« Pourquoi Blanche Neige ne se réveille pas ? » le dernier spectacle engagé pour éclairer les petits et les grands sur l’écologie

Communiqué de presse PDF Communiqué de presse DOC     

Alors que les médias nous parlent quotidiennement du réchauffement climatique, et de l’extinction des espèces, quel impact cela a-t-il sur nous et sur nos enfants ? Que retenons-nous de ce flot continu ? Et nos enfants ?

Le spectacle « Pourquoi Blanche Neige ne se réveille pas » propose de mêler les contes, le recyclage et l’amour de la planète, avec malice et simplicité.

 affiche

L’écologie, oui mais comment lorsqu’on est enfant ?

L’écologie est dans toutes les conversations, sur tous nos écrans, dans tous les médias.

Blanche-NeigeMais prises de conscience espérées ou au contraire sentiment de désespoir, quel impact ont tous ces flux sur notre vision de la planète ?

Et sur celle de nos enfants ?

Comment comprennent-ils cet enjeu ?

La compagnie « Le vent se lève » a choisi de bâtir un spectacle sur le thème de l’écologie, mais sans passer par la culpabilisation du spectateur. « Pourquoi Blanche Neige ne se réveille pas » est une actualisation environnementale des contes de Blanche-Neige, de La Petite Sirène et de Pinocchio, pour un public allant de 5 ans à 99 ans.

La compagnie annonce :

Nous nous adressons entre autres à la jeune génération pour la sensibiliser de façon ludique et avec de l’humour. Par le jeu clownesque, nous passons des messages capitaux, ici, l’écologie.

Dans son nouveau spectacle « Pourquoi Blanche Neige ne se réveille pas », la compagnie met en lumière les différents problèmes écologiques de notre siècle. Persuadées que le fatalisme et le sensationnel ne suffisent pas pour sensibiliser, les metteures en scène ont décidé de mettre en lumière l’amour de la planète et le pouvoir de la responsabilisation allié au collectif.

Les contes au service de l’écologie, un travestissement vert et ludique

Tous les enfants connaissent les trois contes choisis et “revisités”, issus de la tradition orale depuis des siècles, et repris par de grands noms de l’industrie du cinéma. Dans « Pourquoi Blanche Neige ne se réveille pas », la compagnie a privilégié l’utilisation de la parabole pour faire l’état des lieux du monde d’aujourd’hui.

affiche pommeUn des exemples probants qui donne d’ailleurs naissance au titre du spectacle est le suivant : Blanche Neige ne se réveille pas à cause de la pomme avalée, emplie de pesticides.

Les contes de fées ne traumatisent pas les jeunes auditeurs, ils décrivent une situation inconsciente que les enfants reconnaissent au passage. Ils informent des épreuves à venir et des efforts à accomplir. Adultes comme enfants, nous vivons la détérioration de notre environnement.

Tout comme les contes qui s’achèvent par le succès et le réconfort, il s’agit donc pour la compagnie Le vent se lève de proposer des solutions effectives au drame écologique actuel.

Au Pays des Contes, trois nains vont trouver des alternatives aux problèmes écologiques de leur environnement. Le jeune public -et le moins jeune- sera libre de transposer ces solutions pour le respect de notre propre planète. La compagnie rappelle :

En détournant ces différents contes qu’enfants et parents connaissent, nous souhaitons nous adresser à un large public, de 6 à 99 ans. Nous aurons donc volontairement, dans sa forme et dans son fond, un langage avec différents niveaux de lectures, pour nos deux publics.

Le théâtre est une expérience, une rencontre au présent entre ceux qui suggèrent et ceux qui écoutent mais où tous réfléchissent ensemble.

Le spectacle en détails et en extraits

Prologue :

La conteuse en voix off :

“Bonjour, bienvenue au pays des contes, bienvenue dans l’univers des histoires qui existent éternellement. Des histoires qui existent toujours et encore, pour vous et par vous, des histoires extraordinaires, magiques. Aussi magiques et déroutantes que ce que nous allons vivre, ici, maintenant, ensemble.

