Sortie livre : La Clef, un roman qui bouscule les codes des livres d’énigme

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC    

Après trois années de travail et une campagne de financement participatif réussie sur le site Ulule, Fanélia et Taharn, noms de plume de Stéphanie Quiquempoix et Guy Baumann, annoncent la sortie de La Clef.

Cet ouvrage original dépasse le format traditionnel du livre d’énigme… pour transporter le lecteur dans un univers original, fascinant, et interactif.

20190625082506-p1-document-sgdn

Un récit sombre et captivant

Le livre raconte le destin de La Clef, personnage central du récit et d’Astolie, le monde qui l’entoure. « Notre objectif était de parvenir à mêler aventure, univers riche et original, illustrations et énigmes », expliquent ses auteurs.

En général, les livres d’énigmes proposent en effet simplement des successions d’énigmes avec un vague fil conducteur. Fanélia et Taharn ont eu envie d’aller plus loin, en proposant une histoire où les énigmes apportent une nouvelle dimension.

Le récit de La Clef s’inscrit dans un monde médiéval fantastique sombre. « Notre souhait était que le lecteur ressente l’aspect réellement crépusculaire de l’univers, afin qu’il soit plongé dans la détresse d’un monde en déclin et proche du précipice », précisent les auteurs.

Bien qu’il puisse y avoir quelques passages violents, l’histoire convient parfaitement à tous les lecteurs dès 12 ans.

20190625082506-p6-document-inwr

Un univers riche et original

La Clef transporte le lecteur dans un univers original, qui a sa propre cosmogonie et qui est habité par de nombreux personnages. « Nous avons eu à cœur de créer un monde cohérent avec ses lois et ses coutumes », raconte Fanélia.

Le livre est centré autour du personnage de La Clef, une jeune femme énigmatique, qui est l’épicentre du récit. On y croise aussi Hadron, son guide et protecteur, Tsadkiel, un ancien templier qui a pris la Clef sous son aile, ou encore Baryon, le créateur d’Astolie. 20190625082506-p4-document-cqmz

Un livre d’énigme pas comme les autres

La Clef n’est pas un simple roman. Les énigmes lui confèrent une dimension supplémentaire, en apportant leur lot de questionnement et d’interprétation quant au sens de l’histoire. Fanélia et Taharn souhaitaient toutefois aller plus loin, en dépassant le classique énoncé de l’énigme suivi de la résolution.

Dans La Clef, le lecteur est livré à lui-même. Par tâtonnement, il doit parvenir à résoudre l’intégralité des énigmes afin d’arriver à la conclusion du premier tome.

Les auteurs ont également voulu transcender le format livre traditionnel en demandant au lecteur de se rendre sur internet et de chercher des éléments sur le site de La Clef. Ce site recèle des liens cachés qui permettent la résolution de l’histoire.

20190625082506-p5-document-bzjy

Lire La Clef : une expérience unique

Les auteurs ont fait appel à un imprimeur spécialiste dans les vernis afin de proposer une expérience hors du commun. Certains éléments cachés ont été imprimés avec une « encre invisible », ou vernis UV. Grâce à une lampe UV, on peut découvrir dans l’ouvrage des mots, sigles et chiffres cachés. La Clef innove, très peu de livres offrant aujourd’hui cette possibilité.

Par ailleurs, Fanélia et Taharn sortiront prochainement des cinématiques qui permettront de donner une dimension supplémentaire au livre. Ils envisagent également de lancer deux autres tomes afin de compléter l’histoire de La Clef, et développer le récit et l’univers du livre dans d’autres formats : un livre d’énigmes illustré, un webcomic, un scénario d’escape game, et, pourquoi pas, un jeu vidéo.

A l’origine de La Clef, Fanélia, illustratrice de talent fan d’énigmes

Fanélia a toujours aimé créer des énigmes pour ses amis dans ses parties de jeu de rôle en ligne. Illustratrice de talent, elle a eu envie d’imaginer une histoire originale sous la forme d’un livre illustré, et de créer un livre d’énigme différent et innovant.

Elle a donc décidé de proposer son projet sur Ulule, avec un objectif initial de 2000 € pour publier ce qui devait être l’introduction de son futur webcomic. Le succès a été au rendez-vous, et l’objectif a été largement dépassé : l’auteure a obtenu un financement de 46 000 € et a vendu plus de 1000 exemplaires avant même la parution de La Clef.

20190625082506-p2-document-pgjo

À propos des auteurs

La Clef est le résultat d’un travail à quatre mains. Stéphanie Quiquempoix, ou Fanélia, est à l’origine du projet, et l’a lancé sur la plateforme de financement participatif Ulule en 2016. Cette artiste autodidacte de 38 ans travaille à son compte depuis plusieurs années en vendant ses illustrations pendant les festivals geek et sur internet.

Elle est accompagnée par Guy Baumann, ou Taharn, son époux, qui a rejoint le projet en 2017. De nationalité suisse, il travaille en tant que secrétaire de direction. Grand passionné d’histoire, il adore également créer des histoires et des personnages.

Pour en savoir plus

Site web : http://www.laclef.online

Facebookhttps://www.facebook.com/faneliart/

Instagramhttps://www.instagram.com/fanelia_art/

Contact : Stéphanie Quiquempoix

Emailfanelia@faneliart.fr

Téléphone : 06 20 21 04 41

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>