rassemble un ensemble d’ouvrages pluridisciplinaires ayant pour objet de mettre au jour et donner à voir des ruptures et alternatives possibles à la pensée managériale.

A ce titre, les auteurs de ces ouvrages peuvent engager des discussions sur les fondamentaux des sciences de gestion, développer des réflexions sur les principes et les pratiques du management, présenter de nouveaux rapports au terrain afin d’appréhender la complexité organisationnelle. En sorte, se dresser face à une certaine orthodoxie managériale en proposant des sorties de cadre fertiles, en permettant l’émergence de voix constructives à la gestion des organisations…

Les éditions EMS publient chaque année 30 nouveaux titres.

Informations pratiques

“La nouvelle religion du numérique. Le numérique est-il écologique ?” de Florence Rodhain

Collection “Versus”
Année de parution : 2019
132 pages
Format 140 x 205
Tarif : 10,90 € en format papier, 6,99 € en e-book
ISBN 978-2-37687-292-4

Pour en savoir plus

Commander le livre : https://www.editions-ems.fr/livres/collections/versus/ouvrage/539-la-nouvelle-religion-du-num%C3%A9rique.html

Site web Editions EMS : https://www.editions-ems.fr

Facebook Editions EMS: https://www.facebook.com/EditionsEMS/

Twitter Editions EMS : https://twitter.com/editionsEMS

LinkedIn Editions EMS : https://fr.linkedin.com/company/editions-ems

Florence Rodhain sur Linkedin : https://www.linkedin.com/in/dr-florence-rodhain-0a7608141/

Contact Presse

Gaël Letranchant

E-mail : gletranchant@editions-ems.fr

Tel : 02 31 35 76 95

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>