Nous partons pour un voyage dans la mécanique des contes. Alors, en route pour la chaumière des sept nains.”

Résumé de l’acte 1 :

Éduquenat et Atessoué se préparent à partir au boulot. Éduquenat envoie Atessoué dire à Blanche Neige que c’est l’heure de recommencer l’histoire.

Il revient paniqué avec un mot signé du Prince : “ Impossible de la réveiller malgré tous mes efforts ! Mes baisers ne fonctionnent pas, j’ai les lèvres gercées, je rentre au Château !”

Pour comprendre ce qu’il se passe et vérifier qu’ils n’ont pas fait d’erreur dans le déroulement de l’histoire, ils sortent le livre de la mécanique des contes. À leur grande stupeur, les contes sont tous en train de s’enrayer un à un : la machine magique est bloquée. Cela fait trois jours que la petite sirène n’est pas remontée à la surface, coincée sous une masse de choses étranges, et voilà cinq jours que Pinocchio attend la Fée bleue perdue dans des nuages très bizarres et nauséabonds. Éduquenat et Atessoué sont horrifiés et ne comprennent pas !

Au même moment arrive Ravi, leur frère, lui aussi affolé. Il a étonnamment grandi pendant la nuit et est devenu nain géant : ses habits sont carrément trop petits pour lui ! Ses frères et lui essaient de savoir ce qui lui est arrivé. Qu’a-t-il fait hier ? S’est-il passé quelque chose de particulier ? Ravi avoue alors qu’un affreux cauchemar qu’il a fait cette nuit lui a donné très faim et qu’il a mangé le cageot de pommes de Blanche Neige. « Des pommes qui font devenir géant ? Mais depuis quand ?! Elles ont un problème ces pommes ! » s’écrie Éduquenat.

Il décide d’aller voir seul la sorcière qui les produit ; la maligne a dû faire quelque chose, une sorte d’entourloupe. Après un interrogatoire poussé, elle finit par lui révéler qu’elle a été démarchée il y a plusieurs mois par l’engrais TOUTESTFINI, et qu’elle arrose depuis ses pommiers avec. À la suite de cet aveu, Éduquenat et ses frères décident de mener l’enquête. Qui est ce TOUTESTFINI ? D’où vient-il ? Comment réparer le Pays des contes pour qu’ils continuent de nous être racontés ? C’est parti pour une enquête intrépide pleine de rebondissements pour comprendre quel est ce petit caillou venu se glisser dans les rouages de cet univers merveilleux.

L’histoire de la Compagnie Le vent se lève

22141321_1494987930555772_9063843642774773776_nLe vent se lève, il faut vivre est une compagnie émergente fondée en 2017 par Emilie Létoffé (comédienne, metteure en scène et pédagogue) et Caroline Borderieux (comédienne et metteure en scène). Implantée à Paris, elle produit et diffuse des spectacles jeune public.

L’appellation « Le vent se lève, il faut vivre » est issue de la citation de Paul Valéry : « Le vent se lève, il faut tenter de vivre ». Les membres de la compagnie annoncent :

Nous avons détourné l’intention de l’auteur car face à la tempête qui s’annonce, nous voulons « vivre » en faisant résonner au mieux les questionnements actuels au sein de nos productions théâtrales.

L’écologie et le respect de l’environnement sont ainsi les thèmes fondateurs de leur troisième création nommée « Pourquoi Blanche Neige ne se réveille pas ».

Pour la suite, la compagnie Le vent se lève ambitionne d’ouvrir de nouvelles dates de représentation en région parisienne, ainsi qu’une tournée en France.

Pour en savoir plus

Page Facebook : https://www.facebook.com/cieleventseleve

Contact presse

Emilie Letoffe

E-mail : emilieletoffe@gmail.com

Tél. : 06 30 77 59 51

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>